Adversaires

Diarra « Paris n’a pas besoin d’avoir 15 occasions pour marquer ou tuer le match »

Entre Lassana Diarra et le PSG "les contacts se sont nettement refroidis" annonce L'Equipe
Publie le 08/02/2016 a 16:00



  • En zone mixte, Lassana Diarra, milieu marseillais et de l’Equipe de France, s’est arrêté pour évoquer la rencontre et la nouvelle défaite 2-1 pour l’Olympique de Marseille face au Paris Saint-Germain, hier soir en clôture de la 25e journée de Ligue 1.

    « On est déçus ce soir  parce qu’à l’arrivée, ça nous fait zéro point. C’est vrai qu’on a montré un beau visage, qu’on a été conquérants, mais dans le foot, ce qui compte à la fin, ce sont les points. Il nous a manqué du réalisme. Paris n’a pas besoin d’avoir quinze occasions pour marquer ou tuer le match.

    De notre côté, nous devons réussir à marquer sur nos temps forts. Pourtant, comme au match aller, on les a bien bousculés. Ce que j’espère maintenant, c’est qu’on va réussir à garder cet état d’esprit, cette hargne. »

    Comme au match aller Lass Diarra a été au niveau de ce rendez-vous et a causé des problèmes au milieu parisien orphelin de Marco Verratti et Javier Pastore. Abdelaziz Barrada est lui aussi revenu sur ce match dans lequel il n’a pas forcément brillé et s’est notamment illustré en manquant une énorme occasion.

    « On a bien bousculé cette équipe du PSG, malheureusement, encore une fois, on ne prend pas les trois points. Pourtant, avec ce que l’on a montré, je pense qu’on aurait pu prendre au moins un point voire espérer la victoire. Mais le but qu’ils nous mettent à un quart d’heure de la fin nous a fait mal. C’est vrai qu’on a un problème au Vélodrome, cette saison, mais cette fois on a bien joué, on a fait les efforts, on les a pressés haut. Malheureusement, on a encore une fois péché dans la finition. »

    Les Marseillais ont su bousculer les Parisiens et font partie de ces rares équipes à avoir inscrit un but, puisqu’à l’extérieur le PSG en avait encaissé que 3 jusqu’à présent. Mais, cela n’a pas suffit et quand on regarde le match et sa physionomie on se demande qui peut bien faire tomber cette équipe parisienne qui même dans la difficulté reste intraitable et parvient finalement à s’imposer.

    Peut-être que la Ligue des Champions, qui devrait pousser Laurent Blanc a fait tourner son effectif sur la scène nationale, permettra à une équipe de réussir quelque chose face au PSG. Attention tout de même, puisque l’équipe parisienne a déjà tourné plusieurs fois et a continué d’accumuler les bons résultats.

    Publie le 08/02/2016 a 16:00

    Diarra « Paris n’a pas besoin d’avoir 15 occasions pour marquer ou tuer le match »

    En zone mixte, Lassana Diarra, milieu marseillais et de l’Equipe de France, s’est arrêté pour évoquer la rencontre et la nouvelle défaite 2-1 pour l’Olympique de Marseille face au Paris Saint-Germain, hier soir en clôture de la 25e journée de Ligue 1.

    « On est déçus ce soir  parce qu’à l’arrivée, ça nous fait zéro point. C’est vrai qu’on a montré un beau visage, qu’on a été conquérants, mais dans le foot, ce qui compte à la fin, ce sont les points. Il nous a manqué du réalisme. Paris n’a pas besoin d’avoir quinze occasions pour marquer ou tuer le match.

    De notre côté, nous devons réussir à marquer sur nos temps forts. Pourtant, comme au match aller, on les a bien bousculés. Ce que j’espère maintenant, c’est qu’on va réussir à garder cet état d’esprit, cette hargne. »

    Comme au match aller Lass Diarra a été au niveau de ce rendez-vous et a causé des problèmes au milieu parisien orphelin de Marco Verratti et Javier Pastore. Abdelaziz Barrada est lui aussi revenu sur ce match dans lequel il n’a pas forcément brillé et s’est notamment illustré en manquant une énorme occasion.

    « On a bien bousculé cette équipe du PSG, malheureusement, encore une fois, on ne prend pas les trois points. Pourtant, avec ce que l’on a montré, je pense qu’on aurait pu prendre au moins un point voire espérer la victoire. Mais le but qu’ils nous mettent à un quart d’heure de la fin nous a fait mal. C’est vrai qu’on a un problème au Vélodrome, cette saison, mais cette fois on a bien joué, on a fait les efforts, on les a pressés haut. Malheureusement, on a encore une fois péché dans la finition. »

    Les Marseillais ont su bousculer les Parisiens et font partie de ces rares équipes à avoir inscrit un but, puisqu’à l’extérieur le PSG en avait encaissé que 3 jusqu’à présent. Mais, cela n’a pas suffit et quand on regarde le match et sa physionomie on se demande qui peut bien faire tomber cette équipe parisienne qui même dans la difficulté reste intraitable et parvient finalement à s’imposer.

    Peut-être que la Ligue des Champions, qui devrait pousser Laurent Blanc a fait tourner son effectif sur la scène nationale, permettra à une équipe de réussir quelque chose face au PSG. Attention tout de même, puisque l’équipe parisienne a déjà tourné plusieurs fois et a continué d’accumuler les bons résultats.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Maheriñho يصبح تاريخنا أسطورة

      V.Duluc : « Thiago Motta n’est clairement pas le même »

      Le journaliste de L’Equipe Vincent Duluc a expliqué que si le milieu de terrain parisien Marco Verratti avait été présent face à Marseille, le Paris Saint-Germain aurait eu moins de déchet.

      « Ce que la soirée marseillaise a dit de la Ligue 1 est encourageant, et ce qu’elle a dit de l’OM est très positif, mais il est naturel de s’attarder sur ce qu’elle aura murmuré à propos du PSG. Quelques-unes de ses récentes sorties semblent attester d’une légère érosion de sa supériorité dans une période où l’enchaînement des matches touche sa fraîcheur mentale, mais également athlétique. Thiago Motta n’est clairement pas le même selon qu’il lui est adjoint, ou non, Marco Verratti. (…) Ce n’est pas une pierre dans le jeune jardin d’Adrien Rabiot. Mais c’est un constat d’entraîneur au soir d’un succès marqué par plus de talent que de maîtrise, et par un déchet technique que le petit Italien aurait réduit sans doute. C’est un triomphe qui va pousser l’analyse de Laurent Blanc du côté de la modestie et de l’introspection. Un triomphe assez étroit, surtout, pour surveiller la santé de Verratti au cours des huit jours à venir ».

    • Maheriñho يصبح تاريخنا أسطورة
      • FlgCorp IronKeisyWear

        y’a du beau monde

    • #PrayForCavani

      Pourtant paris se crée les plus grosses occasions du match Lool marseille est vraiment devenu un petit poucet.On dirait les réactions des angevins après avoir affronter le barca en ligue dech haha
      Ps:Diarra oublie de dire que si on met le but à 15 mns de jeu par dimaria le match est plié soyez réaliste marseillais

      • Maheriñho يصبح تاريخنا أسطورة

        Sans oublier Lucas le relou.

        • eafoot

          On les a bien ni.quer, c’est tout ce qui compte. Qu’ils chialent dans leur 13 de m …
          Diarra ballon d’or si ça leur fait plaisir à ces tocards
          Bonjour mimiriñho

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    Classement

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    Javier Pastore interview

    LDC : Pastore «on a beaucoup de possibilités de passer le tour»

    LDC

    Lors d’un entretien accordé à Canal+ qui sera diffusé ce dimanche dans le Canal Football Club, ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Erwin Kouassia publié un new post."ASM/PSG - Sidibé "On a fait ce qu'il fallait, ça a payé", Mendy "on a été en place""
    45 minutes ago
    NicolasBa publié un new post."Serge Aurier repart de Monaco en béquilles!"
    2 hours ago

    Actualité Féminine

    JO - Anja Mittag et l'Allemagne remportent l'Or en vengeant le Brésil de Cristane et Erika

    JO – Anja Mittag et l’Allemagne remportent l’Or et vengent le Brésil de Cristane et Erika

    Actu Féminin

    Hier soir se jouait la finale des Jeux Olympiques de football des Féminines. Et Anja Mittag, ...

    Vidéos PSG

    Diarra « Paris n’a pas besoin d’avoir 15 occasions pour marquer ou tuer le match »

    Entre Lassana Diarra et le PSG "les contacts se sont nettement refroidis" annonce L'Equipe <Adversaires , Ligue 1

    En zone mixte, Lassana Diarra, milieu marseillais et de l’Equipe de France, s’est arrêté pour évoquer la rencontre et la nouvelle défaite 2-1 pour l’Olympique de Marseille face au Paris Saint-Germain, hier soir en clôture de la 25e journée de Ligue 1.

    « On est déçus ce soir  parce qu’à l’arrivée, ça nous fait zéro point. C’est vrai qu’on a montré un beau visage, qu’on a été conquérants, mais dans le foot, ce qui compte à la fin, ce sont les points. Il nous a manqué du réalisme. Paris n’a pas besoin d’avoir quinze occasions pour marquer ou tuer le match.

    De notre côté, nous devons réussir à marquer sur nos temps forts. Pourtant, comme au match aller, on les a bien bousculés. Ce que j’espère maintenant, c’est qu’on va réussir à garder cet état d’esprit, cette hargne. »

    Comme au match aller Lass Diarra a été au niveau de ce rendez-vous et a causé des problèmes au milieu parisien orphelin de Marco Verratti et Javier Pastore. Abdelaziz Barrada est lui aussi revenu sur ce match dans lequel il n’a pas forcément brillé et s’est notamment illustré en manquant une énorme occasion.

    « On a bien bousculé cette équipe du PSG, malheureusement, encore une fois, on ne prend pas les trois points. Pourtant, avec ce que l’on a montré, je pense qu’on aurait pu prendre au moins un point voire espérer la victoire. Mais le but qu’ils nous mettent à un quart d’heure de la fin nous a fait mal. C’est vrai qu’on a un problème au Vélodrome, cette saison, mais cette fois on a bien joué, on a fait les efforts, on les a pressés haut. Malheureusement, on a encore une fois péché dans la finition. »

    Les Marseillais ont su bousculer les Parisiens et font partie de ces rares équipes à avoir inscrit un but, puisqu’à l’extérieur le PSG en avait encaissé que 3 jusqu’à présent. Mais, cela n’a pas suffit et quand on regarde le match et sa physionomie on se demande qui peut bien faire tomber cette équipe parisienne qui même dans la difficulté reste intraitable et parvient finalement à s’imposer.

    Peut-être que la Ligue des Champions, qui devrait pousser Laurent Blanc a fait tourner son effectif sur la scène nationale, permettra à une équipe de réussir quelque chose face au PSG. Attention tout de même, puisque l’équipe parisienne a déjà tourné plusieurs fois et a continué d’accumuler les bons résultats.

    By
    @
    OTER ?>