Restez connectés avec nous
L'Equipe "le PSG est le seul cador européen à ne compter que trois défenseurs centraux"

Autour du PSG

L’Equipe « le PSG est le seul cador européen à ne compter que trois défenseurs centraux »

Le départ de David Luiz vers Chelsea es difficile à comprendre pour nombre de commentateurs du football et suiveurs du Paris-Saint-Germain, qui demeurent sceptique face à cette reconfiguration de la défense parisienne. La place vacante laissée par le défenseur parisien laisse songeur. C’est dans cette nouvelle perspective que le quotidien L’Equipe analyse ce changement inattendu, qui aura des répercussions immédiates et sur le long terme.

Difficile d’imaginer une équipe telle que le Paris-Saint-Germain fonctionner toute une saison avec seulement trois défenseurs de métiers, alors que le club francilien souhaite aller le plus loin possible en Ligue des Champions et soutenir sa domination hégémonique en France: «  David Luiz transféré, Aurier blessé, Thiago Silva tout juste de retour : la défense parisienne est agitée à l’approche de la réception de Saint-Étienne, Le fait est qu’il a perdu l’un des cinq joueurs de son effectif à avoir déjà remporté la Ligue des champions (avec Thiago Motta, Di Maria, Maxwell et Jesé) et qu’il va donc disputer (au moins) la phase aller avec seulement trois défenseurs centraux de métier, Thiago Silva, Marquinhos et Kimpembé. Le dernier nommé, prometteur mais inexpérimenté, cumule 8 titularisations en L 1. »

La situation est dores et déjà précaire et fragile pour le quotidien sportif, qui comfirme que Unai Emery devra bel et bien bricoler sa défense pour la réception de Saint- Étienne, et que les options sont loin d’être pléthoriques:

 » Pour la réception de Saint-Étienne, le technicien basque doit composer avec une défense pleine d’interrogations. Thiago Silva devrait tenir sa place mais il n’a pas encore disputé la moindre minute en match officiel cette saison. Marquinhos est en Amérique du Sud et n’est pas attendu à Paris avant mercredi. Ce long voyage transatlantique, à deux jours de la réception des Verts, pourrait amener Emery à le ménager. Serge Aurier, qui s’est fait une entorse à une cheville contre l’ASM, est forfait. Kimpembé pourrait donc en profiter pour enchaîner une quatrième titularisation en L 1. »

Cette situation jugée comme une anomalie pour un club qui prétend se placer parmi les huit meilleures équipes du monde et qui a l’ambition de se forger en tant que cador mondial, reste une limite non négligeable pour un club qui possède nombre d’objectif à remplir :

« Une chose est sûre : Emery doit prier pour ne pas enregistrer une nouvelle défection. Une des alternatives serait de faire redescendre Thiago Motta ou Krychowiak, comme ça leur est déjà arrivé, mais l’expérience pourrait s’avérer périlleuse en C1, où le premier rendez-vous arrive dans neuf jours contre Arsenal, avec en ligne de mire la première place du groupe. Emery en a bien conscience. Après les premières approches de Chelsea, il se disait favorable à conserver David Luiz, même si les relations entre les deux hommes s’étaient refroidies depuis Monaco. Un point de vue partagé par le président qui a toutefois fait volte-face à la demande insistante et personnelle de David Luiz. Aujourd’hui, le PSG est le seul cador européen à ne compter que trois défenseurs centraux de métier dans son effectif. »

Si l’on peut effectivement comprendre cette forme de doute et de questionnement qui secoue la rédaction de L’Equipe concernant cette nouvelle configuration de la défense parisienne, le club du Paris-Saint-Germain n’est pas démuni d’alternatives et possède quelques parades à un possible manque de défenseurs centraux.  Le départ de David Luiz qui vient affirmer sa rétrogradation dans la hiérarchie des défenseurs, vient aussi résoudre un problème de statut non négligeable. Un joueur cadre du vestiaire tel que David Luiz qui possède de forts relais au sein de l’effectif parisien et qui possèdait le troisième salaire du club, est difficile à faire demeurer sur le bancs sans tension.

Et puis n’oublions pas que le mercato hivernal est seulement dans quatre mois, et que le Paris-Saint-Germain pourra effectuer un rééquilibrage de sa défense si nécessaire. Cette nouvelle donne en défense pourra aussi enfin placer Marquinhos au cœur de la défense parisienne pour suppléer Thiago Silva. Ils pourraient d’ailleurs selon les dernières indiscrétions brésiliennes former la nouvelle charnière de la Seleçao, et leur association au PSG serait sublimer par l’envie d’acquérir de forts automatismes en vue d l’équipe nationales. Enfin cela pourra avoir pour conséquence de faire grandir Kimpembe, qui aura l’occasion d’affirmer son potentiel. Au moins, le club de la capitale n’a que des défenseurs sur lesquels il peut compter.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG