Restez connectés avec nous
Amical - Le PSG gagne tranquillement contre l'Inter (1-0)

Amicaux

Amical – Le PSG gagne tranquillement contre l’Inter (1-0)

         Pour ce tout dernier match de l’année 2014 du Paris Saint-Germain, et le premier de la deuxième partie de saison, Laurent Blanc a aligné une équipe très particulière. Un 4-5-1 composé «des joueurs qui sont arrivés en premier». Aucun brésilien donc et une défense Aurier – Camara dans l’axe, Chantôme et Rabiot sur les ailes au milieu de terrain.

   Ce n’est finalement pas très étonnant, surtout que les parisiens ont beaucoup travaillés ces derniers jours (deux séances hier, ce qui ne se fait jamais la veille d’un match officiel), qu’il ne soit pas passé grand chose en première mi-temps. Les deux équipes font un peu tourner la balle et peine à s’approcher de la surface.

   Vers la demi-heure de jeu, le match s’emballe un peu. D’abord avec un débordement de Van Der Wiel, parfaitement lancé par Chantôme, qui sert Ibrahimovic en retrait, mais celui-ci bute sur le gardien de l’Inter. Dans la foulée, Icardi se présente seul face à Douchez et le gardien parisien gagne le duel.

   Ensuite, à la 38e minute, Rabiot tire en demi-volée de loin sur un service d’Ibra, mais Handanovic repousse. La balle arrive dans les pieds de Matuidi dont la frappe est trop sur le gardien. Peu après, à la 43e minute, c’est encore Icardi qui se présente face à Douchez, mais son petit lobe passe de peu à côté.

   La mi-temps arrive doucement. Rien de spécialement bon dans cette mi-temps, ni mauvais, un match de préparation avec une composition étrange, très défensive même puisque Ibrahimovic était bien seul en pointe.

   Dès l’entame de la seconde mi-temps, L. Digne parvient à servir Ibrahimovic dans la surface. Le suédois cadre sa reprise mais ne pas assez de force pour tromper le portier de l’Inter. A la 49e minute, Marquinhos rentre à la place de Aurier.

   Le rythme n’est toujours pas très élevé, mais à la 57e minute, Van Der Wiel est parfaitement servi et centre à terre pour Matuidi près du but, c’est repoussé. La balle arrive sur Cabaye, seul, qui place la balle hors de portée du gardien (1-0). Peu après, Lucas et Kimmakon rentrent sur le terrain alors que Cabaye et Camara vont sur le banc.

   Il ne faut que 1 minute au brésilien pour faire tomber un premier défenseur, malheureusement l’action n’aboutit pas. 2 minutes après, il perce au milieu de 4 intéristes, aucun doute, Lucas est toujours en forme et amène un peu de folie à ce match.

   Le PSG domine assez clairement match dans cette mi-temps et a le contrôle de la balle. A la 68e minute, Rabiot n’est pas loin d’alourdir le score sur un bon service en retrait dans la surface. Maxwell rentre en jeu sur l’aile droite à la 72e minute à la place de Van Der Wiel, qui a fourni beaucoup d’effort.

   Sur les 25 dernières minutes, il ne se passe plus grand chose. Les équipes jouent, mais pas dans une intensité folle et le PSG joue avec une équipe pour le moins spéciale. D’ailleurs, à la 85e minute, Verratti cède sa place à Thomas Martin (24 ans), qui joue pour la première fois avec l’équipe A du PSG. Heureusement que Lucas est là pour emballer la rencontrer et servir Ibrahimovic à 20 mètres du but, son tir est dévié en corner.

   Peu avant la fin, Douchez fait une belle parade sur une tête de l’Inter. Dans la foulée, Kimpembe rentre sur le terrain à la place de Chantôme.

   Le PSG gagne donc son dernier match de l’année 2014. Un résultat plutôt anecdotique face à un Inter qui a beaucoup fait tourner, mais qui fait du bien au moral après les résultats un peu décevant de ces dernières semaines. Ce match a permis aux joueurs de reprendre le rythme et, pour certains, de se montrer un peu. A noter que Thiago Silva, David Luiz ni Pastore ne sont rentrés, peut-être pour les préserver et donner du temps à des joueurs qui sont d’habitude sur le banc ou en CFA. Par contre, on peut regretter que Jean-Christophe Bahebeck n’ait pas participé à la rencontre alors qu’il montre de plutôt bonnes choses et beaucoup d’efforts depuis le début de saison. C’est peut-être physique, étant donné que le joueur a été blessé musculairement à plusieurs reprises ces derniers mois.

   En tout cas le PSG peut fêter le nouvel an tranquillement avant de vite se remettre au travail pour un premier match officiel en 2015 le 5 janvier qu’il ne faudra pas louper. Le premier d’une longue série de matches à remporter pour faire une belle saison avec si possible plusieurs titres au bout.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Amicaux