Restez connectés avec nous
Mercato - Le PSG a décidé de lever l'option d'achat Icardi, annonce le Corriere dello Sport
©IconSport

Mercato

Mercato – Le PSG a décidé de lever l’option d’achat Icardi, annonce le Corriere dello Sport

Mauro Icardi est un grand sujet de rumeurs en Italie depuis de nombreuses semaines. La faute au prêt du buteur de 27 au Paris Saint-Germain en provenance de l’Inter Milan avec une option d’achat estimée à 70 millions d’euros. Une situation qui laisse un suspense pour l’avenir. De quoi susciter des convoitises et inspirer les journaux. Notamment pour évoquer un intérêt de la Juventus Turin. Sauf que ce mardi le Corriere dello Sport assure que le club parisien s’est décidé à lever l’option d’achat et donc à garder le joueur.

Il n’y a rien de d’officiel, mais c’est déjà une étape dans ce dossier de voir un journal faire cette annonce avec une telle certitude alors que c’est un point flou depuis des semaines. Ce ne sera tout de même pas la fin du dossier, puisque les rumeurs ont déjà évoqué cette possibilité avec l’envie du PSG d’en fait vendre le joueur ensuite ou de l’échanger. Tout ne sera pas clos, même si une confirmation officielle du paiement de l’option d’achat devait arriver. Ce qui n’est pas le cas pour le moment. D’ailleurs, il est précisé que Wanda Nara, agent et femme d’Icardi, pourrait continuer à chercher à obtenir un retour en Italie, où elle vit pour le moment.

Le journal italien ajoute que le coach Thomas Tuchel pourrait partir à la fin de la saison, alors que c’est lui qui était sceptique à propos d’Icardi pendant que le directeur sportif Leonardo était sûr que le PSG pouvait compter sur lui. Une affirmation justifiée notamment par le fait qu’Icardi ait été sur le banc sur les dernières semaines de compétition. On souligne que cela avait une certaine logique compte tenu d’un moment difficile pour l’Argentin physiquement, en partie à cause de sa préparation estivale tronquée (la faute aux tensions avec l’Inter Milan) et aux matchs qu’il a dû enchaîner au PSG. On reste encore loin des certitudes, alors on appelle toujours à la prudence.

Publicités

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Mercato