Restez connectés avec nous

Anciens

Anciens – Camara revient sur le beau parcours de Kombouaré

      Zoumana Camara est la joueur avec la plus grand ancienneté au Paris Saint-Germain (8 ans) actuellement. Il est alors le mieux placé pour parler des anciens, Antoine Kombouaré notamment, qu’il a eu en tant qu’entraîneur, de 2009 à 2011. Dans L’Equipe, il en fait un plutôt beau portrait, même s’il avoue que le coach lensois a un certain caractère.

« Il a laissé un bon souvenir et c’est mérité car il a gagné un trophée contre Monaco en Coupe de France (2010) et nous avons réussi un bon parcours en championnat où on s’est battu longtemps pour le tour préliminaire de la C1 qu’on a raté contre Lyon. Il a surtout laissé le club leader après un match à Saint-Etienne. Antoine est parti la tête haute. Déjà en début de saison, son avenir était incertain et celui des joueurs aussi. Mais il nous a dit qu’il fallait qu’on fasse une bonne préparation, quelque soit son avenir. Lui n’a jamais changé dans son comportement. C’est quelqu’un qui parle avec ses mots, il est sanguin mais honnête. On l’apprécie pour ça. A Lens, il fait avec les moyens du bord même si c’est plus difficile en ce moment. Il garde la tête haute, construit une équipe avec un beau visage. C’est tout à son honneur et les gens l’apprécient. Sa personnalité est marquante, il est franc du collier, il tape des coups de gueule. Mais c’est lui, c’est lui… Antoine est un garçon vrai.« 

   S’il est plutôt calme en conférence de presse, poli et mesuré dans ses propos, il semble donc que A. Kombouaré soit un peu plus sanguin une fois avec son équipe. C’est ce qu’il faut pour sauver Lens. Et c’est peut-être ce qui a permis au PSG de se relever. Il ne faut pas oublier que les sommets étaient loin quand il est arrivé à Paris.

   Par contre,on savait déjà, du moins c’est l’impression qu’il donne de l’extérieur, Kombouaré est un « type bien ».

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens