Restez connectés avec nous
Galatasaray/PSG - Les Ultras parisiens ont eu des soucis avec la police

Autour du PSG

Galatasaray/PSG – Les Ultras parisiens ont eu des soucis avec la police

Mardi soir, le Paris Saint-Germain a réussi une belle performance et a obtenu une victoire 0-1 sur la pelouse du Galatasaray dans le cadre de la 2e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. Cela dans une ambiance hostile et impressionnante. C’était assez rare, mais il a été difficile d’entendre les supporters parisiens à la télévision. Pourtant, ils étaient présents et ont chanté. Ils ont aussi eu des problèmes avec la police locale, comme le rapporte Le Parisien.

« Qualifié d’inquiétant, voire de dangereux par certains ultras, ce déplacement à Istanbul se déroulait sans encombre jusqu’au coup d’envoi de la rencontre qui a vu le PSG s’imposer contre Galatasaray (1-0). Mais l’allumage d’une poignée de fumigènes, cinq ou six au maximum, a déclenché une riposte des autorités que les ultras n’avaient pas anticipée si violente.

« J’ai encore vu un mec se faire taper, il y a eu beaucoup de casse’. »

‘C’était trop risqué d’allumer les fumigènes. Une charge est arrivée très vite et les flics ont pris deux personnes au hasard dans le bloc, témoigne Cédric, présent dans le parcage parisien. Ils les ont sorties de force, des coups ont été échangés et ils ont commencé à tabasser du monde. Tout le virage s’est un peu rebellé. Après le match, nous sommes sortis un par un. Nous étions filtrés, ils regardaient les sacs. C’était du grand n’importe quoi. On est sorti avec une ‘haie d’honneur’ de la police, qui était partout. J’ai encore vu un mec se faire taper, il y a eu beaucoup de casse’. »

Qu’un non-respect du règlement amène une réponse et punition, on pouvait s’y attendre. Mais visiblement la police turque n’a pas fait dans la douceur. De quoi surprendre les supporters parisiens et provoquer de grandes tensions. Il y a peut-être eu des abus, on reste prudent puisque l’on n’était pas sur place. En tout cas, il y a encore clairement eu des interpellations et le Collectif Ultras Paris a même lancé une cagnotte pour aider les supporters.

Pourtant, Le Parisien semble indiquer que tous les supporters ont pu repartir.

« Selon nos informations, dix-sept interpellations ont eu lieu parmi les supporters parisiens et plusieurs d’entre eux ont fait un crochet par un hôpital pour recevoir des soins dans la nuit. Un seul supporter requérait encore mercredi une légère surveillance médicale. Parmi les dix-sept interpellés, la plupart ont été relâchés dans la nuit. Au final, six hommes ont été présentés à la justice turque mercredi après-midi : un pour avoir allumé un fumigène, cinq pour les échauffourées avec la police. Mais aucun d’entre eux n’a été condamné et tous ont pu quitter le tribunal sans risque de poursuite. »

Il semble donc que cela se finisse sans trop de conséquences. Même si cela n’enlève pas que l’intervention de la police a pu être exagérée. Et il peut y avoir quelques difficultés pour rentrer puisque les avions prévus ont certainement été loupés par les supporters qui ont été interpellés. Au moins, il n’est pas question d’une bagarre entre supporters menant à de très tristes conséquences.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG