Adversaires

A Nancy, c’est la défense avant tout

Publie le 28/03/2012 a 13:02



  • Le PSG s’en était rendu compte au match aller (défaite 0-1), Nancy est une équipe très compliquée à bousculer. Avec son bloc défensif très compact, la formation lorraine laisse très peu d’espaces à ses adversaires.

    Et pourtant, les Nancéiens ont abandonné leur défense à 5 au profit d’un 4-3-3 qui permet à l’équipe d’être plus équilibrée. L’arrivée de l’expérimenté Sébastien Puygrenier a stabilisé l’arrière-garde et Jean Fernandez semble satisfait de son système. « Si on n’a pas quatre défenseurs solides. On a joué en 4-4-2, en 5-4-1, en 5-3-2, en 4-2-3-1 et en 4-3-3. C’est avec cette organisation-là qu’on a trouvé un équilibre. Avec Salif Sané devant la défense et plus de monde au milieu, a expliqué l’ancien coach d’Auxerre, qui demande à toute son équipe de défendre, y compris les attaquants. C’est capital. Au haut niveau, les attaquants doivent être les premiers défenseurs. Djamel (Bakar) a intégré ça. Daniel (Niculae) savait déjà le faire. Enfin, il a fallu que Yohan (Mollo), qui n’avait pas joué depuis six mois, retrouve le physique pour le faire. La communication est bonne entre eux, même si elle reste encore insuffisante. Mais c’est une équipe jeune, encadrée par quelques anciens. Ce que je constate, c’est que tout le monde prend du plaisir. Personne n’est négatif. Lorsqu’un coéquipier perd le ballon, il faut que tous les autres se mettent minable pour le récupérer. »

    Autant dire que sur la pelouse synthétique du stade Marcel-Picot, c’est encore un match très compliqué qui attend les Parisiens, qui devront trouver les clés pour ouvrir le coffre-fort lorrain. Et cela passera par un jeu collectif fluide, rapide et bien rodé, tout le contraire de ce qu’on a pu voir dimanche soir face à Bordeaux.

    Publie le 28/03/2012 a 13:02

    A Nancy, c’est la défense avant tout

    Le PSG s’en était rendu compte au match aller (défaite 0-1), Nancy est une équipe très compliquée à bousculer. Avec son bloc défensif très compact, la formation lorraine laisse très peu d’espaces à ses adversaires.

    Et pourtant, les Nancéiens ont abandonné leur défense à 5 au profit d’un 4-3-3 qui permet à l’équipe d’être plus équilibrée. L’arrivée de l’expérimenté Sébastien Puygrenier a stabilisé l’arrière-garde et Jean Fernandez semble satisfait de son système. « Si on n’a pas quatre défenseurs solides. On a joué en 4-4-2, en 5-4-1, en 5-3-2, en 4-2-3-1 et en 4-3-3. C’est avec cette organisation-là qu’on a trouvé un équilibre. Avec Salif Sané devant la défense et plus de monde au milieu, a expliqué l’ancien coach d’Auxerre, qui demande à toute son équipe de défendre, y compris les attaquants. C’est capital. Au haut niveau, les attaquants doivent être les premiers défenseurs. Djamel (Bakar) a intégré ça. Daniel (Niculae) savait déjà le faire. Enfin, il a fallu que Yohan (Mollo), qui n’avait pas joué depuis six mois, retrouve le physique pour le faire. La communication est bonne entre eux, même si elle reste encore insuffisante. Mais c’est une équipe jeune, encadrée par quelques anciens. Ce que je constate, c’est que tout le monde prend du plaisir. Personne n’est négatif. Lorsqu’un coéquipier perd le ballon, il faut que tous les autres se mettent minable pour le récupérer. »

    Autant dire que sur la pelouse synthétique du stade Marcel-Picot, c’est encore un match très compliqué qui attend les Parisiens, qui devront trouver les clés pour ouvrir le coffre-fort lorrain. Et cela passera par un jeu collectif fluide, rapide et bien rodé, tout le contraire de ce qu’on a pu voir dimanche soir face à Bordeaux.




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. Ludo on 28 mars 2012 at 15:51 said:

      casse les couilles c’est équipes de merde a jouer a 10 derriere, ok chacun son style de jeu mais sa procure généralement des matchs bien pourri a regarder.

    2. Ronandinho on 28 mars 2012 at 14:48 said:

      contre nancy nous ne gagnerons pas car il y aura 10 joueurs devant la surface comme au match aller . et on va se manger un contre comme au match aller
      le systeme de nancy contre paris c’est 5-5-0

      • Okocha on 28 mars 2012 at 15:12 said:

        Sauf que notre chance c’est justements qu’à domicile, Nancy est quand même poussé à sortir un peu plus (devant son public), chose qu’il ne save pas faire.
        Nancy, et toute les équipes déf comme ça, veut mieux les rencontrers chez eux, que chez nous, surtout vue notre façon de jouer, qui n’est pas basé sur un jeux offensif flamboyants.

        En gros on va pouvoir les attendres tranquilles et contrer. Maintenant peut être qu’un simple 0/0, leur suffirat, et là ça va pas être joli.

    3. DeAndre1984 on 28 mars 2012 at 13:29 said:

      contre nancy j’espère que nene, menez et pastore vont pas se la jouer solitaire comme contre Bordeaux sinon ces pas la peine, on gagnera pas.

    4. Ultradihno on 28 mars 2012 at 13:26 said:

      je pense que c’est la seule équipe en europe qui joue avec un giga arbre de noel en 6-3-1 limite les latéraux heurtent les juges de touches xD!

      • Thenaithenai on 28 mars 2012 at 13:29 said:

        sur corner il n’y en a un qui monte pour « essayer » de marquer ;)!

    5. Arfer on 28 mars 2012 at 13:23 said:

      Fernandez la phrase « l’attaquant est le premier défenseur » il l’a prend au pied de la lettre, c’est pour sa qu’il joue a 10 derrière…

    6. Ratinho on 28 mars 2012 at 13:14 said:

      il suffit de jouer simple faire tourner l ballon et ne pa s précipiter …………..faire les choses o bon moment c’est à dire courrir la ou il faut courrir faire la passe ou gardé l ballon la ou il suffit …………………..si c d cette maniere personne n pourra vous arreté encor moin nancy…………………..

      • Julien on 28 mars 2012 at 13:56 said:

        Faut surtout pas faire comme kambouare au match aller, Nancy jouait avec 5 défenseurs et lui n’avait mis un seul attaquant en plus au parc alors sa c’était extraordinaire comme tactique.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Thierry Marchand Je me demande comment Mbappé peut lancer un appel...Les Parisiens ont la trouille

    Thierry Marchand « Je me demande comment Mbappé peut lancer un appel…Les Parisiens ont la trouille »

    Autour du PSG

    A l’heure de la mobilisation générale pour les joueurs du Paris Saint-Germain, notamment de Kylian Mbappé ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    A Nancy, c’est la défense avant tout

    <Adversaires , Interviews , Ligue 1

    Le PSG s’en était rendu compte au match aller (défaite 0-1), Nancy est une équipe très compliquée à bousculer. Avec son bloc défensif très compact, la formation lorraine laisse très peu d’espaces à ses adversaires.

    Et pourtant, les Nancéiens ont abandonné leur défense à 5 au profit d’un 4-3-3 qui permet à l’équipe d’être plus équilibrée. L’arrivée de l’expérimenté Sébastien Puygrenier a stabilisé l’arrière-garde et Jean Fernandez semble satisfait de son système. « Si on n’a pas quatre défenseurs solides. On a joué en 4-4-2, en 5-4-1, en 5-3-2, en 4-2-3-1 et en 4-3-3. C’est avec cette organisation-là qu’on a trouvé un équilibre. Avec Salif Sané devant la défense et plus de monde au milieu, a expliqué l’ancien coach d’Auxerre, qui demande à toute son équipe de défendre, y compris les attaquants. C’est capital. Au haut niveau, les attaquants doivent être les premiers défenseurs. Djamel (Bakar) a intégré ça. Daniel (Niculae) savait déjà le faire. Enfin, il a fallu que Yohan (Mollo), qui n’avait pas joué depuis six mois, retrouve le physique pour le faire. La communication est bonne entre eux, même si elle reste encore insuffisante. Mais c’est une équipe jeune, encadrée par quelques anciens. Ce que je constate, c’est que tout le monde prend du plaisir. Personne n’est négatif. Lorsqu’un coéquipier perd le ballon, il faut que tous les autres se mettent minable pour le récupérer. »

    Autant dire que sur la pelouse synthétique du stade Marcel-Picot, c’est encore un match très compliqué qui attend les Parisiens, qui devront trouver les clés pour ouvrir le coffre-fort lorrain. Et cela passera par un jeu collectif fluide, rapide et bien rodé, tout le contraire de ce qu’on a pu voir dimanche soir face à Bordeaux.

    By
    @
    OTER ?>