Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Bitton: « Diriger, c’est choisir. Thomas Tuchel va devoir faire des choix »

Bitton: "Diriger, c’est choisir. Thomas Tuchel va devoir faire des choix"

Après avoir été plutôt actif pendant le mercato estival, le Paris Saint-Germain possède enfin aujourd’hui un onze de départ et un banc aussi bien fourni en qualité qu’en quantité, chose indispensable pour réussir sur plusieurs tableaux, qu’ils soient nationaux ou européens. Pour Stéphane Bitton, journaliste sur France Bleu, a fait part de ses craintes concernant un tel effectif.

“On retient que le PSG a réussi cette magnifique série sans ses 3 joueurs majeurs, la MCN. Qui aurait dit que le PSG pouvait battre le Real Madrid sans eux ?

Tuchel va avoir des choix au fil de la saison ?

Diriger, c’est choisir. Thomas Tuchel va devoir faire des choix. Il va falloir garder un équilibre alors que l’équipe est maintenant bien en place. Paris s’est trouvé un trio magique avec Marquinhos, Gueye et Verratti. Et la difficulté ce sera de gérer les ego. Imaginez que Tuchel doive dire à Di Maria, galactique contre le Real Madrid, ‘écoute mon grand tu dois laisser ta place à Cavani’, qui est quand même le meilleur buteur de l’histoire du club, ou Mbappé… ça va être compliqué.

Je prédis des “nervous breakdown“ et des nuits compliquées pour notre ami Tuchel. Il va falloir qu’il trouve les bons mots pour expliquer à chacun qu’une saison est longue, que tout le monde aura sa chance. Cela sera bien compliqué. Il n’y a qu’un ego qui ne posera pas de problème, c’est celui de Choupo-Moting, qui retrouvera sa place de numéro 3. »

Si on compare le groupe parisien avec ceux des autres grands clubs, on se rend vite compte qu’une telle situation n’est pas particulière au club de la capitale mais concerne bien entendu tous les clubs évoluant au plus haut niveau. C’est effectivement le travail de Tuchel de réussir à garder motivé toutes ses troupes jusqu’à la fin de la saison, et ce malgré une rotation et donc moins de temps de jeu pour certains joueurs, mais comme c’est celui de tout manager. Si le groupe enchaîne les bons résultats et les bonnes performances collectives, il y a fort à parier que les prédictions seront aussi sures que celle de Paco Rabanne.

Quant au léger tacle pour Choupo-Moting, il est juste dommage de constater que cela vient d’un  journaliste censé être pro-parisien. De quoi regretter que le PSG ne possède pas un organe de presse dédié à sa cause, comme peuvent l’avoir les clubs de Barcelone et Madrid par exemple.

Comme l’a effectivement déclaré l’entraîneur parisien lors de la conférence de presse avant le match contre l’OL, la question ne se pose pas aujourd’hui car le groupe est loin d’être au complet. En revanche, le retour des uns permettra à d’autres de souffler et ainsi de suite. Plutôt que d’y voir quelque de chose de négatif, il est au contraire préférable de voir cela comme une chance et une opportunité de pouvoir évoluer au meilleur niveau sans craindre les blessures de joueurs clés. Le verre est plus que rempli à moitié, il ne sert à rien de le voir vide.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG