Restez connectés avec nous
Les journalistes peuvent "critiquer" le PSG, mais pas "banaliser" ses résultats souligne Djellit
©Iconsport

Autour du PSG

Les journalistes peuvent « critiquer » le PSG, mais pas « banaliser » ses résultats souligne Djellit

Le Paris Saint-Germain est actuellement le plus grand club de France et le plus médiatisé de part son projet, ses investissements financiers, mais aussi de part ses résultats sportifs que ce soit en Ligue 1 ou en Ligue des Champions. Mais depuis l’arrivée de QSI en 2011, cette équipe a rarement été mis en avant dans les médias. Récemment, Leonardo, directeur sportif parisien, a demandé plus de reconnaissance pour ce que le PSG a apporté au championnat de France. Une déclaration sur laquelle est revenue, Nabil Djellit, journaliste de France Football, dans L’Equipe du Soir.

Djellit «Si on parle plus de L1 que de la Juventus ou de City à Barcelone, c’est grâce au PSG»

«On a le droit de critiquer le PSG mais pas de banaliser ce que fait le Paris Saint-Germain. Depuis que les Qatariens sont arrivés, on a des stars incroyables. C’est du jamais vu à l’échelle de la Ligue 1. Si on parle du championnat de France à l’étranger, c’est parce qu’on parle du PSG. Si on parle plus de L1 que de la Juventus ou de City à Barcelone, c’est grâce au PSG.

Si le coefficient français à l’UEFA est à peu près potable, c’est grâce au Paris SG. Il y a aussi la fiscalité, cet argent qui rentre dans les caisses de l’état français. Donc oui, je pense qu’on est un peu ingrat avec le PSG. Et le Qatar pour qui il y a une défiance depuis le départ. Bien plus que pour d’autres fonds venus de l’étranger.»

Des médias particulièrement durs avec le PSG.

Malheureusement, cette équipe parisienne a plus souvent été critiquée que vraiment mise en avant pour ce qu’elle peut apporter au football français. Sans le PSG, hormis l’Olympique lyonnais qui fait régulièrement des parcours corrects en Ligue des Champions, les autres équipes sont catastrophiques dans cette compétition. La Ligue 1, serait donc un championnat de seconde zone si elle n’avait pas ce club en figure de proue, qui au-delà des résultats, s’inscrit dans la liste des clubs les plus puissants financièrement, ce qui lui permet aussi d’être régulièrement évoqué à l’étranger.

En France, il y a un gros problème vis-à-vis d’une institution ou d’une personne qui s’affiche avec énormément de moyens financiers. Si le club de la capitale est aujourd’hui encore dénigré et critiqué, c’est parce qu’il est considéré comme le grand méchant riche qui n’a aucun mérite au vu de l’écart budgétaire avec les autres équipes de Ligue 1. Laurent Blanc, entraîneur du PSG de 2013 à 2016, a enchaîné les quadruplé nationaux avec son équipe, mais cette performance n’a jamais été mis en avant, bien au contraire, pour beaucoup de spécialistes elle était considérée comme normale.

Il a fallu un changement d’entraîneur et que le club de la capitale dégringole dans la domination ainsi que dans la qualité de son jeu pour se rendre compte que même avec des moyens colossaux enchaîner de telles performances n’était pas si facile. Alors évidemment que si les médias se satisferaient des performances du PSG, il n’y aurait plus rien à dire. Mais un peu de reconnaissance ne ferait parfois pas de mal pour cette équipe qui porte à elle seule le football français et qui parvient à attirer des stars qui n’auraient certainement même pas connu l’existence de la Ligue 1 sans le club de la capitale.

Retrouvez ici notre Podcast « Leonardo répond à Thiago Silva et évoque la piste Messi ».

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG