Restez connectés avec nous
Le Parisien évoque un "Tuchel déjà sous pression"

Autour du PSG

Le Parisien évoque un « Tuchel déjà sous pression »

Dimanche, le Paris Saint-Germain a déjà perdu en Ligue 1 sur la saison 2019-2020. L’an passé, Paris avait commencé avec 14 succès de suite. Là, c’est plutôt à la fin de saison que la performance a fait penser à Rennes (2-1). De quoi amener le coach Thomas Tuchel face à une situation peu confortable et le besoin d’avoir des progrès rapidement. Le Parisien fait un peu le tour dans un article titré « Tuchel : déjà sous pression. »

« Le contraste est saisissant. L’année dernière, à pareille époque, le PSG empilait les succès en championnat et Thomas Tuchel distillait ses analyses éclairées et sa bonne humeur séductrice à des suiveurs conquis. Cette saison, changement de ton et d’attitude.

Celui que l’on louait à son arrivée au PSG pour ses facultés d’adaptation à l’adversaire et sa capacité à changer de système tactique en cours de match, est resté trop longtemps dans la même organisation. Alors que Marco Verratti éprouvait les pires difficultés à colmater les brèches dans l’entrejeu et qu’il aurait pu demander à Marquinhos de monter d’un cran pour l’épauler, l’Allemand est resté relativement passif.

« Tuchel qui servirait de premier fusible en cas de mauvais résultats. »

Déjà insignifiant face à Nîmes (3-0), Julian Draxler est une nouvelle fois passé à côté de son match au Roazhon Park. L’entraîneur parisien s’obstine à titulariser son compatriote au poste de relayeur et on comprend mal cette obstination. Certes, la blessure de Herrera (mollet) et le retour tardif de Gueye à l’entraînement (le 11 août) ne lui offrent pas des tonnes de solutions. Mais fallait-il attendre la 77e minute, dimanche soir, pour remplacer l’ancien joueur de Wolfsburg par Paredes?

Cette saison, Tuchel doit également composer avec Leonardo, un directeur sportif aux pleins pouvoirs, qui ne l’a pas choisi. Si les deux hommes collaborent efficacement, il n’en reste pas moins que la situation n’est pas idéale pour Tuchel qui servirait de premier fusible en cas de mauvais résultats. »

Si Tuchel a montré l’an passé une belle capacité tactique, avec notamment des changements en cours de matchs qui ont été bénéfiques, dimanche cela a plutôt été le néant. La tactique choisie initialement ne fonctionnait clairement pas et rien n’a pas été modifié. On s’attend à un nouveau schéma à la reprise notamment, mais la seconde mi-temps s’est jouée avec les mêmes problèmes. Un changement étonnant.

Il faut prendre en compte les différents niveaux de préparation au sein de l’équipe parisienne. Cela joue dans les choix du coach, forcément. Mais il semblait avoir quelques armes sur le banc pour tenter quelque chose. Cela semble mieux que de laisser l’équipe continuer dans une performance médiocre. Maintenant, c’est aux joueurs et à l’entraîneur de savoir réagir. Si Leonardo ne remplacera peut-être pas Tuchel pour quelques mauvais matchs, la pression peut vite venir. Et la recherche d’un remplaçant aussi. Le PSG ne peut pas se permettre une nouvelle saison décevante.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG