Restez connectés avec nous
Caen/PSG - Pi souligne que jouer le PSG " ca surmotive" et regrette les occasions manquées

Adversaires

Caen/PSG – Pi souligne que jouer le PSG  » ca surmotive » et regrette les occasions manquées

Ce mercredi après-midi dans le cadre des 32es de finale de la Coupe de France 2020-2021, le Paris Saint-Germain affrontait Caen au Stade Michel d’Ornano. Jessy Pi, milieu de l’équipe caennaise, s’est arrêté au micro d’Eurosport 2 après la victoire parisienne (0-1, retrouvez le résumé ici). Il a notamment regretté les opportunités et a souligné les difficultés de jouer une équipe Ligue 1. Enfin il a aussi parlé de Neymar qui pour lui est impressionnant.

Pi « C’est vrai que l’on a eu des opportunités ce soir »

« De la frustration ?

C’est vrai que l’on a eu des opportunités ce soir. On savait que ce serait un match compliqué. Il fallait que l’on essaye de relever la tête car on est un peu en difficulté en championnat. Il faut que l’on se serve de ce match pour la suite. On a eu des occasions, c’est à nous dès ce weekend de continuer sur ce match. On perd, mais il y a eu de bonnes choses.

Pi « Il y a plus de liberté pour faire du mieux, mais c’est compliqué ensuite dans les 30 derniers mètres

Comment expliquer la différence de performance entre la Ligue 2 et ce soir ?

Peut-être que dans les têtes jouer contre le PSG ça surmotive. Peut-être aussi qu’ils nous ont pris en dilettante. On a aussi l’équipe pour faire mieux en Ligue 2.

Ce qui m’a le plus marqué ?

La différence, c’est qu’il y a plus d’espace pour jouer en Ligue 1. Il y a plus de liberté pour faire du mieux, mais c’est compliqué ensuite dans les 30 derniers mètres.

C’est une prestation inquiétante que nous avons vu ce mercredi soir du côté du PSG. Il n’y a presque pas eu de rythme, mais c’est l’impression générale, d’une équipe qui n’arrive pas à construire, à se procurer des situations, qui est le plus problématique. Alors, il fallait gagner, passer ce tour, pour continuer à se laisser du temps. Le problème, c’est la pauvreté dans le jeu côté parisien. Les joueurs ont joué en retrait à de trop nombreuses reprises, comme si le ballon leur brûlait les pieds. On n’a pas vu une équipe souveraine contre une très faible équipe de Ligue 2. Et que dire de l’alerte musculaire de Neymar, attaquant de 28 ans, qui jusqu’à sa sortie était l’un des rares à tenter de mettre un peu de folie dans un match plat.

On espère que ce n’est pas grand chose, car les remplaçants n’ont pas montré de belles choses et ont plus donné des maux de têtes négatifs à Pochettino. Comme le dit Pi, le PSG n’a pas l’air d’avoir pris ce match au sérieux et Caen n’est pas passé loin d’ouvrir le score. Avec la tactique ultra défensive de Pascal Dupraz, l’entraineur de Caen, cela aurait pu être un véritable guet-apens. Bien sûr, le PSG, n’a pas eu une opposition exceptionnelle, ce qui n’a pas dû les motiver mais c’est un énième match mitigé côté Rouge et Bleu qui pose question.

Pi « Parfois, il en fait un peu trop donc il prend des coups »

Neymar c’est le joueur le plus impressionnant ?

Il est forcément impressionnant. Parfois, il en fait un peu trop donc il prend des coups. Mais c’est un grand joueur, il n’y a rien à dire. »

Ce sont des mots que l’on entend trop et qui ne sont pas très rassurant pour le football. Neymar est à chaque fois accusé d’en faire trop, mais il faudrait expliquer ce que c’est d’en faire trop. Car il dribble, court, provoque, mais cela reste dans les règles du jeu contrairement aux fautes qui sont des actes répréhensibles. D’autant que ces fautes soulignent les carences des adversaires face au numéro 10, ce qui peut amener de la frustration. Encore une fois, l’expression de la frustration par une faute n’est pas tolérée sur un terrain de football. 

Que Neymar puisse être critiqué parce qu’il ne lâche pas le ballon, ou qu’il le porte trop, on peut être d’accord bien évidemment, mais les fautes adverses ne sont que des expressions d’impuissances qui n’ont rien à faire sur un terrain de football. Car le numéro 10 Parisien est un grand joueur comme le rappelle Pi et il l’a encore prouvé en étant décisif ce mercredi. 

Retrouvez ici notre Podcast « Barça/PSG : Di Maria risque le forfait, comment le remplacer ? »

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Adversaires