Restez connectés avec nous

Adversaires

Digard : « Rien ne vaut le Parc, c’est exceptionnel »

Ce dimanche soir, pour le compte de la 33ème journée de Ligue 1, l’OGC Nice se déplacera sur la pelouse du Parc des Princes afin d’y affronter le Paris Saint-Germain. Didier Digard, qui devrait se retrouver titulaire, s’attend à une rencontre compliquée mais aussi particulière.

Après avoir passé une saison sous les couleurs parisiennes (2007-2008), Didier Digard a gardé un certain attachement de son passage dans la capitale. « Ça me fait quelque chose. Cela a été un passage important de ma vie. Paris, c’est vraiment particulier. Je n’ai pas hésité une seconde au moment de signer dans ce club, alors que c’était sans doute la période où j’avais le plus de contacts. J’ai commencé le football lorsque Marseille et Paris étaient au sommet de l’Europe. A la maison, mon père supportait le PSG. Je regardais donc les matchs avec lui. J’ai un grand souvenir de la finale de Coupe d’Europe de 1996 avec le fameux coup franc de N’Gotty. Je n’avais pas une idole mais un petit faible pour George Weah », a indiqué le milieu de terrain niçois pour Le Parisien, avant de complimenter le Parc des Princes, stade exceptionnel selon lui. « On peut m’emmener partout, mais rien ne vaut le Parc. C’est exceptionnel comme endroit. Quand on rentre et qu’on aperçoit les banderoles Ici, c’est Paris, je trouve ça grandiose. Quand on pense à un stade en France, on est obligé de dire le Parc. Il a un truc en plus. »

Si il avoue que le PSG doit être déçu par le résultat obtenu en Coupe de France à Evian, il sait que les joueurs de Carlo Ancelotti sont capables de montrer un niveau de jeu totalement différent. « Ils doivent être déçus d’avoir laissé filer la Coupe de la Ligue et la Coupe de France. Mais Paris est une équipe attendue chaque week-end en Ligue 1. Ça fait toute la différence. Le PSG a déjà prouvé qu’il n’était pas qu’un assemblage de grands joueurs. Lors de la double confrontation contre Barcelone en Ligue des champions et même en phase de poules, on a vu qu’on pouvait compter sur eux. Leur prestation à Barcelone a impressionné tout le monde. Dans le football, d’une semaine à l’autre, tout est remis en cause. Ce succès nous avait vraiment fait du bien à nous. Mais c’est vrai, avec le recul, c’est une rencontre qui a finalement compté dans la saison des deux formations. J’ai beaucoup de respect pour le PSG mais on a la chance d’être libérés, de croire en nous. Nice ne vient pas au Parc en victime. On veut réussir un truc. On y va pour gagner. »

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires