Restez connectés avec nous

Club

Nantes/PSG – Kehrer tient un discours très positif et souligne l’esprit collectif

Nantes/PSG - Kehrer tient un discours très positif et souligne l'esprit collectif

Le Paris Saint-Germain a signé sa 7ème victoire d’affilée ce soir en déplacement à Nantes. Mais on retiendra que la manière a légèrement manqué ce soir, avec un PSG plutôt brouillon surtout en fin de match. Après la réduction du score nantaise, consécutive à une erreur de Presnel Kimpembe (défenseur central de 24 ans), les Canaris se sont mis à y croire un peu plus, poussant Keylor Navas à s’illustrer plusieurs fois dans les dernières minutes pour maintenir le but d’avance. Thilo Kehrer, défenseur de 23 ans et deuxième buteur de la soirée après l’ouverture du score signée Mauro Icardi (attaquant de 26 ans), s’est exprimé au micro de Canal+ en fin de rencontre.

Kehrer « On est une équipe, on est là pour aider. »

« Ce qui s’est passé sur la fin ?

Je pense qu’on a eu des grandes occasions, mais on n’a pas marqué pour fermer le match. On savait que Nantes est bien à la maison, ils sont costauds, agressifs. Ils ont poussé, ce n’était pas facile. On est heureux d’avoir gagné.

Kehrer « On joue tous les 3 jours, alors c’est normal qu’il y ait de la fatigue. »

L’erreur de Kimpembe a fait douter l’équipe ?

Je ne pense pas. Sur le terrain, on a senti toujours le contrôle et la confiance. Dans les matchs, il y a toujours des erreurs. Tout le monde fait des erreurs. On est une équipe, on est là pour aider. C’était une performance ensemble. Si on ferme le match plus tôt, c’est plus facile pour nous. On joue tous les 3 jours, alors c’est normal qu’il y ait de la fatigue.

Le but fait du bien après avoir douté ?

Je n’ai jamais douté. J’ai été blessé et je suis revenu là, je reprends mon rythme. Cela fait du bien. Cela fait du bien de marquer et surtout de gagner.

L’impact de Camara sur les coups de pied arrêtés ?

C’est tout le staff, mais c’est lui qui parle le plus. »

Le PSG a malheureusement toujours cette fâcheuse de redonner confiance à ses adversaires et de relancer des rencontres qu’il maîtrise pourtant depuis le départ. Il faudra donc faire attention en Europe car les attaquants rhénans risquent d’être plus efficaces que les Nantais. Néanmoins, les Rouge et Bleu ont montré qu’ils avaient de la ressource et une bien meilleure assise défensive qu’auparavant, avec un Navas encore salvateur ce soir. Et bien sûr que le danger peut venir de n’importe quel joueur avec les buts de Kehrer et d’Icardi.

Vu la fin de match quelque peu chaotique, on pourrait s’interroger finalement sur une Neymar dépendance au sein du club parisien. Car l’absence du dribbleur brésilien s’est fait ressentir ce soir à la Beaujoire, son équipe ayant eu plus de difficultés que d’habitude pour concrétiser ses occasions permettant ainsi à son hôte de rester dans le match et d’y croire encore dans les dernières minutes. Mais on peut retenir également que quelque soit le onze aligné par Thomas Tuchel, le PSG continue sa marche en avant. Et souffrir avant Dortmund peut tout à fait être un mal pour un bien.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Club