Restez connectés avec nous
Barcelone/PSG - Ménès félicite le collectif, Mbappé, Pochettino et évoque le retour
©Iconsport

Autour du PSG

Barcelone/PSG – Ménès félicite le collectif, Mbappé, Pochettino et évoque le retour

Pierre Ménès est revenu via son blog les premiers matchs de la 25 journée de Ligue 1 2020-2021 qui se déroule ce weekend et donc notamment sur la victoire du Paris Saint-Germain face à Nice (2-1, retrouvez le résumé ici). Le journaliste de Canal+ a évoqué un succès parisien pas particulièrement convaincant à cause d’une seconde mi-temps « pathétique ».

Ménès « le champion de France s’est appuyé sur une solidarité qu’on ne lui voit que très rarement. »

« Privé de ses deux créateurs, le champion de France s’est appuyé sur une solidarité qu’on ne lui voit que très rarement. En plus, les buts sont magnifiques. Que disait-on avant le match ? Que le Barça était très fort en attaque et très faible en défense. Les joueurs de Koeman n’ont confirmé que 50 % de cette affirmation. Ils sont effectivement très faibles en défense. Mbappé s’est amusé. À l’arrivée, le PSG a été énorme et beaucoup de joueurs ont été très bons, à commencer par Paredes et Verratti qui ont régné sur l’entrejeu. 

Ménès « il a dit qu’il voulait avoir plus de responsabilités et hier soir, en l’absence de Neymar, il les a prises. »

Mais après sa prestation XXL, on va évidemment beaucoup parler de Mbappé. On l’a tellement critiqué, certains supporters parisiens voulant même le voir partir… Hier soir, il a apporté la réponse. Une réponse qu’on attendait depuis un moment, c’est vrai. Mais il a dit qu’il voulait avoir plus de responsabilités et hier soir, en l’absence de Neymar, il les a prises avec un triplé retentissant dont deux buts somptueux. »

Même avec Neymar et Angel Di Maria (attaquants de 29 et 33 ans), le PSG aurait eu besoin d’un collectif, d’une priorité donnée à l’équipe, pour s’imposer. Mais avec ces joueurs très talentueux en moins, c’est peut-être en plus le cas. Et les Parisiens ont su parfaitement répondre. Il y a eu de l’envie, de la solidarité et de la confiance du début à la fin du match. Tout n’a pas été parfait, certes. Il reste qu’il y a tout de même beaucoup de positif. Surtout que Paris n’a pas gagné que sur le mental.

C’est un point qui compte énormément et cela fait du bien de voir le PSG jouer avec l’état d’esprit d’un très grand face à un autre. Mais il y a eu en plus une vraie qualité dans le jeu. Tout ne s’est pas joué sur la combativité. Elle a servi un vrai plan de jeu, une recherche d’enchaînements et d’espaces pour faire mal au Barça. Ce qui a très bien marché. En partie grâce à un excellent Mbappé, qui a compris son rôle de leader offensif. Cela ne passe pas par des actions individuelles. Mais par le fait de mettre toutes ses qualités au service de l’équipe. De quoi ensuite briller puisqu’il est dans les meilleures conditions possibles. Forcément, il reçoit des éloges depuis hier. Mais Ménès n’a pas oublié le coach Mauricio Pochettino.

Ménès « On attendait un peu la valeur ajoutée de Pochettino depuis son arrivée au PSG. »

« On attendait un peu la valeur ajoutée de Pochettino depuis son arrivée au PSG. On l’a vue hier soir. D’abord dans ses choix de départ, parce que titulariser Kean était couillu alors que la tentation devait être forte d’opter pour un dispositif plus défensif. Et puis le fait de sortir Gueye à la mi-temps était tout aussi judicieux. Que du bon coaching et un match qui pourrait fortement conditionner la fin de saison parisienne. »

En effet, Pochettino a eu un apport que petit à petit au PSG depuis son arrivée. Certains avaient même presque déjà des doutes. Hier, on a vu une équipe solide, capable de s’en sortir dans les moments plus difficiles, de répondre par le jeu, d’inscrire de beaux buts avec des passes et de s’imposer comme un « grand » face au Barça. Cela avec des choix payants, comme la titularisation de Kean ou l’entrée de Julian Draxler. Il y a aussi eu la sagesse de sortir Gueye à la pause et cela sans perdre la force collective. Une très belle soirée et on est impatient de voir la suite. Enfin, Ménès a répondu aux éventuels rabats-joie.

Ménès « le club de la capitale a payé pour apprendre. »

« Alors j’entends déjà les commentaires : ‘Ce n’était pas un match référence, le Barça était nul’. Mais ça, on le dit après. Pas avant. Ou encore : ‘Le PSG est bien capable de se faire taper 4-0 au Parc’. Là-dessus, je pense que le club de la capitale a payé pour apprendre et je ne crois pas que la défense catalane sera meilleure dans trois semaines. Voilà, c’est de très, très loin le meilleur match de Paris cette saison. »

En effet, avant la rencontre, même si certaines difficultés du Barça étaient évoqués, les « spécialistes » français ne parlait pas d’un possible match facile pour Paris. Il y avait même plutôt de l’inquiétude compte tenu des absences et derniers matchs du PSG. Lequel a su parfaitement répondre présent, avec confiance et relatif calme malgré le penalty péniblement concédé. Il y a une certaine progression.

Maintenant, il faut tout de même avoir à l’esprit que ce n’est pas un Barça aussi impérial que ce que l’on a pu connaître les dernières années et qu’il reste un retour à jouer. Il faut avoir du respect et du calme. Mais surtout pas de la peur. Le PSG a les armes pour passer, il s’agit de continuer à travailler et garder la mentalité collective affichée au Camp Nou.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG