Restez connectés avec nous
Larqué préférerait avoir "2 Mbappé que 2 Neymar"

Autour du PSG

Larqué préférerait avoir « 2 Mbappé que 2 Neymar »

Jean-Michel Larqué, ancien milieu emblématique de l’AS Saint-Etienne (1966-1977) passé par le Paris Saint-Germain (1977-1979) notamment qui est aujourd’hui consultant sportif, a participé sur RMC Sport au débat visant à désigner l’attaquant le plus « convaincant » à Paris entre Kylian Mbappé (21 ans) et Neymar (28 ans) depuis leurs arrivées en 2017. (Retrouvez ici l’avis de Jérôme Rothen).

« Moi je vote Mbappé. Certainement pas pour ce que me procure l’émotion de l’un ou l’autre. Au niveau des émotions, je suis d’accord, Neymar peut t’amener à des niveaux auxquels tu n’auras pas accès avec Mbappé. Mais je mets en avant la différence d’âge.

Larqué « Mbappé n’a pas toujours été exemplaire, je pense qu’il a tout de même suscité moins d’énervement, moins de contradictions. »

Mbappé a marqué beaucoup de buts, il a eu certes quelques blessures mais c’est inévitable pour un attaquant. Et je crois que même si l’attitude de Mbappé n’a pas toujours été exemplaire, je pense qu’il a tout de même suscité moins d’énervement, moins de contradictions… Je pense que c’est mieux d’avoir 2 Mbappé que 2 Neymar. », propos relayés par Maxifoot.

On peut accorder à Larqué que Mbappé a manqué moins de matchs que Neymar et qu’il a plus de belles années devant lui compte tenu de la différence d’âge. Mais peut-on dire qu’il a été plus utile à Paris que le Brésilien ? C’est bien plus difficile. Il suffit de voir que le PSG s’est qualifié en quart de finale de la Ligue des Champions la première année où Neymar a pu jouer les deux matchs en 8e de finale, alors que Mbappé était remplaçant au second à cause d’une angine. Bien sûr, on ne peut pas tout résumer à cela. Mais c’est un élément à prendre en compte.

Neymar a posé des problèmes avec son comportement et une envie de départ, certes. Mbappé n’a pas été un ange non plus. Il y a un retard sanctionné par le coach Thomas Tuchel, des déclarations pénibles et des colères de remplacements qui devaient être évitées. Globalement, chacun a pu aider le PSG à gagner mais aussi été la source de quelques soucis. Cependant, on ne peut pas dire qu’il y ait eu des choses gravissimes au final. Du moins, ce n’est pas grand-chose quand c’est comparé au potentiel de ces deux joueurs, quand ils sont dans le bon état d’esprit. On a pu le voir cette saison. L’idéal est d’avoir les deux dans son équipe et avec cette mentalité.

Publicités

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG