Restez connectés avec nous
Mercato - Sky Italia fait le point sur le dossier Icardi "Tout est entre les mains du PSG"
©IconSport

Mercato

Mercato – Sky Italia fait le point sur le dossier Icardi « Tout est entre les mains du PSG »

Mauro Icardi a été prêté cette saison par l’Inter Milan au Paris Saint-Germain avec une option d’achat, estimée à 70 millions d’euros. Alors, l’avenir du buteur de 27 ans est incertain tant que le club parisien ne fait pas savoir s’il garde l’Argentin ou non. En attendant, les rumeurs s’accumulent. Ces derniers jours, il a surtout été question d’une négociation pour tenter de baisser le prix du joueur à cause de la crise due à l’épidémie du coronavirus. Ce vendredi, Sky Italia fait le tour du dossier en soulignant que Paris est toujours le grand décideur. Mais s’il veut faire autre chose que lever l’option d’achat, il faut renégocier le contrat avec le buteur.

« Le PSG a jusqu’au 31 mai pour lever l’option d’achat de l’Argentin, en versant 70 millions d’euros dans les caisses de l’Inter. S’il le fait, il n’y a pas besoin de discuter du salaire de l’attaquant, qui a signé l’an dernier un contrat aussi pour les saisons suivantes.

Reste à savoir si, compte tenu de la prolongation de la saison en cours, le délai du PSG sera prolongé ou s’il restera toujours le même. La décision appartient donc aux Parisiens. Que faire si le PSG décide de ne pas racheter l’Argentin dans les conditions fixées par le contrat ? Dans ce cas, différents scénarios s’ouvriraient. Le club français devrait renégocier le prix avec l’Inter et le joueur. Il apparaîtrait alors si la préférence d’Icardi est toujours de rester au Paris Saint-Germain ou si d’autres prétendants pourraient réapparaître (comme la Juventus). Tout est pour le moment entre les mains du PSG. »

Le cas d’Icardi reste plutôt flou, mais ce ne devrait plus être très long.

Pour le moment, la seule certitude qui apparaît est que le PSG peut décider de payer l’option d’achat et de garder Icardi sans avoir à négocier avec qui que ce soit. Le souci étant qu’avec les revenus qui ont été réduits par la crise, cela représente une grosse somme (alors que c’était presque un « cadeau » il y a un an). Il faut donc attendre de voir si Paris pousse pour changer la somme à dépenser, avec le risque de devoir rediscuter avec l’Argentin. Il devrait au moins y avoir des nouvelles prochainement, puisque le 31 mai est proche. Il ne manque qu’un peu de patience pour y voir plus clair. D’ici là, il faut rester prudent face aux rumeurs.

Publicités

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Mercato