Restez connectés avec nous
PSG/Newcastle - Distin évoque un "désarroi" côté parisien

Autour du PSG

PSG/Newcastle – Distin évoque un « désarroi » côté parisien

Ce mardi, dans le cadre de la 5e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions 2023-2024, le Paris Saint-Germain affrontait Newcastle au Parc des Princes. Sylvain Distin, ancien défenseur des deux clubs, s’est arrêté auprès du journal Le Parisien après le match nul 1-1 (résumé vidéo PSG/Newcastle). Il a évoqué des points inquiétants du côté du PSG.

Distin « le PSG, qui a réussi à se créer pas mal d’occasions mais qui a manqué de lucidité. »

« Newcastle a joué son jeu et n’a pas essayé de dominer. Ils ont formé un bloc défensif bas avec parfois une ligne de cinq en défense et quatre au milieu. Ils ont rendu le match difficile pour le PSG, qui a réussi à se créer pas mal d’occasions mais qui a manqué de lucidité dans la dernière passe, sur des finitions non cadrées ou des tirs contrés. On les a sentis un peu désespérés sur la fin, mais c’est difficile quand tu as un bloc de joueurs assez bas. Le match se joue sur un pénalty.

Distin « l’impression que les joueurs ne savaient plus trop quoi faire. »

Comment résumeriez-vous les difficultés du PSG ?

Pour moi, c’est le bloc bas de Newcastle qui a les déstabilisés. Il y avait très peu d’espaces pour passer dans l’axe, mais la solution aurait pu être de passer sur les côtés pour centrer. Mais sur les centres, Newcastle a aussi des joueurs au gabarit assez imposant et au PSG, le duel aérien n’est pas forcément l’arme favorite, donc forcément ça leur a compliqué la tâche et ils ont essayé de rentrer au milieu, où il y avait du monde. Trop de monde…

C’est là où j’ai senti le désarroi du PSG, il y a eu beaucoup de frappes en dehors de la surface. C’était un peu des frappes du dernier espoir, il y en a eu au moins une dizaine. Et ça finissait soit dans les tribunes, soit c’était contré. Ils ont bien démarré le match et la seconde période aussi, mais à partir de l’heure de jeu j’ai senti de la frustration et l’impression que les joueurs ne savaient plus trop quoi faire. »

C’est difficile de ne pas être lassé et agacé par de tels propos. On a surtout le sentiment que la mission était de critiqué le PSG, de dire qu’il a été bloqué par son adversaire. Mais comment affirmer en quelques lignes que les Parisiens ont eu beaucoup d’occasions, avec surtout un manque de lucidité sur la finition, et qu’ils ont été bloqués par Newcastle jusqu’à ne plus savoir quoi faire ? Surtout sur les 30 dernières minutes, la période du match avec la plus grosse domination du PSG et un enchaînement de grosses occasions.

Bien sûr qu’il y a de la déception et de la frustration, car l’objectif était de gagner et Paris pouvait largement le faire contre un Newcastle affaibli. Mais le nul permet de garder une bonne chance de qualification et il est clair que le PSG a dominé ce match, avec du rythme et de nombreuses occasions créées.

Il faut maintenant améliorer la finition, même s’il ne faudrait pas oublier qu’il y a eu régulièrement 3 buts inscrits sur les dernières semaines. Sans oublier de travailler l’efficacité dans sa propre surface. Les seules grosses occasions concédées, dont le but, sont sur des erreurs largement évitable. Il y a du travail, mais il ne pas généraliser n’importe comment.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG