Restez connectés avec nous
Boulleau a aimé la "diversité des attaques" du PSG contre Saint-Etienne

Anciens

Boulleau a aimé la « diversité des attaques » du PSG contre Saint-Etienne

Malgré un « Chaudron » explosif, le Paris Saint-Germain n’a fait qu’une bouchée de l’AS Saint Etienne, réduit à 10 pendant un peu plus d’une heure. Avec une ouverture du score d’abord attribuée à Leandro Paredes mais finalement accordée à Neymar, un doublé de Kylian Mbappé et un but de l’inarrêtable Mauro Icardi, le PSG a une fois encore vu plusieurs de ses armes offensives faire mouche dans le même match. Et pour Laure Boulleau, c’est principalement ce qu’il faut retenir de cette démonstration parisienne en terres stéphanoises.

« J’ai trouvé intéressant de voir la diversité des attaques, entre verticalité, mais aussi la participation des latéraux. Les Parisiens ont beaucoup combiné et permuté. Icardi, il sait se retrouver dans une position où il n’a plus qu’à mettre le ballon au fond. On a le sentiment que c’est facile, mais c’est le placement et sa justesse technique. Mbappé a lui l’air toujours relâché quand il tire, c’est impressionnant. »

Le PSG de nombreuses armes.

Avec des Stéphanois cantonnés dans leurs 30 mètres, les Parisiens ont eu beaucoup d’occasions et elles sont venues de partout, que ce soit dans l’axe ou sur les côtés par les latéraux qui n’ont pas hésité à monter. Même Thiago Silva s’est retrouvé plus d’une fois dans la moitié de terrain adverse pour participer aux tâches offensives, tout comme ses attaquants qui étaient eux les premiers à empêcher les relances adverses. Dans une équipe qui commence vraiment à dégager une force collective digne de ce nom, les attaques parisiennes ont mis une pression constante sur l’ASSE qui a fini logiquement par craquer à plusieurs reprises. Attention tout de même à ne pas trop s’exposer en contre car sans un grand Navas une fois encore et la maladresse adverses, le résultat aurait pu être légèrement différent.

Avec déjà 13 buts dont 9 dans les 5 mètres 50 toutes compétitions confondues, Mauro Icardi semble vraiment s’épanouir sous les couleurs parisiennes et dans les surfaces adverses. Avec une moyenne de seulement 18 à 20 ballons touchés par match, l’attaquant argentin n’en finit pas d’enfiler les buts, étant un des joueurs les plus réguliers depuis le début de la saison. Mais il y en a deux qui rattrapent leur retard avec une vitesse impressionnante.

Avec 10 matchs manqués depuis le début de la saison pour Neymar et 7 pour Mbappé, les deux joueurs en sont déjà respectivement à 7 buts et 3 passes décisives en 8 matchs de ligue 1 et 11 buts et 4 passes décisives en 12 matchs pour le Français (16 buts et 5 passes tcc). Les deux joueurs s’entendent à merveille sur le terrain et leur complicité va permettre au PSG de continuer sur cette lancée, surtout s’ils produisent les mêmes efforts et les replis défensifs. En étant au service de l’équipe, cela leur permet de bénéficier d’encore plus d’occasions franches. Il était temps qu’ils le comprennent.

 

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens