Restez connectés avec nous
Comolli "Paris vise des attaquants de classe mondiale. Il n’y en avait pas sur le marché l’été dernier, alors cet hiver…"

Autour du PSG

Comolli « Paris vise des attaquants de classe mondiale. Il n’y en avait pas sur le marché l’été dernier, alors cet hiver… »

MalgrĂ© les arrivĂ©es cet Ă©tĂ© de l’attaquant JesĂ© Rodriguez et de l’ailier/milieu offensif Hatem Ben Arfa, le Paris Saint Germain ne semble toujours pas avoir trouvĂ© la doublure idĂ©ale Ă  Edinson Cavani. Du coup, les rumeurs du recrutement prochain d’un attaquant supplĂ©mentaire, lors du prochain mercato d’hiver vont bon train ces derniers jours. Rumeurs infondĂ©es pour certains observateurs actifs du marchĂ© des transferts. 

Ancien directeur sportif de Liverpool et de Saint-Etienne, recruteur auparavant pour Arsenal, le Français Damien Comolli, 42 ans, officie dĂ©sormais comme consultant auprès de plusieurs clubs de Premier League. Son domaine ? La gestion d’un effectif professionnel Ă  long terme. Dans une interview accordĂ©e au journal Le Parisien, il nous livre les raisons pour lesquelles le club de la capitale ne recrutera aucun attaquant en hiver.

« Paris vise des attaquants de classe mondiale. Il n’y en avait pas sur le marché l’été dernier, alors cet hiver… Et en plus il faut respecter l’équilibre du vestiaire et ne pas mettre quelqu’un dans les pattes de Cavani. Il faut se mettre à la place de l’éventuel vendeur. Même si Icardi a des problèmes avec les supporters, la dernière chose que voudra faire l’Inter, c’est de vendre son capitaine. Et si Agüero était vraiment en froid avec Guardiola, quel joueur pourrait acheter Manchester City pour le remplacer ? »

A tirer sur la corde, l’entraĂ®neur parisien Unai Emery jouait avec le feu. Pour le cinquième match de suite, il alignait dimanche dernier contre Rennes, le mĂŞme trident offensif avec Lucas et Angel Di Maria pour entourer Edinson Cavani. L’attaquant international uruguayen enchaĂ®nait mĂŞme une treizième titularisation consĂ©cutive, club et Ă©quipe nationale confondues, en l’espace de sept semaines Ă  peine, avec seulement trois sorties en cours de rencontre sur cette sĂ©rie. Une rĂ©pĂ©tition d’efforts que l’ancien Napolitain a fini par payer. Il est sorti avant la pause au Parc des Princes.

Mais le technicien basque n’avait pas trop le choix Ă  ce moment prĂ©cis, lui qui ne dispose pas d’options concrètes pour donner du repos Ă  son meilleur buteur. Jean-Kevin Augustin est encore trop tendre pour intĂ©grer durablement le groupe professionnel, Hatem Ben Arfa n’est pas une pointe et JesĂ© court inlassablement après sa meilleure forme. Aussi des noms d’attaquants vont nĂ©cessairement s’empiler sur le bureau de la direction francilienne. Comolli Ă©voque dĂ©jĂ  ceux du Colombien Jackson Martinez ou de l’Italien Graziano Pellè, partis s’exiler dans le championnat chinois.

« Alors, oui, on va proposer au PSG Jackson Martinez et Graziano Pellè qui ne sont pas contents en Chine, ou des mecs qui ne jouent pas. Mais est-ce que ça va renforcer Paris ? »

L’Ă©tĂ© dernier, après de multiples tergiversations, le PSG a pris le parti de ne pas doubler rĂ©ellement le poste d’Edinson Cavani, ou du moins de ne pas faire de forcing pour recruter un buteur de renom. Notamment pour ne pas risquer de froisser l’Uruguayen, qui a dĂ» patienter 3 ans pour avoir la pointe de l’attaque. Peut-ĂŞtre que les dirigeants ont espĂ©rĂ© que JesĂ© pourrait servir de doublure occasionnelle, mais il n’a pas encore convaincu dans ce rĂ´le. Afin de prĂ©venir le risque de blessure, il ne serait pas illogique de vouloir recruter ou du moins se faire prĂŞter un attaquant supplĂ©mentaire.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG