Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Laurey « Je ne regrette absolument rien…J’en ai marre un peu d’entendre que les artistes doivent être protégés »

Laurey "Je ne regrette absolument rien...J’en ai marre un peu d’entendre que les artistes doivent être protégés"

L’entraîneur du RC Strasbourg, Thierry Laurey, s’est confié dans le Late Football Club. Au micro de Canal+, il est revenu sur les propos qu’il avait tenus envers Neymar, attaquant du Paris Saint-Germain, et que beaucoup ont jugé trop agressifs. De quoi être amené le Conseil National de l’Ethique à saisir la Commission de discipline de la Fédération Française de Football.

“Je suis peut-être aller trop loin dans la démonstration mais je ne regrette absolument rien. Encore une fois, je n’ai rien contre le Paris Saint-Germain, j’ai joué là-bas (1990). J’en ai marre un peu d’entendre que les artistes doivent être protégés. Ça veut dire quoi? Cela voudrait dire que ceux qui ne sont pas réputés artistes, on s’en moque. Non, Tout le monde doit être protégé ! Je n’ai jamais demandé à qui que ce soit dans mon équipe de mettre des coups volontairement, absolument pas. Je m’en voudrais.

« Tout n’avait pas été clean. »

J’estime que, sur ce match-là, tout n’avait pas été clean. Il faut dire les choses. Quand tu insultes des gens ou tu leur parles mal, ce n’est pas très clean. On sait que ça se passe sur différents matchs, avec différentes équipes.”

Thierry Laurey a tenu des propos qu’il assume, c’est tant mieux pour lui. Il admet tout de même être allé un peu trop loin. C’est surtout dans la force qu’il y avait un souci, c’est vrai. Le football est un sport de contacts, ce n’est pas nouveau. Et les dribbleurs en prennent plus, c’est logique. Cependant, il faut ensuite que l’arbitre fasse en sorte que l’intégrité physique des joueurs ne soient pas en danger. Il faut oser siffler et sanctionner. Qu’il y ait eu provocation ou non. Ce qui a manqué face à Strasbourg, qui en a « profité ». Ce qui n’a rien de positif, même si les Parisiens ont pu être provocateurs.

Maintenant, on apprécie surtout que le PSG ait su s’imposer à Manchester United (0-2, 8e de finale aller de la Ligue des Champions) avec une grande performance pour ne pas donner raison à Laurey, qui avait annoncé que Paris risquait de se faire « soulever ».

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG