Restez connectés avec nous

Autour du PSG

La LFP demande au PSG de verser à Rabiot sa prime d’éthique du mois de mars

En mars dernier, Adrien Rabiot avait attisé ses tensions avec le Paris Saint-Germain en mettant un « j’aime » sur une vidéo publiée sur Instagram par Patrice Evra. Le club a réagi avec une mise à pied, une retenue sur salaire et le non-versement de sa prime d’éthique. Sauf que la Ligue de Football Professionnel a indiqué au PSG qu’il doit payer cette dernière, explique RMC Sport.

« Après avoir organisé une confrontation entre Adrien Rabiot et les représentants du PSG, la commission juridique de la Ligue de football professionnel a communiqué la notification de son délibéré aux intéressés. Et elle a pris une première décision importante en demandant au club de la capitale de verser à son milieu de terrain sa prime d’éthique du mois de mars. La LFP juge que Rabiot a été sanctionné deux fois pour la même faute. D’où le rappel à l’ordre au PSG.

En revanche, la commission n’a pas jugé le fond de cette histoire, à savoir si le « like » de Rabiot constitue bien une faute. Il ne s’agit pour l’instant que d’une appréciation juridique. Le contentieux va se poursuivre devant les tribunaux. Les deux parties peuvent faire appel. »

Rien d’impossible, puisque c’est un média fiable et que le reproche de la LFP a du sens. Reste à voir quelle sera la réaction du club. Même s’il ne semble pas y avoir beaucoup d’options.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG