Adversaires

Anguissa « Neymar ? Je devais le piquer. Le coach m’avait prévenu…on a été plus malins »

Anguissa Neymar Je devais le piquer. Le coach m’avait prévenu...on a été plus malins
Publie le 24/10/2017 a 13:15



  • Dimanche dernier se disputait le Classico (2-2, 10e journée de Ligue 1). Rencontre pour laquelle Zambo Anguissa avait la lourde tâche d’empêcher l’attaquant parisien Neymar de franchir le milieu de terrain. Pari réussi puisque l’influence du joueur Paris Saint-Germain a été limitée et que ce dernier a fini par être expulsé. 

    Dimanche soir, au Vélodrome, Neymar a vécu une soirée difficile. Certes le Brésilien a inscrit le premier but égalisateur pour le PSG. Mais pour le reste l’attaquant a été extrêmement fébrile et a gâché de nombreuses occasions. Un match raté qui l’a rendu nerveux et qui a précipité son expulsion du terrain.

    Un tel scénario valide le plan mis au point par l’entraîneur de l’Olympique de Marseille Rudi Garcia. Ainsi que l’explique le milieu marseillais Zambo Anguissa (21 ans) au journal L’Equipe, l’objectif était de perturber Neymar en permanence.

    « Le coach m’avait prévenu : « C’est un super talent, mais il peut péter les plombs’. »

    « Je devais le piquer. Le coach m’avait prévenu : ‘C’est un super talent, mais il peut péter les plombs’. Alors sans grosse faute, avec des petits trucs, en le mettant parfois au sol, je l’ai titillé. À un moment, il part de chez Sakai, côté droit, je le suis sur trente mètres vers l’axe avant de faire faute. Je l’ai trouvé assez calme, mais il a fini par s’énerver.

    C’étaient les consignes, on a été plus malins que lui sur ce match, le carton rouge a failli nous être bénéfique. Il n’y avait aucune intention de blesser. »

    Au final, le milieu marseillais estime avoir été plus malin que le Brésilien qui a fini par perdre ses nerfs et s’est fait expulser. Heureusement, les Parisiens, en l’absence de leur joueur, finissent par égaliser lors du temps additionnel par l’intermédiaire de Cavani sur coup-franc. Il reste que la tendance de Neymar à s’énerver est connue et doit être réglée. L’OM ne sera pas la dernière équipe à jouer sur cet aspect, en cherchant aussi à lui mettre des coups pour le stopper. Raison de plus pour rechercher un jeu plus collectif ce qui a clairement manqué sur les dernières rencontres.

    Publie le 24/10/2017 a 13:15

    Anguissa « Neymar ? Je devais le piquer. Le coach m’avait prévenu…on a été plus malins »

    Dimanche dernier se disputait le Classico (2-2, 10e journée de Ligue 1). Rencontre pour laquelle Zambo Anguissa avait la lourde tâche d’empêcher l’attaquant parisien Neymar de franchir le milieu de terrain. Pari réussi puisque l’influence du joueur Paris Saint-Germain a été limitée et que ce dernier a fini par être expulsé. 

    Dimanche soir, au Vélodrome, Neymar a vécu une soirée difficile. Certes le Brésilien a inscrit le premier but égalisateur pour le PSG. Mais pour le reste l’attaquant a été extrêmement fébrile et a gâché de nombreuses occasions. Un match raté qui l’a rendu nerveux et qui a précipité son expulsion du terrain.

    Un tel scénario valide le plan mis au point par l’entraîneur de l’Olympique de Marseille Rudi Garcia. Ainsi que l’explique le milieu marseillais Zambo Anguissa (21 ans) au journal L’Equipe, l’objectif était de perturber Neymar en permanence.

    « Le coach m’avait prévenu : « C’est un super talent, mais il peut péter les plombs’. »

    « Je devais le piquer. Le coach m’avait prévenu : ‘C’est un super talent, mais il peut péter les plombs’. Alors sans grosse faute, avec des petits trucs, en le mettant parfois au sol, je l’ai titillé. À un moment, il part de chez Sakai, côté droit, je le suis sur trente mètres vers l’axe avant de faire faute. Je l’ai trouvé assez calme, mais il a fini par s’énerver.

    C’étaient les consignes, on a été plus malins que lui sur ce match, le carton rouge a failli nous être bénéfique. Il n’y avait aucune intention de blesser. »

    Au final, le milieu marseillais estime avoir été plus malin que le Brésilien qui a fini par perdre ses nerfs et s’est fait expulser. Heureusement, les Parisiens, en l’absence de leur joueur, finissent par égaliser lors du temps additionnel par l’intermédiaire de Cavani sur coup-franc. Il reste que la tendance de Neymar à s’énerver est connue et doit être réglée. L’OM ne sera pas la dernière équipe à jouer sur cet aspect, en cherchant aussi à lui mettre des coups pour le stopper. Raison de plus pour rechercher un jeu plus collectif ce qui a clairement manqué sur les dernières rencontres.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Pixie21

      Bravo. Belle mentalité, dont les propos sont à envoyer à l’Équipe.

    • cabalpsg

      Oui il peut péter les plombs comme n’importe qui quand l’arbitre laisse faire et ne fait pas respecter les règles.
      Il y a eu 4 fautes sur Neymar avant qu’il se rebelle et que l’arbitre prenne son pied a lui coller un carton rouge.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Meunier "Cette saison je pense que le niveau de motivation est encore monté d’un cran"

    Meunier « Cette saison je pense que le niveau de motivation est encore monté d’un cran »

    Club

    Sur le site officiel du Paris Saint-Germain, le latéral Thomas Meunier (26 ans) est revenu sur ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Meunier "Cette saison je pense que le niveau de motivation est encore monté d’un cran""
    1 day ago
    Flavien Casinia mis à jour un post"Roustan "Neymar? Même après la remontada il y en avait que pour Messi""
    2 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Le PSG remporte largement le Classico après avoir été mené de 2 buts

    Féminines – Le PSG remporte largement le Classico après avoir été mené de 2 buts

    Actu Féminin

    Ce samedi, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain était en déplacement à Marseille pour le compte de ...

    Vidéos PSG

    Anguissa « Neymar ? Je devais le piquer. Le coach m’avait prévenu…on a été plus malins »

    Anguissa Neymar Je devais le piquer. Le coach m’avait prévenu...on a été plus malins <Adversaires , Ligue 1

    Dimanche dernier se disputait le Classico (2-2, 10e journée de Ligue 1). Rencontre pour laquelle Zambo Anguissa avait la lourde tâche d’empêcher l’attaquant parisien Neymar de franchir le milieu de terrain. Pari réussi puisque l’influence du joueur Paris Saint-Germain a été limitée et que ce dernier a fini par être expulsé. 

    Dimanche soir, au Vélodrome, Neymar a vécu une soirée difficile. Certes le Brésilien a inscrit le premier but égalisateur pour le PSG. Mais pour le reste l’attaquant a été extrêmement fébrile et a gâché de nombreuses occasions. Un match raté qui l’a rendu nerveux et qui a précipité son expulsion du terrain.

    Un tel scénario valide le plan mis au point par l’entraîneur de l’Olympique de Marseille Rudi Garcia. Ainsi que l’explique le milieu marseillais Zambo Anguissa (21 ans) au journal L’Equipe, l’objectif était de perturber Neymar en permanence.

    « Le coach m’avait prévenu : « C’est un super talent, mais il peut péter les plombs’. »

    « Je devais le piquer. Le coach m’avait prévenu : ‘C’est un super talent, mais il peut péter les plombs’. Alors sans grosse faute, avec des petits trucs, en le mettant parfois au sol, je l’ai titillé. À un moment, il part de chez Sakai, côté droit, je le suis sur trente mètres vers l’axe avant de faire faute. Je l’ai trouvé assez calme, mais il a fini par s’énerver.

    C’étaient les consignes, on a été plus malins que lui sur ce match, le carton rouge a failli nous être bénéfique. Il n’y avait aucune intention de blesser. »

    Au final, le milieu marseillais estime avoir été plus malin que le Brésilien qui a fini par perdre ses nerfs et s’est fait expulser. Heureusement, les Parisiens, en l’absence de leur joueur, finissent par égaliser lors du temps additionnel par l’intermédiaire de Cavani sur coup-franc. Il reste que la tendance de Neymar à s’énerver est connue et doit être réglée. L’OM ne sera pas la dernière équipe à jouer sur cet aspect, en cherchant aussi à lui mettre des coups pour le stopper. Raison de plus pour rechercher un jeu plus collectif ce qui a clairement manqué sur les dernières rencontres.

    By
    @@Quentino75
    OTER ?>