Restez connectés avec nous

Amicaux

Amicaux- Paris s’impose avec ses jeunes contre Nice (2-1)

Après la défaite 4-2 contre Leipzig, qui a fait parler, le Paris-Saint-Germain voulait et devait montrer un peu ce soir contre l’OGC Nice, notamment en défense, mission plutôt réussie.

Le match-

L’entame est calme et le Paris-Saint-Germain n’est pas encore parfait techniquement. Par contre, grâce à l’interception de Lacazette, qui lance parfaitement Zlatan Ibrahimovic, lequel ne peut prendre son défenseur de vitesse, il sert parfaitement H. Ongenda qui ajuste son tir sous le portier niçois (1-0, 2e minute). S’en suit plusieurs contre parisiens et niçois, aucune des deux défenses ne semblent en sécurité, notamment sur les coups de pieds arrêtés côté parisien. Par contre, lorsqu’il s’agit de construire une action, le PSG perd trop souvent le ballon au milieu de terrain.

Après le quart de jeu cependant, le jeu s’améliore et Paris domine, malgré quelques frissons sous le pressing niçois. C. Chantôme par contre paraît en grande difficulté dans sa relance( 18e, 21e). A ses côtés, Javier Pastore connaît un match assez tranquille et se permet même une superbe passe au dessus de la défense à la 26e minute pour Z. Ibrahimovic, qui manque son lob sur le gardien. Il se rachète dans la foulée, après s’être joliment retourné, il réussit un extérieur du pied entre les défenseurs pour servir Bahebeck, qui tire assez loin du cadre.

Encore une occasion à la 30e minute, toujours grâce une très belle passe longue de El Flaco, pour Bahebeck cette fois, dont le tire est capté par M. Hassen. Le PSG continue de dominer et le numéro 10 tire assez bien un coup franc des 30 mètres, obtenu par C. Chantôme, mais le goal le capte en deux-temps. Juste après, les frissons montent sur un centre de H. Ongenda pour Ibra, qui finalement ne se jette pas sur le ballon, peut-être à cause de jambes encore trop lourdes. Une minute plus tard les parisiens obtiennent encore un corner, obtenu et tiré par Bahebeck, sur lequel Marquinhos montre encore la qualité de son jeu tête pour amener le score à 2-0 (36e). Nice tente de réagir à la 41e sur une reprise de volée de A. Bosetti, bien captée par N. Douchez. Une belle première mi-temps des parisiens, qui comme le dit Z. Camara à la mi-temps « On continue de progresser ».

Seconde mi-temps- Dès le début de cette période G. Van Der Wiel est remplacé, après 45 bonnes minutes, par S. Lambese, Marquinhos, lui, laisse sa place à P. Kimpembe. Et dans cette mi-temps le PSG est dominé d’entrée, Nice se procurant plusieurs occasions, rien d’étonnant puisqu’il n’y a plus que Z. Camara comme professionnel dans la défense. Ensuite, le rythme tombe et plus grand chose ne se passe, même si Zlatan tente des gens originaux. A noter une très belle parade de N. Douchez à la 66e minute sur une reprise de T. Kolodziejczak.

Et forcément, dans cette partie du match où seul Nice attaque, à la 73e minute, F. Honorat réduise le score d’une frappe croisée. Douchez était un peu seul sur ce premier but niçois de l’été. Juste après, le capitaine du jour, Z. Ibrahimovic laisse sa place à J-K Augustin. Peu après Meite prend la place de H. Ongenda. A la 79e minute le PSG ressort enfin de son camp, grâce à une belle montée de balle de Doubia, qui sert ensuite Bahebeck qui se joue de son défenseur avant de but sur le gardien de l’OGC Nice. Dans la foulée Petrilli et Pereira De Sa remplacent Lacazette et Bahebeck. Cela n’aide pas les parisiens à reprendre le dessus sur la rencontre, concédants encore plusieurs occasions aux niçois alors que peu ont été créées par les jeunes pousses du PSG. Une tout de même à mettre à l’action du centre de formation parisien, avec un débordement de Meite à la 89e minute, et un centre repris de demi-volée par Pereira De Sa, dans les bras du portier niçois.

Tops- 

Le duo Pastore- Ibra- Surtout en première mi-temps, les deux joueurs ont été d’un bon niveau et étaient à la base de toutes les occasions parisiennes. Un duo qui promet à l’heure où le PSG pourrait évoluer en 4-4-2 avec Pastore derrière les attaquants. En seconde mi-temps les deux ont un peu plus soufferts, certainement à cause de la fatigue, rien d’inquiétant en pré-saison

S. Doumbia- Pour une première titularisation à 17 ans, le latéral gauche à montré de très belles choses, notamment dans sa capacité de percussion et son coffre, toujours de retour lors des offensives niçoises. Tout n’était pas parfait, mais il a offert de belles perspectives d’avenir.

La charnière Marquihos- Camara n’a pas pris de but- Cela semble ne pas être grand chose, mais après les 7 buts pris lors des deux derniers matchs le PSG devait se montrer solide. Si Paris a bien pris un but, Marquinhos n’était plus sur le terrain. Ils ont été mis en danger certes, mais cette fois les situations ont été un peu mieux gérées, plutôt encourageant vu qu’ils devraient être titulaires pour le début du championnat.

Flops- 

La deuxième mi-temps- Rien de très inquiétant vu que c’est la pré-saison, mais le PSG n’a presque pas attaqué lors de cette période. Un but a même été encaissé et N. Douchez a dû faire plusieurs arrêts.

Clément Chantôme- Il n’a pas été catastrophique, mais ses relances, surtout en première mi-temps, étaient souvent un peu loupées. Au milieu des jeunes, il n’a pas forcément brillé, même s’il a été auteur de quelques récupérations au milieu de terrain.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Amicaux