Restez connectés avec nous

Autour du PSG

La femme qui accuse Neymar de viol a perdu son téléphone alors que les enquêteurs voulaient l’examiner

La femme qui accuse Neymar de viol a perdu son téléphone alors que les enquêteurs voulaient l'examiner

Najila Trindade, la femme qui accuse Neymar – attaquant de 27 ans du Paris Saint-Germain – de viol, continue d’avoir du mal à défendre son dossier. Après la perte de sa tablette contenant, selon elle, une preuve et le départ d’un énième avocat, elle s’est encore retrouvée en difficulté face à la police. En effet, alors qu’elle devait fournir son téléphone pour une « expertise », la Brésilienne a fait savoir qu’elle l’a perdu, rapporte L’Equipe.

« La jeune brésilienne qui accuse Neymar de viol a été de nouveau entendue par la police de São Paulo dans la nuit de mardi à mercredi. Et cette audition ne joue pas en sa faveur. Les enquêteurs ont notamment demandé à Najila Trindade Mendes de Sousa de transmettre son téléphone pour expertise. Mais la jeune femme a déclaré l’avoir perdu après sa première déposition, le 7 juin. Une pièce pourtant importante, car elle pouvait contenir des preuves sur le déroulé des événements le jour de l’agression présumée.

Le smartphone serait resté ‘ou dans la voiture de son ancien avocat (NDLR : Danilo Garcia de Andrade), ou dans la maison où elle s’est rendue après être allée au commissariat’, a précisé l’avocat de la jeune femme. »

On reste toujours prudent face à une affaire judiciaire, surtout sur un sujet aussi grave et sensible. On laissera la justice donner son verdict. Cependant, à force, on a du mal à se dire que le dossier de Najila Trindade peut être solide. Elle a peut-être une grande malchance, certes. Il reste qu’il a du mal à fournir des preuves et à garder un avocat dans cette affaire.

Publicités

Vidéos Football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG