Restez connectés avec nous
Bravo sent qu'il y a "un état d'esprit" particulier au PSG cette saison
©IconSport

Anciens

Bravo sent qu’il y a « un état d’esprit » particulier au PSG cette saison

Daniel Bravo, ancien attaquant du Paris Saint-Germain (1989-1996) et de l’Equipe de France (13 sélections) notamment dorénavant consultant de beIN SPORTS, a été invité par Le Parisien à revenir sur son passage au sein du club de la capitale et sur l’actualité de ce dernier. L’occasion de comparer l’équipe d’aujourd’hui à la sienne. Il affirme sans souci qu’il y a plus de talent aujourd’hui, mais évoque une « force supplémentaire » dans la mentalité. Même s’il a vu du mieux cette saison.

Bravo « cette équipe a les moyens de la gagner. »

« Quelles que soient les époques, il y a toujours des nostalgiques. Mais ce que j’aime dans ce PSG-là c’est qu’il a l’équipe pour gagner la Ligue des champions. L’avait-on avant? Non. On a perdu contre l’AC Milan ou d’autres super équipes. Elles étaient meilleures que nous. Aujourd’hui je suis heureux de me dire que cette équipe a les moyens de la gagner. Cela me rend heureux.

Que manque-il à l’effectif actuel ?

C’est difficile à dire. Ce qui a fait notre force à l’époque, c’est notre envie de réussir ensemble. C’est peut-être un cliché mais c’était l’amour du maillot. Et pourtant je n’ai jamais vu un mec à l’époque embrasser le logo. On aimait ce maillot et cela ne s’achète pas. Avec cette génération des Fournier, Le Guen, Guérin, Lama… On a passé six, sept ou huit ans au club. Donc automatiquement, cela représente quelque chose d’enfiler le maillot. Cela nous a donné l’envie de réussir ensemble, c’était une force supplémentaire.

Bravo « je le ressens davantage cette saison. »

Si je dois comparer à aujourd’hui, l’équipe est plus forte que la nôtre mais sur le plan de l’état d’esprit et de la force collective, nous étions supérieurs. Mais je le ressens davantage cette saison. On sent qu’il y a un état d’esprit. (…) La Ligue des champions pour ses 50 ans, ce serait un super cadeau que les joueurs feraient au club. J’y crois. »

Dire que le PSG a déjà eu une plus grande force collective et qu’il manque un peu de solidarité aujourd’hui est un discours classique. Il y a longtemps eu une certaine part de vérité. Surtout qu’il y a eu de superbes groupes dans l’histoire parisienne. Notamment durant l’époque de Bravo. Mais ce dernier n’oublie pas de souligner que l’effectif parisien a su progresser cette saison. Nous avons d’ailleurs donné des détails de cette cohésion et de la détermination pour la fin de la Ligue des Champions.

Cela doit permettre à l’équipe d’utiliser au mieux son potentiel, qui est indéniablement très grand. Reste à bien travailler et à ne pas oublier tout ce que les expériences passées ont pu apprendre à ce club. Lequel pourrait vivre une très belle année avec un superbe cadeau. Même s’il est possible d’avoir un bilan tout à fait positif sans aller jusqu’à soulever le trophée. C’est tout de même très clairement l’objectif.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens