Restez connectés avec nous
Al-Khelaïfi se dirige vers une nouvelle victoire juridique, indique Le Monde
©IconSport

Autour du PSG

Al-Khelaïfi se dirige vers une nouvelle victoire juridique, indique Le Monde

Il y a peu, Nasser Al-Khelaïfi, président du Paris Saint-Germain et de beIN Media Group notamment, avait vu s’éteindre une accusation de corruption en ce qui concerne des attributions de Coupe du Monde de football et de Coupe des Confédérations. D’après Le Mondeles bonnes nouvelles judiciaires devraient continuer. Il s’agit cette fois d’une affaire qui date d’octobre 2017 et qui concerne la justice suisse.

“Sous le coup d’une procédure pénale depuis octobre 2017 et inculpé en février par le ministère public de la Confédération helvétique (MPC), pour « instigation à la gestion déloyale », le président qatari du Paris-Saint-Germain (PSG) pourrait échapper à un procès en Suisse.

Le Tribunal pénal fédéral (TPF) suisse a demandé, jeudi 26 mars, au parquet de revoir sa copie en lui renvoyant son acte d’accusation dans le cadre du dossier de l’octroi à BeIN Media de droits télévisés des Coupes du monde de football 2026 et 2030 pour la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. (…)

Par conséquent, le TPF met en doute l’existence d’une infraction pour ‘gestion déloyale’.”

Les juges considèrent que ‘tout porte à croire’ que les faits reprochés à M. Al-Khelaïfi, en sa qualité de directeur de BeIN Media, et à l’ex-secrétaire général français de la Fédération internationale de football (2007-2015), Jérôme Valcke (inculpé pour gestion déloyale), s’inscrivent dans un contexte privé, sans « aucun lien » avec les activités professionnelles de ce dernier. Par conséquent, le TPF met en doute l’existence d’une infraction pour ‘gestion déloyale’. (…)

Le MPC a dix jours pour amender son acte d’accusation ou faire appel de la décision du Tribunal pénal fédéral. Selon un proche du dossier, ‘les juges n’ont pas souhaité aller au procès avec un dossier qui ne tenait pas la route’.”

D’excellentes nouvelles pour le président du PSG, qui n’est ici pas jugé dans ce rôle. Mais c’est tout de même mieux pour le club et son image que son président ne soit pas condamné dans une telle affaire. Cela le pousserait sans doute vers la sortie. Mais on en est loin pour le moment. Al-Khelaïfi a tout de même toujours une affaire en cours avec une enquête autour de l’attribution des Mondiaux d’athlétisme 2017. Là aussi, il est encore loin d’être jugé coupable. Alors le dirigeant aux multiples casquettes pourraient se sortir de tout cela indemne. Reste à patienter pour avoir des certitudes et à être prudent d’ici-là. Laissons la justice finir son travail. Ce n’est de toute façon pas à nous d’émettre le moindre jugement.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG