Autour du PSG

Lagercrantz : « J’ai ressenti les traumatismes de Zlatan »

Publie le 29/01/2013 a 19:47



  • Sortie fin 2011 en Suède, la biographie de Zlatan Ibrahimovic, Moi Zlatan Ibrahimovic, est aujourd’hui publiée dans 28 pays, dont la France. Le biographe, David Lagercrantz, a passé plus de cent heures avec le géant scandinave pour réaliser cet ouvrage.

    « Le foot, je n’y connaissais rien. J’ai commencé à lire des bio sur des footballeurs. J’ai notamment lu celle de David Beckham. C’était ennuyeux à mourir. Dans tous ces livres, les joueurs essayent toujours d’être parfaits, d’être des modèles », explique l’ancien journaliste de 50 ans à Europe 1. A force de côtoyer l’attaquant suédois, Lagercrantz est rentré dans sa peau. « Petit à petit, j’ai essayé de comprendre ce qu’il a ressenti. Par exemple, il n’était pas bienvenu au FC Barcelone. Et même si je n’y ai jamais joué, j’ai puisé dans mes propres sentiments pour voir comment Zlatan avait ressenti ces traumatismes. Comme j’écrivais à la première personne en permanence, je suis presque devenu Zlatan », précise l’intellectuel, issu d’un milieu social favorisé, contrairement au footballeur.

    En Suède, Moi Zlatan Ibrahimovic s’est vendu à 700 000 exemplaires, pour 9 millions d’habitants. « Zlatan, c’est bien plus que le football. C’est l’histoire de l’american dream en Suède, du gamin des ghettos qui a réussi. Je ne réécrirai plus jamais de livres sur un footballeur mais je suis très fier d’avoir écrit sur lui », souligne l’auteur de l’ouvrage, qui raconte la rude jeunesse d’Ibrahimovic, dans un quartier défavorisé de Malmö (Suède), son ascension ainsi que des anecdotes sur sa carrière professionnelle.

    Publie le 29/01/2013 a 19:47

    Lagercrantz : « J’ai ressenti les traumatismes de Zlatan »

    Sortie fin 2011 en Suède, la biographie de Zlatan Ibrahimovic, Moi Zlatan Ibrahimovic, est aujourd’hui publiée dans 28 pays, dont la France. Le biographe, David Lagercrantz, a passé plus de cent heures avec le géant scandinave pour réaliser cet ouvrage.

    « Le foot, je n’y connaissais rien. J’ai commencé à lire des bio sur des footballeurs. J’ai notamment lu celle de David Beckham. C’était ennuyeux à mourir. Dans tous ces livres, les joueurs essayent toujours d’être parfaits, d’être des modèles », explique l’ancien journaliste de 50 ans à Europe 1. A force de côtoyer l’attaquant suédois, Lagercrantz est rentré dans sa peau. « Petit à petit, j’ai essayé de comprendre ce qu’il a ressenti. Par exemple, il n’était pas bienvenu au FC Barcelone. Et même si je n’y ai jamais joué, j’ai puisé dans mes propres sentiments pour voir comment Zlatan avait ressenti ces traumatismes. Comme j’écrivais à la première personne en permanence, je suis presque devenu Zlatan », précise l’intellectuel, issu d’un milieu social favorisé, contrairement au footballeur.

    En Suède, Moi Zlatan Ibrahimovic s’est vendu à 700 000 exemplaires, pour 9 millions d’habitants. « Zlatan, c’est bien plus que le football. C’est l’histoire de l’american dream en Suède, du gamin des ghettos qui a réussi. Je ne réécrirai plus jamais de livres sur un footballeur mais je suis très fier d’avoir écrit sur lui », souligne l’auteur de l’ouvrage, qui raconte la rude jeunesse d’Ibrahimovic, dans un quartier défavorisé de Malmö (Suède), son ascension ainsi que des anecdotes sur sa carrière professionnelle.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. majestik49 on 29 janvier 2013 at 19:52 said:

      J ai hésité cet aprem entre celui la et the secret footballer… jai pris lautre en attendant que le livre d ibra soit moins cher!

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Nabil Djellit

    Djellit « Lassana Diarra, c’est si tu veux une vraie sécurité »

    Autour du PSG

    Le 6 Mars approche à grand pas et chacun se pose toujours la question de savoir ...

    Actualité Féminine

    Féminines - Le PSG conforte sa 2e place avec son succès à Albi

    Féminines – Le PSG conforte sa 2e place avec son succès à Albi

    Actu Féminin

    Ce dimanche, l’équipe féminines du Paris Saint-Germain était en déplacement à Albi. Un voyage très bien ...

    Vidéos PSG

    Lagercrantz : « J’ai ressenti les traumatismes de Zlatan »

    <Autour du PSG

    Sortie fin 2011 en Suède, la biographie de Zlatan Ibrahimovic, Moi Zlatan Ibrahimovic, est aujourd’hui publiée dans 28 pays, dont la France. Le biographe, David Lagercrantz, a passé plus de cent heures avec le géant scandinave pour réaliser cet ouvrage.

    « Le foot, je n’y connaissais rien. J’ai commencé à lire des bio sur des footballeurs. J’ai notamment lu celle de David Beckham. C’était ennuyeux à mourir. Dans tous ces livres, les joueurs essayent toujours d’être parfaits, d’être des modèles », explique l’ancien journaliste de 50 ans à Europe 1. A force de côtoyer l’attaquant suédois, Lagercrantz est rentré dans sa peau. « Petit à petit, j’ai essayé de comprendre ce qu’il a ressenti. Par exemple, il n’était pas bienvenu au FC Barcelone. Et même si je n’y ai jamais joué, j’ai puisé dans mes propres sentiments pour voir comment Zlatan avait ressenti ces traumatismes. Comme j’écrivais à la première personne en permanence, je suis presque devenu Zlatan », précise l’intellectuel, issu d’un milieu social favorisé, contrairement au footballeur.

    En Suède, Moi Zlatan Ibrahimovic s’est vendu à 700 000 exemplaires, pour 9 millions d’habitants. « Zlatan, c’est bien plus que le football. C’est l’histoire de l’american dream en Suède, du gamin des ghettos qui a réussi. Je ne réécrirai plus jamais de livres sur un footballeur mais je suis très fier d’avoir écrit sur lui », souligne l’auteur de l’ouvrage, qui raconte la rude jeunesse d’Ibrahimovic, dans un quartier défavorisé de Malmö (Suède), son ascension ainsi que des anecdotes sur sa carrière professionnelle.

    By
    @
    OTER ?>