Restez connectés avec nous
Jean-Louis Gasset: "On manque de respect à ce grand monsieur, qu'est Laurent Blanc"

Anciens

Jean-Louis Gasset: « On manque de respect à ce grand monsieur, qu’est Laurent Blanc »

Passé par le Paris Saint-Germain entre 2013 et 2016, l’aventure  de Laurent Blanc en tant qu’entraîneur s’est plutôt mal terminée. Pressenti un temps pour prendre la suite de Sylvinho, le champion du monde 1998 s’est vu doublé par Rudi Garcia. Son acolyte et bras droit de toujours, Jean-Louis Gasset a tenu à remettre les pendules à l’heure concernant la qualité de travail de Laurent Blanc.

« On le montre aussitôt avec une casquette de golfeur, en le traitant de fainéant. C’est ignoble. On manque de respect à ce grand monsieur qu’est Laurent Blanc. Il a adopté un mode de fonctionnement à l’anglaise. Quand ce sont les autres, c’est bien. Quand c’est lui, c’est un fainéant. C’est insupportable, s’indigne Jean-Louis Gasset dans les colonnes de L’Equipe. Déjà, le sortir du PSG a été dur car on était en train de construire quelque chose. On était sur la bonne voie.

Avec plus de patience, peut-être qu’on y serait arrivés (à gagner la Ligue des Champions).’

Je n’ai pas l’impression que c’était Blanc le problème au PSG, puisqu’aucun n’a réussi depuis ce qu’il a réussi sur le territoire français, ni européen. En trois ans, on a gagné 11 titres sur 12 et mené trois fois de suite le club en quarts de finale de la C1. Sans Neymar ni Mbappé. On a réussi le quadruplé, par deux fois, et tout le monde a banalisé le truc. Or, je constate que plus aucun entraîneur ne l’a fait après lui (Unai Emery l’a fait en 2017/18, ndlr).

La qualité de jeu était également là. On avait débuté en s’emboîtant dans Ancelotti, avec deux lignes de quatre, Cavani et Ibrahimovic devant. Mais on n’avait pas la maîtrise de jeu qu’il voulait. Jusqu’au jour où il a inventé le milieu à trois avec Matuidi, Thiago Motta et Verratti. Cela veut quand même dire qu’il travaille bien, non ? Il faut qu’il fasse quoi, pour qu’on reconnaisse qu’il est également très fort, comme entraîneur ?”

Décrié après son approche tactique du quart de finale retour de la Ligue des Champions face à Manchester City en 2016, Laurent Blanc a tout de même su apporter énormément au club de la capitale. En effet, outre sa suprématie sur la scène nationale, le PSG de Blanc a été une équipe impressionnante lors des différentes campagnes européennes. Malheureusement éliminée à deux reprises en quart de finale.

Gasset l’exprime parfaitement, l’association dans l’entrejeu de Blaise Matuidi, Thiago Motta et Marco Verratti (milieu de terrain de 26 ans) est la plus grande réussite tactique de Laurent Blanc. Imité par son successeur Unai Emery mais rarement égalé dans l’approche technique. Trop souvent associé à quelqu’un de nonchalant, l’ancien joueur de Manchester United restera un élément majeur du tournant QSI, au sein du PSG.

 

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens