Restez connectés avec nous

Anciens

Anciens – Lucas garde le meilleur de son aventure au PSG et n’en veut pas à Unai Emery

Lucas Moura, attaquant de 26 ans de Tottenham, a porté la tunique du Paris Saint-Germain durant quatre ans et demi. Durant cette période, le Brésilien a connu des hauts et aussi des bas. Parmi ces derniers, les six mois qui ont précédé son départ. Durant cette période, l'ancien joueur de Santos avait été relégué sur le banc par Unai Emery. Invité à évoquer sa relation avec le technicien basque, il avoue n'avoir gardé aucune rancune envers son ancien coach à Paris.  Ce dimanche, les deux hommes se feront face lors du derby de Londres entre Tottenham et Arsenal. L'occasion pour le virevoltant brésilien de démontrer ses qualités devant un homme qui ne lui a jamais expliqué ses choix. “Je crois en mon talent. Dans ma qualité. J’essaie de le lui (à Emery) montrer avec les Spurs. De la rancœur envers Emery ? Non. Il ne m’a jamais expliqué. Je dois respecter la décision de l’entraîneur. Je sais que c’est difficile pour lui car il doit choisir 11 joueurs. Je n’aime pas regarder en arrière. J’aime voir ce que je peux faire, ce que je peux gagner. Je n’ai rien contre Unai Emery, je le respecte, c’est un très bon entraîneur.” "La dernière année a été l'occasion d'apprendre et de grandire." Si l'on sent tout de même quelques traces d'amertumes chez lui, Lucas Moura tente de rester positif face à une situation qui a sans doute dû être très compliquée. “J’oublie les cinq ou six derniers mois passés au PSG. J’aime penser aux quatre années où j’ai été très heureux et où j’ai remporté de nombreux trophées. La dernière année a été l'occasion d’apprendre et de grandir. Maintenant, je pense que je suis plus expérimenté et plus fort”, a déclaré Lucas dans des propos relayés par Goal. L'heure des retrouvailles. Avant qu'il soit finalement obligé de plier bagage, direction Londres, on sentait un vrai attachement de Lucas Moura envers le Paris Saint-Germain. Il a dû partir car Unai Emery, ainsi que Antero Henrique, lui montrait sans cesse le chemin de la porte. Très utilisé lors de la première saison du Basque, les six mois qui ont suivi peuvent s'apparenter à un long chemin de croix pour Lucas. Il s'est donc résolu à quitter la ville qu'il aimait pour l'Angleterre et sa Premier League. Donc oui, forcément qu'il doit nourrir quelques rancunes à l'égard Unai Emery. Néanmoins, comme il l'a très bien dit lui-même, un entraineur se doit de faire des choix et les joueurs n'ont pas vraiment leur mot à dire. Cependant, s’il n'a vraiment eu aucune explication de la part de son coach à l'époque, on peut d'autant plus comprendre sa tristesse. Aujourd'hui, il s'épanouit avec Tottenham et tout ceci se trouve derrière lui. Le destin veut qu'il recroise en Angleterre l'homme qui l'a fait partir de France. Un duel intéressant sur le papier entre les deux anciens Parisiens ce dimanche.

Lucas Moura, attaquant de 26 ans de Tottenham, a porté la tunique du Paris Saint-Germain durant quatre ans et demi. Durant cette période, le Brésilien a connu des hauts et aussi des bas. Parmi ces derniers, les six mois qui ont précédé son départ. Durant cette période, l’ancien joueur de Santos avait été relégué sur le banc par Unai Emery. Invité à évoquer sa relation avec le technicien basque, il avoue n’avoir gardé aucune rancune envers son ancien coach à Paris. 

Ce dimanche, les deux hommes se feront face lors du derby de Londres entre Tottenham et Arsenal. L’occasion pour le virevoltant brésilien de démontrer ses qualités devant un homme qui ne lui a jamais expliqué ses choix.

“Je crois en mon talent. Dans ma qualité. J’essaie de le lui (à Emery) montrer avec les Spurs. De la rancœur envers Emery ? Non. Il ne m’a jamais expliqué. Je dois respecter la décision de l’entraîneur. Je sais que c’est difficile pour lui car il doit choisir 11 joueurs. Je n’aime pas regarder en arrière. J’aime voir ce que je peux faire, ce que je peux gagner. Je n’ai rien contre Unai Emery, je le respecte, c’est un très bon entraîneur.”

« La dernière année a été l’occasion d’apprendre et de grandire. »

Si l’on sent tout de même quelques traces d’amertumes chez lui, Lucas Moura tente de rester positif face à une situation qui a sans doute dû être très compliquée.

“J’oublie les cinq ou six derniers mois passés au PSG. J’aime penser aux quatre années où j’ai été très heureux et où j’ai remporté de nombreux trophées. La dernière année a été l’occasion d’apprendre et de grandir. Maintenant, je pense que je suis plus expérimenté et plus fort”, a déclaré Lucas dans des propos relayés par Goal.

L’heure des retrouvailles.

Avant qu’il soit finalement obligé de plier bagage, direction Londres, on sentait un vrai attachement de Lucas Moura envers le Paris Saint-Germain. Il a dû partir car Unai Emery, ainsi que Antero Henrique, lui montraient sans cesse le chemin de la porte. Très utilisé lors de la première saison du Basque, les six mois qui ont suivi peuvent s’apparenter à un long chemin de croix pour Lucas. Il s’est donc résolu à quitter la ville qu’il aimait pour l’Angleterre et sa Premier League.

Donc oui, forcément qu’il doit nourrir quelques rancunes à l’égard Unai Emery. Néanmoins, comme il l’a très bien dit lui-même, un entraineur se doit de faire des choix et les joueurs n’ont pas vraiment leur mot à dire. Cependant, s’il n’a vraiment eu aucune explication de la part de son coach à l’époque, on peut d’autant plus comprendre sa tristesse. Aujourd’hui, il s’épanouit avec Tottenham et tout ceci se trouve derrière lui. Le destin veut qu’il recroise en Angleterre l’homme qui l’a fait partir de France. Un duel intéressant sur le papier entre les deux anciens Parisiens ce dimanche.

 

Publicités

Vidéos Football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Anciens