Restez connectés avec nous
Edito - Pablo Sarabia, présentation de l'Andalou bientôt au PSG

Autour du PSG

Edito – Pablo Sarabia, présentation de l’Andalou bientôt au PSG

Cela ne fait plus aucun doute, le milieu de terrain offensif du FC Séville Pablo Sarabia va s’engager dans les prochains jours avec le Paris Saint-Germain. Selon les informations de RMC Sport (confirmées par L’Equipe), le Sévillan de 27 ans a trouvé un accord avec le club de la capitale et aurait même déjà passé la visite médicale. Il devrait signer un contrat de 5 ans avec un salaire de 4 millions nets par an. Son arrivée devrait être officialisé lundi prochain (en même temps qu’Ander Herrera). Les champions de France paieraient 19,5 millions d’euros pour ce transfert.

Auteur d’une saison de haute volée avec le FC Séville, le numéro 17 du club andalou a tapé dans l’œil des Parisiens. Méconnu en France mais apprécié en Espagne, Sarabia a tout de suite saisi l’opportunité que les dirigeants parisiens lui ont proposé.

Mais quel joueur est-il ? Son profil est-il intéressant pour le PSG ? Peut-il apporter quelque chose à l’effectif parisien ? Allons à la découverte de ce joueur.

Formé au Real Madrid.

Pablo Sarabia Garcia voit le jour le 11 mai 1992 à Madrid. Fan de football dès le plus jeune âge, il fait ses débuts en 2000 dans un club amateur de la région de Madrid appelé le EFMO Boadilla. Vu comme un talent de la région, il intéresse naturellement les scouts du Real Madrid. Après 3 ans passés dans le club de son enfance, il est recruté par le Real Madrid. Il y fait toute sa formation. En 2009, il intègre l’équipe B du club madrilène (la Castilla).

Performant avec celle-ci, le jeune espagnol tape dans l’œil d’un certain José Mourinho ( entraineur du Real Madrid à cette époque). Le manager portugais l’intègre donc à son groupe. Néanmoins, il apparaît seulement une fois sur le terrain lors du match de Ligue des Champions face à l’AJ Auxerre ( il remplace Cristiano Ronaldo en fin de rencontre).

Edito - Pablo Sarabia, présentation de l'Andalou bientôt au PSG

Sarabia a mis un peu de temps à s’imposer.

Devant faire face à une concurrence importante au sein des Merengues avec des joueurs comme Cristiano Ronaldo, Mesut Özil, Angel Di Maria ou Ricardo Kaka, Pablo Sarabia décide de quitter le club afin d’avoir du temps de jeu pour continuer sa progression.

L’étape Getafe.

Des débuts difficiles.

L’Espagnol débarque à Getafe à l’été 2011 pour 3 millions d’euros. Sarabia compte s’adapter rapidement à la première division espagnole et espère s’imposer dans le onze de départ des Azulones (surnom donné aux joueurs de Getafe). Mais tout ne va pas se passer comme il l’avait prévu.

Le milieu de terrain offensif peine à se faire une place dans l’équipe première. Enchaînant les prestations insipides, le joueur formé au Real Madrid ne séduit pas l’entraîneur de l’équipe première Luis Garcia Plaza. Lors de ses 2 premières saisons sous les couleurs de Getafe, Sarabia dispute un total de 36 matchs toutes compétitions confondues. Ce qui est peu. Ses statistiques sont faibles puisqu’il a inscrit seulement 2 buts et délivré 1 passe décisive.

L’Espagnol finit par se faire une place.

C’est à partir de sa 3e saison (à 21 ans), que le milieu madrilène va commencer à s’affirmer. Sarabia devient un joueur important de l’effectif des « Geta ». Il parvient à être aligné à 37 reprises par son entraîneur. Mais ses statistiques sont encore pauvres pour un joueur offensif (2 buts et 5 passes décisives).

Le club change d’entraîneur au début de la saison 2014-2015. C’est le roumain et ancien joueur de Getafe Cosmin Contra qui remplace Luis Garcia Plaza dans un premier temps. Puis s’en suit une succession de 4 entraîneurs jusqu’à septembre 2016. Malgré l’instabilité qui règne dans le club, Pablo Sarabia se montre de plus en plus performant. L’espagnol enchaîne les saisons pleines avec une moyenne de 36 matchs par saison. Il se montre aussi plus efficace en inscrivant 11 buts en 2 saisons et en délivrant 12 passes décisives.

Malgré une progression sur le plan individuel, l’exercice 2015-2016 est une déception sur le plan collectif. Les Azulones n’ont pas pu éviter la relégation. Le jeune espagnol attise la convoitise de quelques clubs et décide de quitter Getafe pour ne pas évoluer en 2e division.

Edito - Pablo Sarabia, présentation de l'Andalou bientôt au PSG

Séville, une très belle étape pour Sarabia.

Le FC Séville, une bonne opportunité.

2 saisons intéressantes.

A l’intersaison 2016, Pablo Sarabia s’engage en faveur du FC Séville pour 4 ans. L’Espagnol arrive dans la peau d’un joueur bourré de talent mais qui doit confirmer dans un club où la pression est un peu plus élevée et l’exigence est plus importante. Sous la houlette de Jorge Sampaoli lors de sa première saison dans le club andalou, le milieu espagnol séduit les supporters sévillans et les différents observateurs. Le gaucher passe la barre des 10 buts sur une saison pour la première fois de sa carrière (11 buts et 11 passes décisives toutes compétitions confondues).

La saison 2017-2018 a été mouvementée dans le club andalou. Sampaoli quitte le club en juin 2017 pour relever le challenge de la sélection argentine. 3 entraîneurs vont essayer de redresser le club mais aucun ne sera maintenu sur le long terme ( Eduardo Berizzo août 2017 – décembre 2017 ; Vincenzo Montella décembre 2017 – avril 2018 et Joaquin Caparros avril 2018 – mai 2018). Cette succession d’entraîneurs n’affecte pas pour autant le numéro 17 du FC Séville. Sur la lancée de son année 2016-2017, Sarabia réalise une saison tout aussi convaincante aux yeux des différents observateurs (53 matchs joués pour 9 buts et 10 passes décisives TCC).

Cependant, les Blanquirrojos ne sont pas au bout de leurs surprises.

L’explosion.

Cette saison, le talent du jeune espagnol a éclaté aux yeux de l’Europe. Efficace sur la scène nationale mais aussi en Europa League, le Sévillan s’est montré très performant avec son club. Auteur de 23 buts et de 17 passes décisives toutes compétitions confondues, le natif de Madrid a réalisé la saison la plus prolifique de sa carrière. Sarabia s’est notamment distingué lors d’un match face au FC Barcelone où il a inscrit un but.

C’est en toute logique, que plusieurs écuries dont le Paris Saint-Germain sont venues toquer à la porte du FC Séville et du joueur pour un éventuel transfert.

Un profil compatible avec le PSG.

Des qualités techniques évidentes.

Edito - Pablo Sarabia, présentation de l'Andalou bientôt au PSG

Un joli coup pour le PSG.

Pablo Sarabia pourrait s’intégrer facilement dans l’effectif des Rouge et Bleu. Le milieu offensif présente les caractéristiques types d’un joueur espagnol. Il possède des qualités techniques au-dessus de la moyenne. C’est un joueur intelligent qui aime avoir le ballon et le recevoir dans les pieds. Il peut évoluer dans un système de possession du ballon mais aussi d’attaques rapides et de contre. L’Espagnol se rapproche d’un joueur comme Juan Mata ou d’un Santi Cazorla sur le plan technique avec beaucoup de jeu au sol et en évitant souvent les uns contre uns.

Un joueur polyvalent.

En plus de ses qualités techniques flagrantes, le futur ex-numéro 17 du FC Séville est un joueur polyvalent. Évoluant au poste de milieu offensif, Sarabia peut aussi bien jouer dans une position axiale que sur un coté. Cette saison, il a été aligné soit dans une position axiale dans un 3-5-2 aux cotés d’Ever Banega et de Franco Vasquez ou en soutient du numéro 9 dans un  3-4-3. Sur le positionnement et la polyvalence, l’Espagnol ressemble beaucoup à l’Argentin Angel Di Maria.

Quel rôle dans l’effectif de Thomas Tuchel ?

Nul doute qu’il voudra absolument gagner sa place, mais a priori l’Espagnol ne devrait pas être un titulaire dans l’esprit du coach un premier temps face à une énorme concurrence au PSG.

Mais en voyant les propos du président Nasser Al-Khelaïfi dans France Football  il y a quelques semaines et avec l’arrivée de Leonardo, on peut se douter que les choses vont bouger au sein du club. Les pseudos « statuts » dans l’effectif francilien sont terminés, les joueurs devront faire les preuves chaque jour pour gagner leur place. La concurrence est un élément primordial pour que le club évolue. Et c’est en recrutant des joueurs de qualités, qui ont envie de porter les couleurs parisiennes que les choses vont s’arranger.

Le recrutement de l’Espagnol est donc une bonne nouvelle pour le club de la capitale. Espérons qu’il s’épanouisse en France et prouve toutes ses qualités la saison prochaine.

Les meilleurs moments de Pablo Sarabia :

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG