Restez connectés avec nous
Boulleau souligne qu'Mbappé libère des espaces et revient sur le "problème de confiance" d'Icardi

Autour du PSG

Boulleau souligne qu’Mbappé libère des espaces et revient sur le « problème de confiance » d’Icardi

Désormais 8e de Ligue 1, le Paris Saint-Germain a continué sa remontée en s’imposant 3-0 contre l’Olympique Gymnaste Club Nice dimanche (4e journée de Ligue 1). Cette victoire, la seconde de la saison, a permis de voir que le PSG reprenait petit à petit un meilleur niveau. Tout n’est pas parfait mais le retour de Kylian Mbappé (attaquant de 21 ans) a permis aux Parisiens de jouer plus vite et il y a eu un peu plus d’efficacité que dernièrement.. Laure Boulleau, ancien latérale parisienne désormais consultante, a souligné ce bon retour du champion du monde français et s’est exprimé à propos Mauro Icardi, l’attaquant du PSG de 27 ans, dans le Canal Football Club.

Boulleau « Quand Mbappé est là, on voit plus de verticalité »

“Quand Mbappé est là, on voit plus de verticalité. On l’a vu lors de la finale de la Coupe de la Ligue (face à l’OL) où il n’était pas là, le PSG en avait souffert. Face à l’Atalanta Bergame, dès qu’il entre, il libère tout de suite des espaces pour les autres. Je pense que c’est ça qu’il manque au PSG, donc c’est bien que Kylian soit de retour. S’il y a un attaquant à aller chercher au mercato, je pense qu’il faut un profil très rapide qui leur permettra d’avoir plus de profondeur. Ce ne sont pas Icardi et Sarabia qui vont apporter ça. »

Le retour du natif de Bondy était attendu tant le jeune parisien semble avoir les clefs pour changer le visage d’une équipe. Depuis sa blessure en Coupe de France, en juillet dernier, il n’a pas beaucoup pu exprimer son talent. Souvent en manque de rythme et touché par la Covid-19, Mbappé a fait son grand retour contre Nice ce weekend. Dès le début du match, on l’a senti en jambe et avec une énorme envie de marquer. Peu diminuté physiquement sur le début du match, il a su apporter sa vitesse et sa science du déplacement. Il a aussi cet atout qui est moins palpable. Il fait redescendre les défenses adverses, qui sont obligées de jouer plus bas face à sa vitesse. Et il arrive tout de même souvent à l’utiliser. Il a su faire la différence et montrer que sa présence était importante pour le club rouge et bleu.

S’il est si influent, il est aussi important de noter que Mbappé n’a pas toujours fait les choix collectifs qui s’imposaient. Par manque de rythme? De lucidité? Toujours est t-il qu’il a par deux fois oublié de servir son compère de l’attaque pourtant mieux placé que lui. On le sait Mbappé veut tous les records et raffole des statistiques. Mais attention à ne pas faire déjouer l’équipe par des choix individuels.

Boulleau « La méforme d’Icardi ? Je pense qu’il a un problème de confiance »

« La méforme d’Icardi ? Je pense qu’il a un problème de confiance. Quand il va le régler, j’ai l’impression qu’il va marquer et enchaîner. Face à Nice, il n’est pas passé loin. Il faut juste qu’il marque maintenant (…) C’est souvent le cas des attaquants, je pense que ça peut aussi basculer dans un sens très positif pour lui. Je n’ai pas trop envie de l’accabler non plus.”

Depuis deux matchs, nous avons assisté au retour sur les terrains de l’attaquant argentin de 27 ans, Mauro Icardi. Serial buteur à son arrivée dans le club de la capitale, il a petit à petit perdu de fil de sa saison depuis 8 mois. Devenant le second choix du coach, Thomas Tuchel, Icardi a mal vécu la fin de saison. Non décisif et emprunté physiquement, il semble souffrir de la crise de confiance si fréquente chez les buteurs quand ils ne marquent pas su quelques matchs. Pourtant, son profil a tout pour faire du bien à cette équipe du PSG qui a tant pêché dans la finition ces dernières semaines. Il ne lui manque qu’un petit but pour relancer la machine. Il ne faut pas oublier qu’il a fait de bons déplacements, de superbes passes qui auraient pu être décisives, et n’est pas passé loin de marquer (un poteau notamment).

Dimanche prochain, le PSG va sans doute voir le retour de Neymar (attaquant de 28 ans). Pour Icardi,  c’est une aubaine de voir le Brésilien sur le terrain. Avec Di Maria et « Ney » en pourvoyeurs de ballons, il aura de quoi s’exprimer. L’arrivée d’Alessandro Florenzi, latéral droit de 29 ans, est aussi une bonne nouvelle pour lui. Le défenseur italien est un excellent centreur, et quand on connaît les qualités d’Icardi pour être là où il faut quand il faut, on se dit que cela pourrait devenir un véritable axe de jeu pour le club parisien.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast à propos de Nice/PSG : Debrief d’une victoire satisfaisante, mais au score un peu flatteur ?

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG