Restez connectés avec nous
Fernandez "Le PSG me donne surtout l’impression d’être trop fort en Championnat"
©IconSport

Anciens

Fernandez « Le PSG me donne surtout l’impression d’être trop fort en Championnat »

Luis Fernandez, ancien joueur (1978-1986), entraîneur (1994-1996, puis 2000-2003) et directeur sportif du centre de formation (2017-2018) du Paris Saint-Germain, s’est longuement confié dans une interview accordée à L’Equipe publiée ce mercredi. L’occasion de donner son avis sur l’équipe actuelle. Interrogé à propos d’un groupe qui serait « moins soudé », l’actuel consultant sportif a plutôt indiqué qu’il y a trop de facilité en championnat et a souligné l’excellente performance face au Borussia Dortmund en 8e de finale retour de la Ligue des Champions (victoire 2-0, à revivre ici).

« Je pense que le groupe a longtemps été bloqué psychologiquement, et le soulagement s’est senti, après la qualification contre Dortmund. Il me donne surtout l’impression d’être trop fort en Championnat et ce n’est pas bon. Quand ils sont concentrés, ils déroulent sans problème. Et quand ils sont suffisants, ils sont accrochés sans conséquence. La seule fois où il y a eu du répondant en France, avec l’équipe de Monaco de 2017, ils ont été battus parce qu’ils n’étaient pas habitués à cette bagarre. Le Championnat est un passe temps, ce qui n’est pas le cas des autres grands clubs européens, en général.

Fernandez « Ça presse, ça attaque et ça défend ensemble. »

La qualification contre Dortmund fait penser que les choses étaient en train de changer ?

Sur le match retour, à huis clos, il n’y a rien eu à redire. Ça presse, ça attaque et ça défend ensemble. Dans l’attitude et le comportement, ils étaient irréprochables, et le symbole de tout cela a été le but de Bernat. Et puis surtout, j’ai reconnu Neymar comme un leader d’équipe, pas seulement un leader technique »

Le discours de Fernandez à propos de la Ligue 1 est plutôt classique et relativement juste. Le championnat de France est sans doute un peu trop facile pour le PSG, surtout quand les autres « grands » de la compétition se prennent les pieds dans les tapis dès le début. De quoi avoir une grande marge devant. Cependant, l’adversité est un peu trop dénigrée. Quand il y a du relâchement, c’est tout de suite visible et les Parisiens ont perdu des points. Cela contre des clubs comme Reims, Dijon ou Amiens. Rien de flamboyant, mais de quoi rappeler que Paris peut être vite en difficulté s’il ne joue pas au mieux. C’est à l’équipe de prendre l’habitude de faire les efforts et de jouer sérieusement.

Cependant, on peut admettre qu’il y a rarement des matchs du même niveau que la Ligue des Champions. Mais c’est vrai dans la plupart des championnats, même si l’écart n’est pas forcément le même. D’ailleurs, entre l’aller raté contre Dortmund et le retour réjouissant, le PSG n’a pas changé de championnat. C’est bien à Paris d’afficher la bonne mentalité, ce qui a souvent été le cas cette saison. Et en Europe, le fait d’avoir enfin passé le 8e de finale peut faire le plus grand bien pour jouer avec plus de confiance. C’est dommage que la saison ait été suspendue, car on a bien envie de voir la suite.

Retrouvez ci-dessous notre podcast à propos de la rencontre contre Dortmund :

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens