Restez connectés avec nous
Puel souligne qu'il "ne faut pas avoir peur de jouer" face au PSG et trouve "le match nul, équitable
©Photo Icon Sport

Adversaires

Puel souligne qu’il « ne faut pas avoir peur de jouer » face au PSG et trouve « le match nul, équitable

Le premier match de Mauricio Pochettino comme entraîneur du Paris Saint-Germain n’a pas été une totale réussite. La cause : un manque de fraîcheur physique en seconde mi-temps qui aura coûté cher aux Rouge et Bleu. Ce match nul 1-1 sur la pelouse de Saint-Etienne est en soi une petit contre performance pour le PSG qui n’avance plus vraiment au classement de la Ligue 1. Même si les Parisiens récupèrent la seconde place à l’issue de cette 18e journée, ce sont bien les Lyonnais qui prennent le large au classement. Paris aura effectué une belle première mi-temps où l’on a entrevu les prémices de la méthode Pochettino. Le second acte a lui été beaucoup plus difficile pour les Parisiens qui ont eu du mal à contenir de vaillants Stéphanois. Claude Puel, l’entraîneur de l’ASSE, est revenu au micro de Téléfoot sur ce « bon » match de son équipe et salue le premier match en France de Pochettino.

Puel « Si on ne fait que défendre, on plie et on n’a pas joué »

« On est revenu avec beaucoup plus de consistance depuis pas mal de matchs. On a retrouvé les fondamentaux pour bien défendre et faire les efforts les uns pour les autres, après petit à petit on cherche à jouer. Il y a de la frustration à la fin. Même si je pense que le match nul est équitable car il y a eu des opportunités des deux côtés. C’était un bon match. On est très bien revenu après la pause, on a pris l’ascendant sur le PSG, on a pas mal de situations que l’on peut mieux gérer. C’était intéressant. Je considère que c’était un bon match dans l’ensemble.

Les ingrédients pour gêner le PSG ?

Il y a des joueurs hors-normes, jouer Paris c’est essayer de les presser, d’éviter leur premier pressing. Il ne faut pas avoir peur de jouer. Si on ne fait que défendre…En première mi-temps on n’a pas assez récupérer de bons ballons et on n’a pas assez bien sorti le ballon. Si on ne fait que défendre, on plie et on n’a pas joué.

Puel a bien analysé le match. C’est un entraîneur expérimenté qui s’est engouffré dans les failles des Parisiens en seconde mi-temps en demandant à ses joueurs de plus jouer. On l’a vu, les carences physiques des joueurs du PSG dans le second acte ont permis aux Stéphanois de proposer un jeu intéressant. D’un autre côté, voir le PSG se faire malmener par un club qui est en proie à certaines difficultés n’est pas très rassurant. Mais il est bien trop tôt pour juger la méthodologie de Pochettino qui a tout de même su en première mi-temps faire jouer son équipe avec une certaine intensité. Le jeu haut, la récupération du ballon et le pressing ont bien été exploités, tant que les Parisiens avaient les jambes.

C’est encourageant, et les futurs entraînements devraient logiquement faire monter cette équipe du PSG en pression. On a hâte d’en voir plus, d’autant que ce mercredi, pas moins de 9 absents de marque étaient à déplorer chez les Rouge et Bleu.

Puel « Je lui souhaite le meilleur »

Comment a été Pochettino ?

Bien, c’était une première pour lui au niveau de l’ambiance malheureusement. Les supporters sont importants. On joue pour les émotions. Ce n’est pas évident, mais il s’en est bien sorti. C’est quelqu’un que j’apprécie. Je lui souhaite le meilleur.

C’est toujours agréable de voir des déclarations positives dans le football. On ne le dit pas assez, mais Pochettino est arrivé en catimini, en ce début d’année 2021. Même s’il a des ressources, ce n’est jamais évident de débuter son premier match, 4 jours après son arrivée. Il s’en est bien tiré dans l’ensemble, notamment avec son choix d’utiliser pendant une heure, Marco Verratti, milieu de 28 ans, en meneur de jeu.

Puel rappelle aussi que le contexte de la crise sanitaire joue un rôle dans l’ambiance générale autour du football. Ce soir, on s’est rappelé que ce n’est jamais simple de jouer sans supporters. Pochettino a vécu son premier huis clos et c’est un élément de plus à prendre en compte dans la gestion de ses troupes. On attend de voir le prochain match avec éventuellement des retours de blessures qui pourraient être déterminantes.

 

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Adversaires