Autour du PSG

La Cope critique le traitement du PSG dans L’Equipe et assure que tout va bien entre Neymar et Emery

La Cope critique le traitement du PSG dans L'Equipe et assure que tout va bien entre Neymar et Emery
Publie le 10/11/2017 a 11:30



  • Malheureusement, depuis quelques semaines, L’Equipe Notamment un problème avec l’entraîneur Unai Emeryne cesse d’évoquer des soucis autour de Neymar au Paris Saint-Germain. , dont les méthodes et séances ne passeraient pas. A cela s’ajoute quelques critiques d’autres aspects du club (et on s’y habitue presque…). Un traitement qui a été critiqué par la radio espagnole Cadena Cope. Il y est expliqué que le quotidien sportif cherche à nuire au président parisien Nasser Al-Khelaïfi et donc que le club de la capitale subit des « attaques ». Notamment celle au sujet de Neymar, alors qu’il n’a pas de soucis avec son coach.

    « Depuis l’arrivée de Neymar au PSG, il n’y a pas un jour en France sans que ne soit publié un article, ou une information contraire aux intérêts du club ou déstabilisante. Le plus curieux, c’est que cela vient quasiment toujours du même média, L’Equipe. Un quotidien en guerre avec Nasser Al-Khelaifi qui rappelle quotidiennement son non respect du Fair Play Financier ou ses litiges avec beIN SPORTS et la FIFA, explique la radio espagnole. Et au milieu de cette guerre, on trouve Unai Emery.

    Tout est bon pour déstabiliser le PSG et Nasser Al-Khelaifi même si c’est l’entraîneur qui doit prendre’

    Ben Arfa et Lucas sont deux joueurs qui n’entrent pas dans les plans d’Unai Emery et ils lui font payer très cher. Ils sont ceux qui communiquent aux médias hostiles contre les intérêts du club ce qui se passe dans le vestiaire, et qui braquent Neymar contre l’entraîneur. 

    ‘Neymar comme son entraîneur connaissent leurs rôles et se respectent.’

    Tout est bon pour déstabiliser le PSG et Nasser Al-Khelaifi même si c’est l’entraîneur qui doit prendre, alors qu’il ne fait que réaliser les résultats qui lui sont demandés cette saison. A cela, il faut ajouter que la relation entre Unai Emery et Neymar est tout à fait normale. Respectueuse. Depuis l’épisode du penalty, qui n’a pas plu à la star brésilienne, tout s’est progressivement arrangé. Avec la médiation d’un ami commun, Dani Alves. Les hommes se sont réunis plusieurs fois.

    La dernière rencontre était juste avant le match contre Anderlecht, pendant laquelle Neymar s’est montré proche, cordial et réceptif par rapport à Unai Emery. Cette histoire de méthodes, discours, vidéos… Mais quel joueur aime les sessions vidéos et les discours théoriques de l’entraîneur ? Ce qu’ils aiment, c’est être sur le terrain, balle au pied. (…) Le chauvinisme français charge Unai Emery mais Neymar comme son entraîneur connaissent leurs rôles et se respectent. »

    Il faut se faire à la prise de position bizarre du quotidien sportif vis-à-vis du PSG.

    La façon dont L’Equipe parle du PSG est tellement étrange qu’elle est même critiquée en Espagne. On ne dira pas que tous les journalistes qui travaillent dans ce quotidien sont « anti-PSG », mais il semble que le club de la capitale doit être absolument parfait pour avoir le droit à quelques compliments. Cette trêve internationale est un excellent exemple. Les Parisiens viennent de remporter 3 matchs 3-0, 5-0 et 0-5 avec un jeu convaincant. Mais les compliments sur ce que le PSG a fait dans ses matchs sont rares, alors que les critiques continuent de tomber.

    Le plus intriguant étant que ces dernières concernent surtout des choses incertaines et impossibles à vérifier. On se rappelle par exemple que L’Equipe évoquait des « regards » pour prouver que Neymar n’aime pas Emery. Sans photo à l’appui, ce qui permettrait au moins de se faire l’idée d’une possibilité (un regard à un instant ne peut pas définir une relation).

    Malheureusement, cela sera difficile à changer. Il faut s’y habituer et faire avec. Cela implique de toujours rester prudent face aux « informations » de L’Equipe et regarder un peu autre part pour espérer trouver des compliments. On ne s’attendait pas forcément à ce que les mots positifs viennent d’Espagne, mais c’est toujours appréciable.

    Publie le 10/11/2017 a 11:30

    La Cope critique le traitement du PSG dans L’Equipe et assure que tout va bien entre Neymar et Emery

    Malheureusement, depuis quelques semaines, L’Equipe Notamment un problème avec l’entraîneur Unai Emeryne cesse d’évoquer des soucis autour de Neymar au Paris Saint-Germain. , dont les méthodes et séances ne passeraient pas. A cela s’ajoute quelques critiques d’autres aspects du club (et on s’y habitue presque…). Un traitement qui a été critiqué par la radio espagnole Cadena Cope. Il y est expliqué que le quotidien sportif cherche à nuire au président parisien Nasser Al-Khelaïfi et donc que le club de la capitale subit des « attaques ». Notamment celle au sujet de Neymar, alors qu’il n’a pas de soucis avec son coach.

    « Depuis l’arrivée de Neymar au PSG, il n’y a pas un jour en France sans que ne soit publié un article, ou une information contraire aux intérêts du club ou déstabilisante. Le plus curieux, c’est que cela vient quasiment toujours du même média, L’Equipe. Un quotidien en guerre avec Nasser Al-Khelaifi qui rappelle quotidiennement son non respect du Fair Play Financier ou ses litiges avec beIN SPORTS et la FIFA, explique la radio espagnole. Et au milieu de cette guerre, on trouve Unai Emery.

    Tout est bon pour déstabiliser le PSG et Nasser Al-Khelaifi même si c’est l’entraîneur qui doit prendre’

    Ben Arfa et Lucas sont deux joueurs qui n’entrent pas dans les plans d’Unai Emery et ils lui font payer très cher. Ils sont ceux qui communiquent aux médias hostiles contre les intérêts du club ce qui se passe dans le vestiaire, et qui braquent Neymar contre l’entraîneur. 

    ‘Neymar comme son entraîneur connaissent leurs rôles et se respectent.’

    Tout est bon pour déstabiliser le PSG et Nasser Al-Khelaifi même si c’est l’entraîneur qui doit prendre, alors qu’il ne fait que réaliser les résultats qui lui sont demandés cette saison. A cela, il faut ajouter que la relation entre Unai Emery et Neymar est tout à fait normale. Respectueuse. Depuis l’épisode du penalty, qui n’a pas plu à la star brésilienne, tout s’est progressivement arrangé. Avec la médiation d’un ami commun, Dani Alves. Les hommes se sont réunis plusieurs fois.

    La dernière rencontre était juste avant le match contre Anderlecht, pendant laquelle Neymar s’est montré proche, cordial et réceptif par rapport à Unai Emery. Cette histoire de méthodes, discours, vidéos… Mais quel joueur aime les sessions vidéos et les discours théoriques de l’entraîneur ? Ce qu’ils aiment, c’est être sur le terrain, balle au pied. (…) Le chauvinisme français charge Unai Emery mais Neymar comme son entraîneur connaissent leurs rôles et se respectent. »

    Il faut se faire à la prise de position bizarre du quotidien sportif vis-à-vis du PSG.

    La façon dont L’Equipe parle du PSG est tellement étrange qu’elle est même critiquée en Espagne. On ne dira pas que tous les journalistes qui travaillent dans ce quotidien sont « anti-PSG », mais il semble que le club de la capitale doit être absolument parfait pour avoir le droit à quelques compliments. Cette trêve internationale est un excellent exemple. Les Parisiens viennent de remporter 3 matchs 3-0, 5-0 et 0-5 avec un jeu convaincant. Mais les compliments sur ce que le PSG a fait dans ses matchs sont rares, alors que les critiques continuent de tomber.

    Le plus intriguant étant que ces dernières concernent surtout des choses incertaines et impossibles à vérifier. On se rappelle par exemple que L’Equipe évoquait des « regards » pour prouver que Neymar n’aime pas Emery. Sans photo à l’appui, ce qui permettrait au moins de se faire l’idée d’une possibilité (un regard à un instant ne peut pas définir une relation).

    Malheureusement, cela sera difficile à changer. Il faut s’y habituer et faire avec. Cela implique de toujours rester prudent face aux « informations » de L’Equipe et regarder un peu autre part pour espérer trouver des compliments. On ne s’attendait pas forcément à ce que les mots positifs viennent d’Espagne, mais c’est toujours appréciable.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Davy Dav

      Vous cassez pas la tête, le Qatar et L’Équipe ont un contentieux depuis qlq années car ils ont voulu racheter une partie du journal mais seulement celui qui rapportait le plus de fric, par contre je ne me rappelle plus si c’est l’équipe TV ou le journal et internet mais je me rappelle de cette histoire, d’Amaury étant aller au Qatar rencontrer l’Émir ahahah….

    • Christian Gallet

      je regarde régulièrement l’équipe du soir, c’est uniquement 2 ou 3 journalistes de l’équipe qui démonte le PSG, dont je suis un fervent supporter, notamment Damien DEGORRE et Sébastien TARRAGO

    • kapoeira64

      Je ne comprends pas que le club laisse ce torchon déblatérer ces inepties! Le club supprime l’accès du Parc et du centre d’entrainement, ça va les calmer.

      • David Tavares

        Émir n’a cas crée un nouveau quotidien pour couler l’équipe !

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    PSG/Celtic – Disponibilités et équipe possible du club de la capitale

    LDC

    Pour la 5e journée de Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain affronte le Celtic Glasgow à ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia mis à jour un post"Rongier "Je ne suis pas encore au niveau du petit hibou""
    11 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Benarbia "Si Cavani se blesse cette saison, le PSG n’a pas d’avant-centre""
    2 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Le PSG remporte largement le Classico après avoir été mené de 2 buts

    Féminines – Le PSG remporte largement le Classico après avoir été mené de 2 buts

    Actu Féminin

    Ce samedi, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain était en déplacement à Marseille pour le compte de ...

    Vidéos PSG

    La Cope critique le traitement du PSG dans L’Equipe et assure que tout va bien entre Neymar et Emery

    La Cope critique le traitement du PSG dans L'Equipe et assure que tout va bien entre Neymar et Emery <Autour du PSG , Une

    Malheureusement, depuis quelques semaines, L’Equipe Notamment un problème avec l’entraîneur Unai Emeryne cesse d’évoquer des soucis autour de Neymar au Paris Saint-Germain. , dont les méthodes et séances ne passeraient pas. A cela s’ajoute quelques critiques d’autres aspects du club (et on s’y habitue presque…). Un traitement qui a été critiqué par la radio espagnole Cadena Cope. Il y est expliqué que le quotidien sportif cherche à nuire au président parisien Nasser Al-Khelaïfi et donc que le club de la capitale subit des « attaques ». Notamment celle au sujet de Neymar, alors qu’il n’a pas de soucis avec son coach.

    « Depuis l’arrivée de Neymar au PSG, il n’y a pas un jour en France sans que ne soit publié un article, ou une information contraire aux intérêts du club ou déstabilisante. Le plus curieux, c’est que cela vient quasiment toujours du même média, L’Equipe. Un quotidien en guerre avec Nasser Al-Khelaifi qui rappelle quotidiennement son non respect du Fair Play Financier ou ses litiges avec beIN SPORTS et la FIFA, explique la radio espagnole. Et au milieu de cette guerre, on trouve Unai Emery.

    Tout est bon pour déstabiliser le PSG et Nasser Al-Khelaifi même si c’est l’entraîneur qui doit prendre’

    Ben Arfa et Lucas sont deux joueurs qui n’entrent pas dans les plans d’Unai Emery et ils lui font payer très cher. Ils sont ceux qui communiquent aux médias hostiles contre les intérêts du club ce qui se passe dans le vestiaire, et qui braquent Neymar contre l’entraîneur. 

    ‘Neymar comme son entraîneur connaissent leurs rôles et se respectent.’

    Tout est bon pour déstabiliser le PSG et Nasser Al-Khelaifi même si c’est l’entraîneur qui doit prendre, alors qu’il ne fait que réaliser les résultats qui lui sont demandés cette saison. A cela, il faut ajouter que la relation entre Unai Emery et Neymar est tout à fait normale. Respectueuse. Depuis l’épisode du penalty, qui n’a pas plu à la star brésilienne, tout s’est progressivement arrangé. Avec la médiation d’un ami commun, Dani Alves. Les hommes se sont réunis plusieurs fois.

    La dernière rencontre était juste avant le match contre Anderlecht, pendant laquelle Neymar s’est montré proche, cordial et réceptif par rapport à Unai Emery. Cette histoire de méthodes, discours, vidéos… Mais quel joueur aime les sessions vidéos et les discours théoriques de l’entraîneur ? Ce qu’ils aiment, c’est être sur le terrain, balle au pied. (…) Le chauvinisme français charge Unai Emery mais Neymar comme son entraîneur connaissent leurs rôles et se respectent. »

    Il faut se faire à la prise de position bizarre du quotidien sportif vis-à-vis du PSG.

    La façon dont L’Equipe parle du PSG est tellement étrange qu’elle est même critiquée en Espagne. On ne dira pas que tous les journalistes qui travaillent dans ce quotidien sont « anti-PSG », mais il semble que le club de la capitale doit être absolument parfait pour avoir le droit à quelques compliments. Cette trêve internationale est un excellent exemple. Les Parisiens viennent de remporter 3 matchs 3-0, 5-0 et 0-5 avec un jeu convaincant. Mais les compliments sur ce que le PSG a fait dans ses matchs sont rares, alors que les critiques continuent de tomber.

    Le plus intriguant étant que ces dernières concernent surtout des choses incertaines et impossibles à vérifier. On se rappelle par exemple que L’Equipe évoquait des « regards » pour prouver que Neymar n’aime pas Emery. Sans photo à l’appui, ce qui permettrait au moins de se faire l’idée d’une possibilité (un regard à un instant ne peut pas définir une relation).

    Malheureusement, cela sera difficile à changer. Il faut s’y habituer et faire avec. Cela implique de toujours rester prudent face aux « informations » de L’Equipe et regarder un peu autre part pour espérer trouver des compliments. On ne s’attendait pas forcément à ce que les mots positifs viennent d’Espagne, mais c’est toujours appréciable.

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>