Restez connectés avec nous
Guerin Neymar ne pense qu’à une chose, c’est son ego, sa personnalité

Autour du PSG

Guérin « Neymar ne pense qu’à une chose, c’est son ego, sa personnalité »

Malgré une belle victoire et des records mercredi soir contre Dijon (8-0, 21e journée de Ligue 1), une polémique tourne encore autour du Paris Saint-Germain. Encore une histoire qui concerne Neymar (attaquant de 25 ans) et Edinson Cavani (buteur de 30 ans) sur une histoire de penalty. Le Brésilien n’ayant pas laissé au Matador la possibilité de tirer alors qu’il pouvait devenir le meilleur buteur de l’histoire du club. Pour l’ancien milieu parisien Vincent Guerin il faut faire attention au comportement du Brésilien tout en le laissant vivre un peu.

 » Neymar lui ne pense qu’à une chose c’est son ego, sa personnalité, c’est de pouvoir briller. C’est compliqué d’avoir un joueur qui a un ego surdimensionné comme Neymar le démontre ces derniers temps. Mais après c’est un joueur hors norme. Neymar/Cavani, ce sont des joueurs particuliers qui sont encensés en permanence.

« laisser une certaine liberté…mais il y a des limites’

Mais les joueurs avec autant d’ego, ils faut les recadrer mais pas tout le temps, pas en permanence. Il faut quand même laisser une certaine liberté à ces joueurs stars qui vous apportent du positif, qui peuvent vous faire gagner un match mais il y a des limites. Il faut cadré ces joueurs stars pour qu’ils ne soient pas au-dessus de l’institution, au-dessus du club, du président comme on avait pu le voir un peu avec Ibrahimovic. »

Vraiment pas de quoi faire une grande polémique.

C’est impressionnant quand même si tout se passe bien il y a une polémique qui fait parler autour de Paris. Cependant, celle-ci vient aussi un peu à cause des supporters qui ont sifflé Neymar quand il a tiré le penalty, que Cavani n’a même pas demandé. C’est une bêtise de siffler un joueur son club (sauf cas vraiment particulier). Surtout qu’il n’y a rien de surprenant à voir Neymar prendre les choses en mains.

Paris a réussi l’énorme coup de recruter le Brésilien pour qu’il s’impose et aide le club à grandir. On peut dire que pour le moment il réussit plutôt bien sa mission, même si cela reste à confirmer en Ligue des Champions (où toute l’équipe est attendue bien sûr). Il est là pour briller et aider l’équipe à en faire autant par la même occasion. Son objectif est de mener Paris au sommet de l’Europe et gagner le Ballon d’or, le reste compte moins. Même s’il n’oublie pas ses coéquipiers.

Il est ainsi étrange de l’accuser d’individualisme, pourtant il est le meilleur passeur du championnat et même déjà le 5e passeur de Cavani au PSG depuis son arrivée en 2013. D’ailleurs, Cavani ne semblait absolument pas lui en vouloir pour ce penalty (même si les médias se chargent de dire qu’il doit être en colère…), la preuve étant la tape dans la main du Brésilien après le penalty pour le féliciter. Comme l’a souligné Pierre Ménès, il est triste de voir les polémiques primer sur le beau football, surtout avec le 8-0 de mercredi.

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG