Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Dugarry ne croit pas au 4-4-2 du PSG « contre un gros » et annonce qu’il « aime » Neymar en ce moment

Dugarry ne croit pas au 4-4-2 du PSG "contre un gros" et annonce qu'il "aime" Neymar en ce moment

Christophe Dugarry, ancien international français devenu consultant sportif, était au micro de RMC Sport lundi dans la soirée afin de donner son avis sur le 3-3 entre le Paris Saint-Germain et l’AS Monaco dimanche soir au Parc des Princes en clôture de la 20e journée de Ligue 1. L’occasion d’expliquer qu’il ne doute pas du 4-4-2, sauf « contre un gros ». Il exprime aussi son amour pour Neymar, attaquant parisien de 27 ans.

« Le PSG a démontré sur certains matches que c’était possible de jouer en 4-4-2. Le fait qu’ils puissent jouer dans ce système, cela m’a surpris. Cela a fonctionné sur certains matches, j’attendais de voir ce que cela allait donner contre une meilleure équipe.

Que ce soit en 4-4-2 ou 4-2-4, il faut l’animer ce système. Il y a un problème au niveau des latéraux. Les deux au milieu sont obligés d’aller compenser dans les couloirs, cela ne me plait pas. Maintenant, je ne pense pas que ce système soit enterré, mais il faut le travailler. Je ne tire pas de conclusions. C’est possible, mais pas encore prêt. En revanche, je n’y crois pas contre un gros.

Dugarry « Il a pris la parole, j’ai vu un leader ! »

Est-ce que Neymar n’est pas en train de se révéler comme le leader de ce PSG ? J’ai l’impression de le voir pour la première fois, et cela me plait, comme le leader. Je trouve qu’il garde tout de même beaucoup de déchets dans son jeu, mais il ne se cache pas. Il a pris la parole, j’ai vu un leader ! Moi, ce Neymar, avec cet état d’esprit, il me plait ! J’aime ce Neymar, je n’aimais pas celui d’avant. Il est exemplaire. »

Le PSG a un vrai potentiel en 4-4-2, surtout avec ce Neymar.

Ce qui est dommage au sujet de la tactique, c’est que Dugarry était plutôt bien parti. En effet, le PSG a montré sur plusieurs matchs que son 4-4-2 peut fonctionner. Le tout étant ensuite de trouver les bons réglages pour s’adapter à l’adversaire. Et il faut que les joueurs soient performants. Mais cela vaudra pour tous les systèmes. Peu importe le schéma, avec plusieurs joueurs en méforme comme dimanche les Parisiens seront en difficulté. Et à cela s’ajoute quelques détails à peaufiner. Paris peut faire bien mieux que face à Monaco et va travailler pour y arriver. Mais pour ce qui est des « gros », c’est oublier que le PSG a déjà gagné en 4-4-2. Beaucoup sont surpris par ce système cette saison, mais Tuchel l’avait déjà utilisé la saison passée. Notamment au Parc des Princes face à Liverpool avec la victoire 2-1 lors de la 5e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. Comme le vainqueur de la compétition est maintenant l’exemple pris par tous les « spécialistes », ils ne peuvent pas dire que cela ne vaut rien. Mais il faut être en forme et avoir tous les automatismes.

Quant à Neymar, il est indéniable que c’est un plaisir de le voir en ce moment. Sur le terrain, on sent qu’il se donne à fond pour participer au jeu parisien et être décisif. Aussi bien avec des buts que des passes. Le Brésilien a moins d’occasions sur lesquels il porte trop le ballon, même si parfois il fait encore des tentatives très osées. Mais c’est aussi son style. En tout cas, ses efforts lui permettent de remonter dans l’estime des supporters parisiens et il a retrouvé des acclamations du Parc des Princes. Et il a pris la parole après le match, donnant encore plus l’impression qu’il devient un leader au PSG. Tant qu’il est aussi déterminé, ce ne peut être qu’une bonne nouvelle.

Publicités

Vidéos Football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG