Restez connectés avec nous

Club

Neymar se confie dans une pub Gillette « Je me bats pour garder ce garçon en vie à l’intérieur de moi »

Neymar se confie dans une pub Gillette Je me bats pour garder ce garçon en vie à l'intérieur de moi
Publicités

Neymar, attaquant de 26 ans du Paris Saint-Germain et du Brésil, a subi de très nombreuses critiques durant la Coupe du Monde 2018. Le Brésilien n’a pas été aux meilleures de ses capacités, mais surtout il a souvent été au sol. Plusieurs fois pour exagérer des fautes. Mais aussi parce qu’il prend de vrais coups, comme il l’a rappelé dans une publicité de Gillette. Durant celle-ci, le numéro 10 du PSG et de la Seleçao se dévoile pour répondre aux critiques et expliquer sa situation.

« Crampons sur le tibia. Un coup dans la colonne vertébrale. Le pied qui se fait marcher dessus. Vous pouvez penser que j’exagère. Et parfois, j’exagère. Mais la réalité ? Je souffre sur le terrain. Mais vous n’avez aucune idée de ce je traverse en dehors. Quand je pars sans donner d’interviews, ce n’est pas parce que j’aime seulement gagner. C’est parce que je n’ai pas encore appris à vous décevoir. Quand je suis impoli, ce n’est pas parce que je suis un enfant gâté. C’est parce que je n’ai pas appris à gérer mes frustrations. En moi il y a encore un garçon. Parfois il enchante le monde, parfois il agace tout le monde. Je me bats pour garder ce garçon en vie à l’intérieur de moi, mais pas sur le terrain.

‘J’ai pris le temps d’accepter vos critiques….seuls ceux qui tombent peuvent se relever.’

Vous pouvez penser que je suis trop tombé, mais la vérité est que je ne suis pas tombé, je me suis effondré (la défaite contre la Belgique en quart de finale de Coupe du Monde, ndlr). Cela fait plus mal que n’importe quel pas sur une cheville opérée. J’ai pris le temps d’accepter vos critiques. J’ai pris le temps pour me regarder dans le miroir et devenir un nouvel homme. Maintenant, je suis là avec mon cœur grand ouvert. Je suis tombé, mais seuls ceux qui tombent peuvent se relever. Vous pouvez continuer à me lancer des pierres. Ou lâcher ces pierres et m’aider à rester debout. Quand je suis debout, tout le Brésil est debout avec moi. »

Neymar ne veut donc pas garder spécialement de rancune face aux critiques. Il préfère les écouter, prendre le temps de grandir face à l’échec. Mais surtout, le Brésilien espère que ceux qui s’en prennent à lui vont le temps d’essayer de le comprendre, de voir qu’il est loin de ne faire que semblant. Il ressent aussi de vraies douleurs, aussi bien physiques que psychologiques. Cela peut sembler être une évidence puisque cela arrive à presque tous les êtres humains. Mais certains arrivent à l’oublier en commentant les actions de Neymar. Certes, tout ne peut pas être excusé. Il reste que l’attaquant parisien a de bonnes raisons d’être au sol dans tous les matchs quand on voit les coups qu’il prend. Il a aussi le droit d’être triste ou déçu par moments.

Publicités

Espérons maintenant que la « mode » de critiquer Neymar va prendre fin. Cela viendra sans doute avec des bonnes performances du Brésilien, puisque les tendances médiatiques et des réseaux sociaux vont très vite et qu’il est très difficile de résister au talent de Neymar. Quand il est en pleine forme bien sûr, ce qu’il ne pouvait pas être durant la Coupe du Monde


 

Articles récents

Autres articles présents dans Club