Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Di Meco voit un Cavani maltraité au PSG, Dugarry le reprend

Di Meco voit un Cavani maltraité au PSG, Dugarry le reprend

Dimanche soir, Leonardo, directeur sportif du Paris Saint-Germain, a annoncé devant les médias qu’Edinson Cavani a fait part au club de son envie de départ dès cet hiver, sans dire que ce serait réglé prochainement. Forcément, cette sortie à propos du buteur de 32 ans dont le contrat s’arrête en juin prochain fait réagir. Notamment sur RMC Sport, où l’ancien professionnel devenu consultant Eric Di Meco a déploré le traitement subi par le Matador à Paris.

« On a eu l’impression sur certains matchs que Cavani ne sait plus jouer au football. Comme contre Monaco. Tuchel, ce qu’il fait contre Monaco, c’est pour lui dire ‘dégage’. Ton attaquant, ou te le fais rentrer 30 minutes, ou tu ne le fais pas rentrer. Quand tu as ton avant-centre (Icardi, ndlr) qui est nul et qu’il ne sort pas, c’est que Cavani est un problème pour lui.

Di Meco « s’il y a une hécatombe, il jouera. »

Même s’il y a des blessés, il ne jouera pas. Sarabia et Di Maria sont devant lui. S’il n’a pas Neymar et Mbappé, il ne jouera pas à 4 attaquants. Il jouera à 3, avec Icardi en pointe. Mais oui, s’il y a une hécatombe, il jouera. Cela va être un problème dans le vestiaire vu la manière dont il est traité. « 

Dugarry « Il n’y a pas un problème, arrêtez de l’inventer. »

Des propos avec une grosse dose d’exagération qui ont fait réagir l’ancien champion du aussi devenu consultant Christophe Dugarry :

« Mais qu’est-ce qu’il lui fait ? Il est bien traité, il gagne 10 millions d’euros. Cavani on l’a eu 2 fois en interview, il ne s’est jamais plaint. Il ne dit rien et le PSG va le laisser partir. Tu veux tellement que ce soit la merde au PSG…S’il part, il aura été maltraité, s’il reste il est maltraité. Il n’y a pas un problème, arrêtez de l’inventer. »

C’est assez rare, mais la réponse de Dugarry est plutôt juste, même si finalement lui aussi exagère. On ne peut pas dire que tout va bien avec Cavani, puisque Leonardo a affirmé qu’il ne comptait pas le vendre (une prolongation de contrat n’était même pas impossible) alors que le joueur souhaite désormais partir. Il n’est donc pas satisfait de sa situation et c’est une chose que le club doit gérer. En revanche, il est clair que l’Uruguayen n’a pas été complètement maltraité.

Le vrai souci initial, ce sont ses blessures à répétition. Difficile alors d’être en pleine forme, d’être performant et d’avoir de la confiance. Le coach Thomas Tuchel a d’ailleurs insisté sur ce point en conférence de presse. Si son physique avait permis d’enchaîner, le Matador serait sans doute dans une situation plus confortable. L’idéal serait que le club et le staff puissent le lui faire comprendre pour la suite de la saison qu’il terminerait au PSG.

 

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG