Restez connectés avec nous
Montpellier/PSG - Tuchel "Je suis très content de la manière."

Ligue 1

Montpellier/PSG – Tuchel « Je suis très content de la manière. »

Pour le compte de la 17e journée de Ligue 1, le PSG s’est imposé 3-1 à Montpellier. Malgré le résultat positif, le contenu fut très poussif pour les parisiens. Le tournant du match a surtout eu lieu avec le carton rouge montpelliérain à la 73e minute de jeu. Mais on retiendra encore les errements collectifs persistants dans cette équipe. Le PSG reste premier avec 8 points d’avance sur son dauphin l’Olympique de Marseille. Thomas Tuchel a donné son avis sur le match dans une interview au journal Le Parisien. 

« Des progrès dans le jeu ?

Oui, mais c’était dur aujourd’hui (ce samedi) pour contrôler le match à cause du terrain. L’atmosphère était très spéciale. Montpellier a joué avec beaucoup d’intensité, de manière émotionnelle, en fermant les espaces. On a joué avec beaucoup d’intensité, de vitesse après. Après le 1-0, c’était moins facile pour eux. C’est une belle victoire, ce n’est pas facile de gagner ici. Cela fait trois ou quatre ans que l’on n’a pas gagné ici ( NDLR, la dernière victoire parisienne remonte au 21 août 2015, victoire du PSG 1-0 grâce à un but de Matuidi ). Avec deux joueurs blessés, Kimpembe et Gueye, dans des circonstances difficiles. Je suis très content de la manière.

Tuchel « Au début, on a travaillé dur et après c’est le talent. »

Êtes-vous d’accord si on dit que Paris s’en sort plus par le talent individuel que collectif ?

On a montré la même mentalité que l’adversaire, la même intensité physique. Au début, on a travaillé dur et après c’est le talent. L’équipe a montré cela et je suis très heureux pour cela. »

On pouvait attendre ce match comme un véritable test physique. En effet, les montpelliérains ont mis beaucoup d’impact. Le coach de Montpellier, Der Zakarian, avait mis en place une composition très défensive. Le PSG, lui, était disposé en 4-4-2, avec Icardi et Mbappé en pointe de l’attaque. Tout d’abord, le match a mal commencé avec les blessures de Gueye (25e) et Kimpembe (18e). Il est incroyable de voir le nombre de blessés que possède le club parisien. Il y a clairement eu un problème dans la préparation, et il ne faudra pas refaire les mêmes erreurs lors de la préparation physique de Janvier.

Au terme de cette première période terne et triste, le PSG a concédé l’ouverture du score. C’est Leandro Paredes qui a marqué contre son camp sur un corner montpelliérain, à la 41e minute de jeu. Le PSG se retrouve alors mené au score. Le MHSC se contente alors de défendre et de faire un bloc bas. Cela a donc posé de gros problèmes, notamment avec des joueurs dans l’incapacité de créer un véritable rythme. Au final, le véritable tournant sera venu du carton rouge de Pedro Mendes (73e), à l’issue duquel Neymar va marquer le coup-franc de manière impressionnante (74e). Ce coup-franc est d’ailleurs totalement à l’opposé du contenu de son match. Finalement, le PSG aura dû attendre la supériorité numérique pour prendre le dessus dans ce match. Kylian Mbappé (76e) et Mauro Icardi (81e) ont scellé le score en faveur des parisiens.

Une chose est certaine, l’équipe n’a pas brillé par son collectif. Thomas Tuchel n’est pas lucide quand il dit que la manière est là. Il faut croire que depuis le 6 mars dernier, il a totalement perdu toute notion de lucidité, puisque le coach semble totalement perdu dans son dispositif tactique, on a du mal à voir comment cette équipe peut nous surprendre positivement. La LDC risque encore une fois d’être un flop cette saison, la faute à des joueurs qui ne prennent pas conscience des efforts à faire. Et la faute à un coach totalement désemparé qui tempère tout le temps les contre performance. Il serait temps de prendre les problèmes au sérieux. Avant lui, Unai Emery ne s’était jamais remis du 6-1 à Barcelone. Le changement arrivera-t-il cet hiver ou l’été prochain ? réponse bientôt.

Il paraît peu probable que le coach allemand soit limogé cet hiver, mais honnêtement vu le jeu proposé ce ne serait pas infamant. Et surtout cela ne changerait rien aux joueurs puisqu’il n’y a aucun schéma tactique. Les problèmes au PSG semblent en tous cas encore bien présents… Sera-t-il possible de tout changer d’ici février ? Cela paraît compliqué.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Ligue 1