Restez connectés avec nous
Le PSG et ses joueurs discutent d'une diminution de 50% des salaires, annonce Le Parisien
©IconSport

Autour du PSG

Le PSG et ses joueurs discutent d’une diminution de 50% des salaires, annonce Le Parisien

Face à la suspension de la saison 2019-2020 à cause de l’épidémie du coronavirus, les Ligues et clubs de football doivent trouver des solutions pour limiter des dépenses qui font mal à des finances qui n’ont plus les mêmes revenus. Ainsi, en France et beaucoup de pays, les clubs (comme dans d’autres métiers) sont passés au chômage partiel. Mais il est aussi question de baisser les salaires. Il y a un travail fait avec l’UNFP (Union Nationale des Footballeurs Professionnels) pour un paiement différé par exemple. Ce jeudi matin, Le Parisien indique qu’il y a une négociation au Paris Saint-Germain pour une grande diminution.

« Tout le PSG, y compris les joueurs, est désormais passé au chômage partiel depuis une semaine. Cela concerne toutes les sections, le football (masculin et féminin) comme le handball. Les partenaires de Thiago Silva auraient d’abord été mis en congés payés à partir de l’interruption du Championnat de France, le 16 mars. Le chômage partiel, lui, est entré en vigueur le 1 er avril, après l’accord des Direccte (directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi). (…) Toute la section féminine est au chômage partiel aussi. Le staff et les joueuses le sont officiellement depuis le 16 mars. Le reste de cette entité depuis le 1 er avril. 

« quelques projections tablent d’ores et déjà sur un manque à gagner de 300 millions d’euros. »

Au PSG, la pandémie pourrait avoir des conséquences économiques affolantes. En interne, quelques projections tablent d’ores et déjà sur un manque à gagner de 300 millions d’euros.  Pour éviter de creuser encore le trou, la direction a entamé des négociations avec les joueurs. Le PSG envisage pour certaines stars une diminution de 50 % de leurs revenus, ce qui correspond aux recommandations de la Ligue et de l’UNFP. En contrepartie, le club de la capitale s’engage à maintenir les salaires et les primes prévus dans les contrats la saison prochaine. Les pourparlers sont en cours. »

On garde une certaine prudence tant qu’il n’y a pas une confirmation officielle, mais une telle négociation est bien crédible. Tout simplement parce que les salaires des joueurs parisiens peuvent vite faire mal aux finances quand les revenus sont coupés. Et on espère qu’ils seront prêts à faire cet effort pour le PSG. Surtout que l’on se doute que la moitié de leur rémunération pendant quelques mois ne devrait pas les empêcher de bien vivre. C’est un besoin pour Paris afin d’affronter cette crise au mieux et de pouvoir bien avancer ensuite. Reste à attendre de voir si cela se concrétise.

Publicités

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG