Restez connectés avec nous
Carrière : Quand le PSG perd la balle "les centraux ne reculent pas, au contraire"

Autour du PSG

Carrière : Quand le PSG perd la balle « les centraux ne reculent pas, au contraire »

En ce début de saison, le Paris Saint-Germain enchaîne les victoires en dominant globalement ses rencontres, avec beaucoup de buts marqués et très peu d’encaissés. Éric Carrière, ancien international français devenu consultant, souligne un point important dans cette équipe parisienne auprès de France Football.

« À la perte du ballon, les centraux ne reculent pas, au contraire. Ils avancent constamment sur leur adversaire direct pour mettre la pression et ils n’ont pas peur de prendre des ballons dans le dos, parce qu’ils ont la vitesse, En restant ainsi au contact, ils poussent souvent l’adversaire à rejouer à l’intérieur.

 Ça permet aussi à toute l’équipe de rester très haut et de défendre en avançant. Enfin, cela fait sentir à leurs partenaires, notamment les milieux, qu’il y a de la sécurité derrière. »

Les Parisiens ont progressé dans le comportement défensif.

On a pu remarquer en effet que le PSG joue quasiment toujours haut cette saison. L’an dernier, c’était seulement par moment et pas toujours bien organisé. Là, il semble que les consignes et la philosophie du coach Unai Emery sont mieux comprises et assimilées. Cela passe par une défense qui vient haut et avance sur les attaquants adverses, mais aussi le secteur offensif et les milieux qui font un pressing agressif et coordonné.

Cela marche très bien pour le moment, mais il y a encore mieux à faire. Notamment dans l’utilisation du ballon lorsque qu’il récupéré très haut. Aussi, il faudra voir si le PSG arrive à rester solide face aux plus grosses équipes. La réception du Bayern Munich la semaine prochaine en Ligue des Champions (phase de poules) sera un élément de réponse.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG