Restez connectés avec nous
Ronaldo, Messi et Neymar, le parallèle de Christophe Dugarry

Autour du PSG

Dugarry critique Neymar et Messi en utilisant Cristiano Ronaldo

La Coupe du Monde en Russie bat son plein et les stars répondent plus ou moins présentes. Si Cristiano Ronaldo éclabousse la compétition de son talent, on ne peut pas dire que la donne soit la même pour Lionel Messi qui, avec l’Argentine, n’a remporté aucun match après deux journées. Neymar, attaquant de 26 ans du Paris Saint-Germain, pour sa part monte petit à petit en puissance dans la compétition. Sur les ondes de RMC, Christophe Dugarry, consultant pour la radio, a fait une analyse des situations de ceux qu’on considère comme les meilleurs joueurs du monde. L’occasion pour lui d’encenser CR7 et de descendre les deux autres. 

« On peut essayer de comparer Messi, Ronaldo et Neymar. Tu vois la différence des trois. Il y en a un qui a une attitude, c’est Ronaldo. Aujourd’hui, tu comprends pourquoi il en est là. Et tu vois, les deux autres, l’attitude qu’ils ont. Ils sont des leaders de leur équipe par nature, mais qui montrent des carences dans la gestuelle, dans le leadership. Ronaldo, il est peut-être moins talentueux, mais tu vois ce que c’est un leader qui amène son équipe. Avec des défauts, on a tous des défauts… mais à un moment ou un autre, il faut que les gars (Neymar et Messi) soient capables de se regarder dans une glace aussi forts soient-ils. Mais l’image qu’ils montrent… »

Attendons quelque peu avant de faire des conclusions hâtives.

Christophe Dugarry est connu pour ses analyses faites à l’instant T, ce qui le force parfois à revenir sur ses paroles. Il est vrai qu’à l’heure actuelle Cristiano Ronaldo est celui qui impressionne le plus, au niveau notamment du leadership, mais il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué dit l’adage et c’est vrai que nous sommes seulement encore dans la phase de poule et tout peu encore changer. On attend bien évidemment plus de Neymar et de Messi, sachant que l’Argentine aura besoin de la Pulga s’ils veulent se qualifier : une victoire face au Nigéria devrait suffire.

Quant au parisien, après un premier match compliqué face à la Suisse (nul 1-1), il a réalisé une meilleure seconde rencontre face au Costa Rica (2-0) en tentant beaucoup et en marquant à la toute fin. Il ne faut pas oublier qu’il sort d’une longue indisponibilité suite à sa blessure au pied. Néanmoins, son dernier match devrait le mettre en confiance pour la suite, ce qui pourrait nous permettre de voir son vrai visage dans les jours à venir. Tout cela s’annonce extrêmement intéressant pour une suite de Coupe du Monde qui s’annonce palpitante.

 

 


Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG