Restez connectés avec nous
Courbis ne comprend pas le positionnement de Mbappé "numéro 9, ce n’est pas son poste"
©Iconsport

Autour du PSG

Courbis ne comprend pas le positionnement de Mbappé “numéro 9, ce n’est pas son poste”

Mardi soir, le Paris Saint-Germain s’est incliné 1-2 au Parc des Princes contre Manchester United pour son premier match de la saison en Ligue des Champions. Les parisiens ne sont jamais réellement rentrés dans le match. C’est le cas notamment de Kylian Mbappé, attaquant de 21 ans, qui, positionné en 9 n’a pas eu un grand impact dans le jeu. Pour beaucoup d’observateurs, Mbappé n’est pas un attaquant de pointe. Rolland Courbis, sur RMC n’a pas manqué de pointer du doigt ce mauvais choix de l’entraîneur parisien, Thomas Tuchel.

Courbis “C’est se servir de 20% de Mbappé en le mettant en numéro 9”

“Quand tu as la chance d’avoir Neymar et Mbappé dans ton effectif et que contre l’Atalanta, Leipzig tu n’as ni Neymar, ni Mbappé qui marquent, pareil contre le Bayern, c’est problématique. Hier encore tu enchaînes un quatrième match sans but pour ces deux joueurs. […] Quand tu mets Mbappé en numéro 9, on ne va pas le mettre encore 50 fois au poste de numéro 9, ce n’est pas son poste. C’est se servir de 20% de Mbappé en le mettant en numéro 9. Essayons d’être un peu moins têtu. Après on ne va pas taper sur l’ambulance.“

Kylian Mbappé était bien positionné en pointe au début du match contre Manchester United. Au cours de la première mi-temps, ils ont cependant permuté avec Neymar. Le Natif de Bondy a alors retrouvé son poste sur le côté quand le brésilien prenait place dans l’axe en faux numéro 9. Rolland Courbis a raison, Mbappé est bien plus qu’un simple avant centre de pointe. Il est capable de bousculer n’importe quelle défense en partant d’un côté, là ou il excelle bien plus. On le sait, le numéro 7 parisien apprécie aussi de jouer dans l’axe lorsqu’il est associé à un vrai numéro 9, Mauro Icardi ou Moise Kean par exemple. Cela lui laisse plus de liberté de tourner autour, mais aussi de faire des appels de balles tranchants.

Le problème de mardi soir, c’est qu’au-delà d’un mauvais positionnement, Mbappé a été beaucoup trop esseulé avec son compère Neymar. Le milieu de terrain mis en place par Tuchel a joué incroyablement bas. Cela a coupé la relation entre les attaquants et le reste de l’équipe. On peut aussi ajouter qu’Mbappé n’a que très peu couru, 7,5 km pour un attaquant de couloir, c’est très peu (Rashford l’attaquant de Manchester a lui couru 9.6 km). Mbappé n’a pas été au niveau et son positionnement n’explique pas ce faible intérêt pour aller aider ses coéquipiers. Il a aussi, comme souvent, sur joué, cherchant les solutions comme s’il était seul sur le terrain. L’entraîneur s’est trompé dans son choix d’équipe. Il a joué trop défensif. Mais Mbappé ne s’est pas comporté en leader, il a coulé comme son équipe et c’est cela qui est le plus inquiétant.

Retrouvez ci-dessous notre podcast à propos de PSG/Manchester United : Débrief d’un énorme raté (Tuchel, mentalité).

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG