Restez connectés avec nous
FranceLuxembourg - Ménès a trouvé Kurzawa particulièrement irritant et ne comprend pas la gestion de Mbappé

Autour du PSG

France/Luxembourg – Ménès a trouvé Kurzawa « particulièrement irritant » et ne comprend pas la gestion de Mbappé

Hier soir, l’Equipe de France n’a pas pu faire mieux qu’un très décevant 0-0 contre le Luxembourg à Toulouse dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018. Pierre Ménès, journaliste de Canal+, a donné ses notes sur son blog. On lit notamment qu’il a eu du mal à supporter les imprécisions de Layvin Kurzawa, arrière gauche de 25 ans (aujourd’hui) du Paris Saint-Germain. Mais aussi qu’il n’est pas d’accord avec les choix du sélectionneur Didier Deschamps concenrnant le néo-parisien Kylian Mbappé (attaquant de 18 ans).

« Kurzawa (3) : Sa bonne volonté n’est pas en cause. Il multiplie les allers-retours et les débordements. Mais au bout d’un moment, quand tu centres douze fois dans un match et qu’il n’y en a pas un potable, ça commence à poser problème. Il doit vraiment progresser dans le dernier geste, parce qu’hier soir, c’était particulièrement irritant. »

On a beaucoup vu Kurzawa dans cette rencontre. Mais l’issue a trop rarement été positive. Un centre qui n’est pas repris par un coéquipier, cela peut être la faute de ce dernier. Il arrive aussi que le centre soit très bon, mais le défenseur intervient, ou alors c’était presque parfait mais 1 centimètre trop haut. Le problème étant de dépasser la dizaine de loupés, parce qu’il y a de quoi de se poser de vraies questions. Surtout que certains étaient très loin d’arriver sur joueur français. On savait que Kurzawa doit progresser défensivement, il est clair aussi que quelques ateliers de centres ne lui feraient pas de mal.

comment il peut placer un joueur de ce niveau dans une position dans laquelle il n’a jamais évolué’

« Mbappé (6) : Il faudra que Deschamps m’explique pourquoi il le fait sortir à la 59e minute. Et avant ça, il faudra d’abord qu’il m’explique comment il peut placer un joueur de ce niveau dans une position dans laquelle il n’a jamais évolué. C’est-à-dire à droite. Il était le seul à faire des misères balle au pied aux Luxembourgeois et méritait largement de finir le match. »

Mbappé a plutôt bien commencé la rencontre, puis a semblé manquer de souffle. La faute en partie à un mois d’août durant lequel il a très peu joué puisque l’AS Monaco l’a mis de côté pendant la discussion avec le PSG. Le sortir n’était donc pas complètement fou, même s’il y avaient sans doute d’autres joueurs qui auraient dû céder leur place. Le plus gros soucis pour Mbappé est de devoir jouer milieu droit.

A Paris il va sans doute devoir se faire au rôle d’ailier, mais au mois il sera plus haut et aura sans doute la liberté de revenir dans l’axe, comme le font déjà les Parisiens (pour laisser le couloir aux latéraux et à une montée dans le dos). Mais il s’agissait ici d’être milieu, ce qui implique de descendre plus bas et de lancer les actions de plus loin. Sans oublier de rester dans les couloirs, puisqu’il y a déjà 2 joueurs dans l’axe. Un rôle particulier qui ne semble pas utiliser au mieux les qualités du jeune prodige. Surtout qu’il découvrait le poste. Ce qui n’est pas un cadeau pour sa première titularisation en Bleus.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG