Restez connectés avec nous
Metz/PSG - Niakhaté "S’il n’y a pas Cavani, il y a Draxler ou d’autres joueurs. Ça ne change rien…"

Adversaires

Metz/PSG – NiakhatĂ© “S’il n’y a pas Cavani, il y a Draxler ou d’autres joueurs. Ça ne change rien…”

Le Paris Saint-Germain se dĂ©place Ă  Metz ce vendredi soir pour le compte de la 5ème journĂ©e de Ligue 1. Avec le retour tardif des internationaux et notamment des Sud-Americains, le club de capitale risque de ne pas mettre ses joueurs clĂ©s titulaires afin d’Ă©viter les blessures avant la rencontre de mardi contre le Celtic Glasgow en Ligue des Champions (1ere journĂ©e). De quoi laisser de l’espoir Ă  Metz ? Pas vraiment selon Moussa NiakhatĂ©. Le dĂ©fenseur messin de 21 ans s’explique auprès du RĂ©publicain Lorrain.

 “On sait qu’on va affronter la meilleure Ă©quipe française de ces cinq dernières annĂ©es. On va se confronter Ă  des futurs Ballons d’Or, c’est magnifique. Des sud-amĂ©ricains mĂ©nagĂ©s ? S’il n’y a pas Neymar, il y a MbappĂ©. S’il n’y a pas Cavani, il y a Draxler ou d’autres joueurs. Ça ne change rien…”

Le PSG a un effectif qui permet d’ĂŞtre toujours au haut niveau, mais il ne faut pas oublier la concentration.

Il est vrai que le PSG a Ă©normĂ©ment de joueurs offensifs pour combler les possibles absences. On peut s’attendre Ă  ce que le coach Unai Emery fasse un turn-over de l’effectif avant la rencontre contre le Celtic. Il y a peut-ĂŞtre une perte de qualitĂ©, mais on reste Ă  du très haut niveau. Pour cela, il faut tout de mĂŞme que les joueurs soient pleinement concentrĂ©s et prĂŞts Ă  se donner Ă  fond pour la victoire.

Cela peut sembler ĂŞtre un match facile pour les Parisiens face Ă  une Ă©quipe qui a perdu ses 4 premiers matchs. Mais attention au piège. On doit rappeler que la saison dernière, le club messin avait causĂ© des sueurs froides au club de la capitale. Après avoir Ă©tĂ© menĂ©s 0-2, les Grenats Ă©taient revenus dans le match Ă  2-2 et auraient mĂŞme pu l’emporter 3-2 si le coup franc de Yann Jouffre n’avait pas touchĂ© la barre Ă  2 minutes de la fin. Au final c’est Matuidi avait sauvĂ© la mise d’une tĂŞte rageuse dans les ultimes secondes. Il faudra plus de maĂ®trise cette fois et ne jamais prendre ce match Ă  la facile.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Adversaires