Restez connectés avec nous
Rennes/PSG - Pochettino en conf : inefficacité, buts, collectif et colère
©Iconsport

Club

Rennes/PSG – Pochettino en conf : inefficacité, buts, collectif et colère

Mauricio Pochettino, entraîneur du Paris Saint-Germain, s’est arrêté en conférence de presse après la défaite parisienne (2-0, retrouvez le résumé ici) face à Rennes ce dimanche au Roazhon Park dans cadre de la 9e journée de Ligue 1 2021-2022. Le coach argentin n’a pas caché sa déception, notamment face aux buts non inscrits et ceux concédés, tout en retenant qu’il y a eu du positif dans le jeu pendant la première période.

Pochettino « C’est dommage de ne pas avoir marqué pendant cette période. »

Des regrets d’avoir alignés quasiment la même équipe que contre City ?

On n’a pas très bien démarré la rencontre, mais on fait 25-30 minutes de très bonnes qualités. C’est dommage de ne pas avoir marqué pendant cette période. Après, on deux coups sur la tête avec le premier but avant la mi-temps, et le second juste après la pause. Après, c’était un match ouvert, on a eu des occasions même si on a eu du mal. Dans une telle situation, l’adversaire prend confiance et nous avons de la frustration. Mais on a aussi vu qu’il y a des équipes à fort potentiel en face comme aujourd’hui.

Pochettino « On doit étendre cela sur le durée. »

S’il est possible de jouer avec 4 joueurs offensifs ?

Quand on a gagné contre Manchester City il y a 5 jours, c’était une question collective. C’est la même chose aujourd’hui. Le premier responsable c’est moi. Je ne pense pas qu’on puisse lier le résultat à des systèmes ou aux joueurs sur le terrain. Je rappelle qu’on a fait 25-30 minutes de qualité en première mi-temps. On doit étendre cela sur le durée. C’est dommage de ne pas avoir su concrétiser nos actions à ce moment-là. Il y a ensuite eu un grand impact émotionnel avec les 2 buts. On s’est créé énormément d’occasions.

Comment expliquer le second but ?

Il faudrait que je revois l’action pour bien l’analyser, mais on ne doit pas concéder ce but au coup d’envoi. C’est la responsabilité de tous, moi le premier.

Les efforts contre City ont coûté cher ?

Non, je ne pense pas car on a eu cinq jours pour récupérer du dernier match, ce n’est pas la raison de notre contre-performance. On a eu 25-30 minutes de haut niveau. On concède un premier but sur un temps fort de l’équipe, qui produisait du bon football. Au début de la seconde mi-temps, on concède le deuxième. L’équipe adversaire a donc gagné en confiance, et ce n’était plus le même match émotionnellement.

Pochettino « C’est quelque chose de collectif que l’on va devoir analyser en profondeur. »

Le sentiment que l’équipe a failli sur les côtés ? 

Au-delà des sensations qu’on peut avoir maintenant, il faut tout analyser, et pas seulement pointer du doigt un secteur en particulier. C’est quelque chose de collectif que l’on va devoir analyser en profondeur.

Un peu de colère ?

Un petit peu, car personne n’aime perdre. Sans rien n’enlever à ce qu’a fait Rennes, nous sommes frustrés et déçus de ne pas avoir su concrétiser nos occasions et d’avoir concédé ces buts. C’est paradoxal d’être mené 1-0 après nos 25 très bonnes minutes. On repart avec un sentiment amer. Pas seulement moi, mais l’ensemble du staff, des joueurs et des supporters.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club