Restez connectés avec nous
Dortmund/PSG - Patrick Guillou considère que le "PSG est en avance"
©IconSport

Autour du PSG

Dortmund/PSG – Patrick Guillou considère que le « PSG est en avance »

Enfin! Le Paris Saint-Germain retrouve ce mardi la phase finale de Ligue des Champions après quasiment un an d’absence en raison de son arrêt aussi brutal qu’imprévisible l’année dernière. Beaucoup s’attendent à un 8e de finale serré et compliqué contre le Borussia Dortmud, même si le PSG, sur le papier, se doit de passer face au club jaune et noir. Le spécialiste beIN SPORTS du championnat allemand, Patrick Guillou, a analysé pour Le Parisien le jeu développé par le BvB et estime que le club parisien est légèrement au-dessus de son futur adversaire.

« Dortmund est capable de fulgurances offensives. Mais l’équilibre de l’équipe n’est pas toujours assuré, avec un bloc souvent coupé en deux. La défense peut paraître lourde face à des joueurs lancés. On a vu des erreurs d’alignement, de placement qui permettent des scénarios fous même quand le Borussia a le match en main.

Guillou « les individualités font la différence. Sur ce plan comme sur celui du vécu commun, le PSG est en avance. »

Le retour en défense de Piszczek lors du dernier match peuvent aider. Pour avoir analysé le jeu du Borussia, on s’aperçoit que le côté droit est le plus performant offensivement. Il est à l’origine de 51 % des buts marqués. En contrepartie, il subit 47 % des buts encaissés… Il y a donc un réel problème d’équilibre entre attaque et défense sur ce côté.

Le 1-0 pour Dortmund souhaité par Favre est réaliste ?

En considérant les forces en présence, je pense que c’est un vœu pieux. Pour ces matchs à élimination directe, il faut de la stratégie, de la tactique… Mais on le constate depuis toujours : les individualités font la différence. Sur ce plan comme sur celui du vécu commun, le PSG est en avance.

Guillou « il suffit d’une étincelle pour sortir d’une léthargie et passer à un football moderne et champagne. »

Les armes de Dortmund ?

Le jeu de transition est intéressant. On force l’adversaire à ressortir sur les côtés et il s’agit ensuite de venir chiper le ballon dans les pieds du latéral et trouver la transition avec Hazard ou Sancho. Le Borussia peut aussi compter sur les montées d’Hakimi. Il a un volume phénoménal et crève l’écran en Allemagne depuis deux ans. Cependant, Dortmund n’a pas réalisé de match complet ces dernières semaines, avec des passages insipides avec plus rien dans le jeu. Mais avec ce stade, ces joueurs, il suffit d’une étincelle pour sortir d’une léthargie et passer à un football moderne et champagne. »

Si le Borussia attaque plus côté droit, il faudra donc qu’à l’inverse, le PSG soit solide côté gauche et on espère donc que Thomas Tuchel, l’entraineur allemand du PSG, puisse aligner l’Espagnol Juan Bernat qui apporte un peu plus de garanties que son homologue français Laywin Kurzawa. En ce qui concerne l’attaque parisienne en revanche, Neymar et Mbappé, qui évoluent un peu plus à gauche qu’ailleurs sur le terrain devraient donc avoir plusieurs fois le champ libre pour se créer des occasions.

Les deux équipes semblent assez équivalentes même si le club parisien devrait avoir une légère avance en défense par rapport au club rhénan, surtout avec Keylor Navas qui a l’habitude d’être quasiment infranchissable en Ligue des Champions. Il sera donc l’atout défensif majeur du PSG dans ce double défi face aux Allemands du Borussia, comme face au Real Madrid (2-2 le 26 novembre) lorsqu’il a permis à son équipe de survivre avant qu’elle ne recolle au score. Et si les attaquants se mettent aussi en mode Ligue des Champions, le PSG a de fortes chances de transformer cette rencontre en simple formalité.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG