Restez connectés avec nous
Lorient / PSG - Féry : Si Guerreiro était Parisien, le pénalty aurait été sifflé

Autour du PSG

Féry : « QSI, c’est une très bonne chose »

Ce samedi soir (21h), au Parc des Princes, le FC Lorient rencontrera le Paris Saint-Germain lors de la 1ère journée de Ligue 1. Loïc Féry, le président du club breton, estime que l’arrivée des investisseurs qataris au PSG est une très bonne chose pour le championnat de France car celle-ci va permettre d’améliorer l’attractivité de la Ligue 1.

« Chaque actionnaire de club choisit ce qu’il veut faire, si il y a des actionnaires qui souhaitent prendre le risque de perdre 30 millions d’euros ou 100 millions chaque année c’est leur problème. Michel Platini adresse ce point par le fair-play financier qui pourrait toujours être mieux parcequ’il a tendance à figer les situations, ce qui fait que certains grands clubs dépensent énormément et vont perdre beaucoup d’argent dans les deux ans à venir avant la mise en place du fair-play financier. Mais je trouve que d’une manière générale, le fait que la France est des très grands clubs au niveau européen et donc des puissances importantes, c’est une très bonne chose pour le football Français et l’attractivité de la Ligue 1, sa commercialisation, notamment les droits, en France et à l’étranger. Ce que fait QSI et les actionnaires qataris au PSG ne peut que bénéficier à tous les clubs français, c’est une très bonne chose. Après c’est vrai qu’au point de vue sportif quand vous mettez bout à bout, par exemple l’arrivée d’Ibrahimovic au PSG, et que vous essayez de recalculer ce que ca peut faire net d’impôt et après charge sociale, et que ça coûte 60 millions d’euros ou plus au club… Quand nous avons un budget de 35 millions d’euros on se dit que voilà, rien qu’Ibrahimovic c’est presque deux fois le budget de Lorient mais on va jouer dans le même championnat. La ligue 1 est attractive parce qu’il y a le PSG, Marseille et Lyon, mais aussi parce qu’il y a les 17 autres clubs, c’est comme ça en Espagne, en Angleterre, mais simplement la valeur d’un championnat ce n’est pas deux clubs mais la combinaison des 20 clubs et du spectacle qu’ils offrent chaque année », a t-il déclaré pour le site Challenges.

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG