Restez connectés avec nous

Ligue 1

Ligue 1 – Séverac désigne toujours le PSG comme favori et rappelle qu’il « reste tellement de temps »

Ligue 1 - Séverac désigne toujours le PSG comme favori et rappelle qu'il "reste tellement de temps"

Depuis quelques temps, face aux larges victoires de l’AS Monaco et après un début de saison difficile du Paris Saint-Germain, plusieurs « spécialistes » et supporters en France désignent les Monégasques comme favoris pour le titre en Ligue 1. Mais Dominique Séverac, journaliste du Parisien, continue de miser sur les hommes d’Unai Emery. Il l’explique dans le tchat internet organisé par le quotidien francilien.

Monaco favori ? Ah non, c’est le PSG. Il a plus d’expérience, il est champion de France depuis quatre ans, il a des joueurs meilleurs à chaque poste. Aujourd’hui les impressions sont peut-être un peu divergentes. Mais il n’y a que 3 points d’écart, ce n’est rien. Il reste 18 journées, 3 points… Même la rencontre au Parc des Princes ne sera pas décisive. Il reste tellement de temps, il va se passer tellement de choses.. »

L’AS Monaco est actuellement premier avec une meilleure différence de buts que l’OGC Nice et 3 points d’avance sur le PSG. En plus de cela, les Monégasques ont remporté plusieurs victoires avec des écarts larges pendant que les Parisiens ont souvent eu plus de mal à boucler leurs succès. Cela permet à certains d’affirmer que Monaco est favori.

Et les hommes de Leonardim sont de vrais conccurents. Mais les placer comme grands favoris c’est oublier qu’il n’y a au final que 3 points d’écart au classement. Beaucoup se concentrent sur le fait que Paris a déjà perdu « beaucoup » de points à cause des 4 défaites à l’extérieur. Mais le fait que Monaco en ait que 3 de plus indique très logiquement que les Monégasques n’ont pas beaucoup plus gagné.

Le classement est loin d’être réglé avec le reste du championnat et ses 18 matchs.

Ils ont mis plus de buts, c’est vrai. Mais cela ne donne pas de bonus de points dans le football. Et le PSG semble monter en puissance ces dernières semaines. Cela fait d’ailleurs 4 matchs de suite toutes compétitions officielles confondues que la capitale n’a pas encaissé de but. Et Paris a pris deux renforts cet hiver, Giovani Lo Celso et Julian Draxler, ce dernier ayant déjà prouvé qu’il peut être un apport très intéressant.

Enfin, comme le rappelle Séverac, la saison est loin d’être terminée. Et tout peut aller très vite. Il suffit d’une mauvaise série (que ce soit à cause de méforme ou malchance) de quelques matchs pour chambouler l’écart au classement. Les deux équipes sont encore qualifiées dans les deux coupes nationales et en Ligue des Champions. Chacun y laissera des forces physiques et mentales. Il sera notamment intéressant de voir comment les deux clubs arrivent à gérer cela. Ne mettons pas non plus complètement de côté l’OGC Nice, mais cette équipe manque vraiment d’expérience et semble marquer le pas depuis quelques semaines. Il faudra observer la réaction des Niçois.

Publicités

Vidéos Football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Ligue 1