Autour du PSG

Benarbia : « une équipe à l’image de son entraîneur »

Ali Benarbia RMC
Publie le 14/03/2016 a 06:30



  • Arrivé sur la pointe des pieds en été 2013, Laurent Blanc a fait l’objet de beaucoup d’attaques venant des « spécialistes  » du football . Mais les résultats et les objectifs atteints, ont fait taire ces détracteurs. Celui qui n’a jamais douté de lui, Ali Benarbia, fait le point sur RMC.

    « L’équipe est aussi à l’image de son entraîneur et on sent maintenant que les leaders l’écoutent un peu plus, ce qui n’était pas le cas les deux premières saisons puisque Laurent Blanc était un peu trop à l’écoute des leaders comme Thiago Silva, Ibrahimovic, Thiago Motta. Là, il les réunit, mais impose sa façon de jouer et les leaders doivent l’écouter »

    Il est vrai qu’à sont arrivé, Blanc n’avait pas forcément la possibilité d’être le patron, surtout après la fin d’histoire Ancelotti. La présidence ayant donné beaucoup de pouvoir aux grandes stars, il était difficile de s’imposer dans de telles conditions. Sa vision du jeu et surtout les résultats, ont permis de retourner la situation.

    Les stars ont appris à le connaître et surtout à le respecter. Les entretiens individuels dans le bureau de Nasser Al-Khelaïfi, ont été remplacés par des réunions cadres-entraîneur beaucoup plus productives. La prolongation du staff en février pour 2 ans, est un signe fort de la part de la direction du club et donne encore plus d’autorité à notre entraîneur.

    Publie le 14/03/2016 a 06:30

    Benarbia : « une équipe à l’image de son entraîneur »

    Arrivé sur la pointe des pieds en été 2013, Laurent Blanc a fait l’objet de beaucoup d’attaques venant des « spécialistes  » du football . Mais les résultats et les objectifs atteints, ont fait taire ces détracteurs. Celui qui n’a jamais douté de lui, Ali Benarbia, fait le point sur RMC.

    « L’équipe est aussi à l’image de son entraîneur et on sent maintenant que les leaders l’écoutent un peu plus, ce qui n’était pas le cas les deux premières saisons puisque Laurent Blanc était un peu trop à l’écoute des leaders comme Thiago Silva, Ibrahimovic, Thiago Motta. Là, il les réunit, mais impose sa façon de jouer et les leaders doivent l’écouter »

    Il est vrai qu’à sont arrivé, Blanc n’avait pas forcément la possibilité d’être le patron, surtout après la fin d’histoire Ancelotti. La présidence ayant donné beaucoup de pouvoir aux grandes stars, il était difficile de s’imposer dans de telles conditions. Sa vision du jeu et surtout les résultats, ont permis de retourner la situation.

    Les stars ont appris à le connaître et surtout à le respecter. Les entretiens individuels dans le bureau de Nasser Al-Khelaïfi, ont été remplacés par des réunions cadres-entraîneur beaucoup plus productives. La prolongation du staff en février pour 2 ans, est un signe fort de la part de la direction du club et donne encore plus d’autorité à notre entraîneur.




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Pixie21

      Benarbia dans le métro un lundi matin. Fais pas la gueule! « Champion mon frère »!

    • guillaume73

      Qui qui va se pavaner au taf , c est ptet moi , oui c est moiiiiiii , qui qui va faire le kéké au taf , c est ptet moiiiiii , oui c est moiiiiiiiii ^^
      bonne journée les CHAMPIOOOOONS ^^

      • l’émiriñho

        Bonne journée frères et champions

        • guillaume73

          saleté ^^
          Salut Mimiiiiiiiir ^^

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Féminines - Bruno Salomon s'attend à une finale de LDC "électrique"

    Féminines – Bruno Salomon s’attend à une finale de LDC « électrique »

    Actu Féminin

    Bruno Salomon, chroniqueur sur France Bleu, s’est exprimé à propos de la finale de la Ligue des Champions ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Johana mis à jour un page"Politique de confidentialité"
    9 days ago
    Johana publié un new page."Politique de confidentialité"
    9 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy On essaye de mettre toutes les chances de notre côté

    Féminines – Delannoy « On essaye de mettre toutes les chances de notre côté »

    Actu Féminin

    Le 1er juin prochain à Cardiff, les équipes féminines du Paris Saint-Germain et de l’Olympique Lyonnais ...

    Vidéos PSG

    Benarbia : « une équipe à l’image de son entraîneur »

    Ali Benarbia RMC <Autour du PSG , Médias

    Arrivé sur la pointe des pieds en été 2013, Laurent Blanc a fait l’objet de beaucoup d’attaques venant des « spécialistes  » du football . Mais les résultats et les objectifs atteints, ont fait taire ces détracteurs. Celui qui n’a jamais douté de lui, Ali Benarbia, fait le point sur RMC.

    « L’équipe est aussi à l’image de son entraîneur et on sent maintenant que les leaders l’écoutent un peu plus, ce qui n’était pas le cas les deux premières saisons puisque Laurent Blanc était un peu trop à l’écoute des leaders comme Thiago Silva, Ibrahimovic, Thiago Motta. Là, il les réunit, mais impose sa façon de jouer et les leaders doivent l’écouter »

    Il est vrai qu’à sont arrivé, Blanc n’avait pas forcément la possibilité d’être le patron, surtout après la fin d’histoire Ancelotti. La présidence ayant donné beaucoup de pouvoir aux grandes stars, il était difficile de s’imposer dans de telles conditions. Sa vision du jeu et surtout les résultats, ont permis de retourner la situation.

    Les stars ont appris à le connaître et surtout à le respecter. Les entretiens individuels dans le bureau de Nasser Al-Khelaïfi, ont été remplacés par des réunions cadres-entraîneur beaucoup plus productives. La prolongation du staff en février pour 2 ans, est un signe fort de la part de la direction du club et donne encore plus d’autorité à notre entraîneur.

    By
    @
    OTER ?>